Écho des Amis de Ceillac n°4

L'association vient de publier son quatrième bulletin, "L'écho des Amis de Ceillac", un bulletin toujours aussi intéressant qui rend bien compte de l'activité et des objectifs de l'association.

De nombreux sujets sont abordés : les fours à chaux, ateliers perles, événements de l'été, baptistère, scieurs de long... ainsi qu'une belle nouvelle de Marie jouvenel et une recette de Chantal.

Pour le lire : Écho n° 4 (pdf) ou lecture directe

 

 

Atelier perles - 2

 

Atelier perles

Retour sur les 10 ateliers perles qui ont jalonné cet hiver qui s'achève.

Ces ateliers ont été initiés par Luc Dubost, artiste comtemporain de Marseille, qui, avec le soutien des Amis de Ceillac, avait exposé l'été dernier à l'église Sainte-Cécile. Ils avaient pour but de créer la matière pour la création d'une oeuvre monumentale collaborative qui sera révélée lors de l'exposition de l'été 2017.

300 volontaires, de tous âges, y ont participé, et ont patiemment, à l'aide des petits moulins, enfilé une longueur totale 485 mètres de perles.

Une intervention de l'artiste est prévue fin avril à l'école, ce qui permettra d'impliquer les enfants dans le projet, alors qu'un certain nombre ont déjà mis la main à la pâte.

Luc Dubost et l'association tiennent, ici, à remercier chaleureusement celles et ceux qui ont contribué à ces ateliers. Ils vous donnent rendez-vous prochainement pour la suite.

Un petit montage des photos de D. Bertrand pour se remémorer les bons moments : ateliers

 

J'ai vu une oeuvre...

* Attention, pour des raisons pratiques, les ateliers se dérouleront à la mairie (salle du conseil) et non pas à la maison du ski de fond.

 

Écho des Amis de Ceillac n°3

L'association vient de publier son troisième bulletin, "L'écho des Amis de Ceillac". Un bulletin complet qui rend compte de l'activité et des objectifs de l'association.

Au sommaire, de nombreux sujets :

  - La fontaine du Sarret

  - Les concerts de l'été

  - L'exposition "Mirer"

  - Lettre en patois (traduction par Céleste)

  - Hommage à Pierre-Yves Michard par Bernard B.


Pour le lire : écho n° 3 (pdf) ou lecture directe


 

Concert de Noël

Pour les fêtes, l'association "Les Amis de Ceillac" avait décidé, en concertation avec la commune, d'organiser un premier concert à l'occasion de Noël.

Ce concert a eu lieu mardi 26 décembre et a réuni plus de 200 personnes, venues assister à la réprésentation donnée par "Pourpre Noir", un ensemble vocal de renom international basé à Gap. Les choristes ont chanté avec enthousiasme et entrain du gospel et du negro spiritual.

L'ambiance chaleureuse et très festive a séduit le public, de tous âges, qui n'a pas hésité à se lever et à accompagner les chanteurs par la voix ou avec les mains.

Fort de ce succès, l'association a décidé de reproposer un concert à l'occasion des festivités de 2017.

 

2016 : Une année riche en activités pour l'Association "Les Amis de Ceillac"

L'Association "Les Amis de Ceillac" a tenu son assemblée générale annuelle début août 2016.

Le Conseil d'Administration et son Président, Didier Bertrand, ont accueilli dans la convivialité les nombreux adhérents présents et ont relaté l'ensemble des actions mises en place :

- concert tous les jeudis soir en l'église Saint Sébastien ;

- exposition d'art contemporain "Mirer" de Luc Dubost" en l'église Sainte Cécile ;

- conférences, ateliers, circuits découverte du village ;

- réfection des panneaux de présentation de chaque hameau ;

- corvée de déblaiement de la chapelle Saint-Barthélémy au hameau du Thioure le 12 août ;

- fabrication de la nouvelle fontaine Lou Sarret inaugurée lors de la prochaine foire aux agnelles (24 septembre prochain) ;

- concert de Noël (27 décembre prochain) ;

- publication de "L'Echo des Amis de Ceillac".

...

Après présentation et approbation des rapports moral et financier, Christian Grossan, Maire de Ceillac, a clôturé cette AG en remerciant l'Association pour toutes ces actions ayant pour but de préserver et faire vivre le patrimoine de Ceillac, en parfaite complémentarité avec les actions de la municipalité. Il a également souligné que la vitalité de l'Association est une réelle chance pour Ceillac dans le contexte actuel de regroupement des communes du Queyras. 

 

Clôture de l’exposition Mirer

A l’occasion de la clôture de l’exposition présentée en l’église Sainte-Cécile, le 19 août, Didier Bertrand, président de l’association « Les Amis de Ceillac », a tenu à remercier les nombreuses personnes ayant spontanément aidé à la genèse ou à la mise en place de l’exposition.

Il s’est félicité du succès rencontré puisque ce sont des milliers de visiteurs, venus de tout le département, qui se sont rendus à l’église Sainte-Cécile pour découvrir les œuvres contemporaines de Luc Dubost qui, et c’était un des objectifs avoués de l’artiste, n’ont pas laissé indifférents. Un belle occasion d’échanges et de partage.

Face à ce succès, l’association a décidé d’étendre, à partir de l’an prochain, les plages horaires de l’exposition, dont l’édition 2017 présentera le volet 2 du travail de Luc Dubost, avec en amont un travail collaboratif avec les enfants de l’école et les bergers.

Luc Dubost a, quant à lui, également faire part du plaisir qu’il a eu à découvrir la vallée de Ceillac et ses habitants qui lui ont offert un accueil et un contact chaleureux et qui se sont montrés réceptifs à ses propositions, si étonnantes fussent-elles. Il a rappelé qu’elle était sa démarche en tant qu’artiste, une démarche qui se veut ouverte et favorable à la création de liens.  

Christian Grossan, maire de la Commune, a profité de cette occasion, pour remercier Bernard et Jacqueline Busser qui ont été les chevilles ouvrières des 10 premières expositions dont la qualité a été saluée à de maintes reprises. Il a nouvelle fois relevé le rôle essentiel de l’association qui, en lien avec le Comité des Fêtes, concourt pour une grande partie à l’animation culturelle du village.

Consulter le document retraçant l'exposition : expo-luc-dubost



Salle comble pour le traditionnel repas annuel des Amis de Ceillac
!


Le jour même de la Saint-Barthélémy, le 24 août, les Amis de Ceillac se sont réunis à l'Etape Gourmande pour un déjeuner aussi animé que sympathique.

C'est une preuve supplémentaire de la vitalité de l'association, qui sait marier les bonnes habitudes avec les plus hardies innovations, comme l'exposition-performance d'art contemporain à Sainte-Cécile.

Seul regret, le président Didier Bertrand était... au travail à Marseille. André Bles et Bernard Busser ont tâché de suppléer à son absence et ont animé des échanges qui ne demandaient qu'à se déployer entre souvenirs, courriers à quelques amis éloignés et projets...

Un moment sympathique et chaleureux.


 

Dix ans d'exposition à Sainte-Cécile

Alors que Sainte-Cécile accueille cet été la 11 ème exposition proposée par les Amis de Ceillac, Bernard Busser qui, avec Jacqueline, sa femme, a préparé, monté et présenté les 10 premières éditions nous propose un petite rétrospective qui permet de se rendre compte du travail accompli, de la variété des oeuvres présentées et aussi de l'impact et de la portée qu'auront eu ces expositions :

retrospective-expos (en pdf)

retrospective-expos (lecture directe)


Lors de l'exposition de 2013, avec Msgr Di Falco

La rétrospective sur les 10 années d’expositions à l’église de Sainte-Cécile qui viennent de s’écouler me donne l’occasion d’exprimer à Bernard Busser et à son épouse Jacqueline qui est aussi ma cousine ma très profonde gratitude.

Au delà de leur investissement personnel dans cette formidable aventure ils ont insufflé à la vie de notre communauté une dimension culturelle nouvelle, ouverte, diverse, profondément humaniste et tolérante,mettant en valeur les talents et les mérites d’artistes de tous horizons.

C’est assurément une décennie très riche et qui ouvre la voie à des lendemains prometteurs. Merci encore Bernard et Jacqueline.

En toute amitié.

Christian Grossan

 

Vernissage réussi pour l'exposition "Mirer"

C’est en nombre que Ceillaquins et visiteurs se sont rendus en l’église Sainte-Cécile de Ceillac pour le vernissage de l’exposition « Mirer », où sont exposées des œuvres de Luc Dubost, un artiste contemporain marseillais invité par l’association des Amis de Ceillac.

Les œuvres présentées et mises en scène par l’artiste permettent de découvrir la traversée des Alpes effectuée en 2014, avec un éléphant grandeur nature créé pour l’occasion, qui a offert aux différents protagonistes l’ayant tiré, poussé et dirigé une formidable opportunité de partage, dans des conditions souvent difficiles qui ont finalement exacerbé la communion et la performance.

Luc Dubost dévoile ainsi une grande fresque synthétique et ouverte sur le temps, des photos évoquant le bivouac avec sa symbolique, une série de marbres gravés, directement lisibles, et une autre série assemblée et révélée par la lumière extérieure qui pénètre dans l’église par le truchement de miroirs orientables. La vidéo est présente aussi pour retracer le périple, hors des voies classiques, ou pour visualiser le regard quotidien d’une vache en alpage ainsi qu’une immense carte sur laquelle le parcours est tracé et jalonné des événements marquants.


Didier Bertrand, président des Amis de Ceillac et également membre fondateur de « Mécènes du Sud » (collectif de mécènes ayant pour objectif de stimuler la création contemporaine), a exprimé sa satisfaction d’avoir pu proposer une nouvelle expérience artistique basée sur le regard, le partage et le rapport à l’autre. Il a tenu à remercier les Ceillaquins d’avoir répondu favorablement aux différentes sollicitations, pouvant paraître de prime abord parfois surprenantes, et pour le soutien apporté à la réalisation de l’exposition.

Luc Dubost a, quant à lui, revendiqué le droit à sortir du schéma classique de l’art trop souvent confiné dans les galeries des musées. Il estime que l’art peut devenir un véritable outil, un lien qui permette le partage d’une aventure avec une grande place pour l’imaginaire, le relationnel et la poésie. Il s’est montré sensible à l’aide qui a pu lui être spontanément apportée, une aide qui s’inscrit pleinement dans la démarche proposée et a apprécié le bel échange vécu avec les habitants et le territoire.

Christian Grossan, maire de Ceillac, s’est félicité du monde présent et de l’intérêt manifeste des visiteurs. Il a pleinement adhéré à la démarche de l’artiste qui propose de s’affranchir des préjugés et des appareils qui prévalent trop souvent. Il a estimé que la création artistique était un domaine qui se devait d’évoluer et par-là même contribuer à faire évoluer le regard.

Cette exposition, qui ouvrira d’autres voies en 2017, est ouverte du 17 juillet au 20 août, de 17 h à 19 h, sauf le samedi (accès libre).

 

L'écho des Amis de Ceillac, deuxième bulletin.

L'association des Amis de Ceillac vient de publier son deuxième bulletin, "L'écho des Amis de Ceillac", un bulletin très intéressant qui rend bien compte de l'activité et des objectifs de l'association.

De nombreux sujets sont abordés : le four banal, le patois, le patou, les musicales du jeudi, l'exposition de Luc Dubost, la chapelle du Thioure, les plumes des magisters...

Pour le lire : echo n° 2 (pdf) ou lecture directe

 


 

 

L'écho des Amis de Ceillac.

Le dernier bulletin de l'association des Amis de Ceillac, qui s'est dotée d'un nouveau bureau avec des objectifs redéfinis en août dernier, vient de paraître.

Au sommaire, notamment, l'édito du nouveau président de l'association, le compte-rendu de l'assemblée générale et du conseil d'administration qui a suivi, le bilan de l'expo d'été "l'Âme du bois" et des Musicales du jeudi...

Pour le lire : écho-Amis- Ceillac

 

 

Cette association créée par Philippe Lamour et Adrien Blés il y a tout juste  40 ans vient de se donner un nouveau président, le 10 août 2015.

Didier BERTRAND, - 51 ans, chef d'entreprise, amoureux de Ceillac et passionné d'art contemporain -  a été élu le 9  le août président de cette association à l'issue d'une assemblée générale très consensuelle qui a vu un renouvellement intégral du Conseil d'administration et la définition de nouveaux objectifs dans l'esprit des pères de ce qui reste une belle aventure : faire connaître Ceillac, valoriser ses patrimoines.

Bien évidemment, Emile Gauthier, Bernard Busser et André Blès, anciens présidents siègent au conseil d'administration. Ils assureront ainsi la continuité d'une association qui a largement contribué à la sauvegarde du patrimoine religieux et à la sauvegarde de la mémoire collective  aisni qu'à l'animation de la vie locale.

Désormais, l'activité reconnue du Comité des fêtes  et l'émergence de nouvelles associations participant à la vie sociale du village permet aux Amis de Ceillac de revenir à leurs fondamentaux et d’insuffler une dynamique nouvelle à la vie sociale et culturelle du village en toutes saisons.

Un hommage particulier a été rendu à Marie Noëlle Robin, infatigable organisatrice des Musicales du jeudi  et à Jacqueline et Bernard Busser qui pendant 10 années ont fait des expositions estivales à l'église de Sainte-Cécile de véritables événements culturels.

Christian Grossan, maire de Ceillac,  après avoir rendu hommage au travail réalisé par André Blès a souligné l'impact économique des manifestations et événements culturels dans la vie du village et assuré la nouvelle équipe du soutien de la municipalité.

 

L'association des Amis de Ceillac dont l'objet est « faire connaître, rechercher, mettre en valeur et conserver tous les éléments du patrimoine de Ceillac. » a été créée en 1975 et compte aujourd'hui près de 200 adhérents.

Pour présenter cette association très active, voici l'interview d'André Blès, président de l'association en 2005, interview réalisée à l'occasion du trentenaire de l'association... Elle est suivie par le compte rendu de l'assemblée générale 2008 avec l'élection de Bernard Busser comme nouveau président.

 

LES AMIS DE CEILLAC ~ Trente ans déjà

Les amis de Ceillac se réuniront en assemblée générale le 14 août prochain pour la trentième fois. L’occasion de faire avec André BLES, son président et le bureau qui l’entoure (Raoul FARENIAUX, Christian GROSSAN, Françoise FOURNIER et Michel CHAVROT) un retour sur toutes ces années.

 

Quel bilan tirez vous de l’action de cette association crée en 1975 par Adrien BLES et Philippe LAMOUR ?

D’abord un implication forte et soutenue en faveur du patrimoine de notre village.

La première action a consisté à réparer la vieille horloge mécanique qui était en sommeil. Puis de restaurer le Christ en bois polychrome  du 16 ème siècle abîmé par les intempéries sur la croix attenante à la Chapelle des Pénitents  qui fut alors remplacé par une sculpture contemporaine réalisée par Pierre MARROU, de Saint-Véran.

On nettoya aussi la vieille moto-pompe à bras qui a trôné pendant quelques années dans le Centre d’accueil qui fut ravagé par l’incendie en 1978.

Les Amis de Ceillac ont également participé à la restauration de tableaux, la réparation de chapelles, le remplacement de calvaires. Le dernier, à la Viste, a été béni par le Père Jean-Paul BONNET, le 24 Juillet dernier.

Avec l’appui constant des différentes municipalités nous avons aussi pu sauver des fours à chaux, doter les églises de bancs supplémentaires, refaire des vitraux.

 

Mais le patrimoine, ce sont aussi les traditions, la mémoire collective. Où en êtes-vous ?

Effectivement, l’objet de notre association est bien de « faire connaître, rechercher, mettre en valeur et conserver tous les éléments du patrimoine de Ceillac. » C’est pour cela que nous avons porté à deux reprises déjà la réédition de la Monographie de Ceillac de TIVOLIER de 1926, réalisé un plaquette de présentation de l’Eglise de Saint-Sébastien, publié un ouvrage bien illustré et bien documenté sur les Chapelles de Ceillac, fruit du travail discret mais efficace du couple CHARDIN, édité et largement diffusé la plaquette  "Philippe LAMOUR, une aventure".

Avec  le Docteur Pierre CHOUVET,  nous allons réalisé une publication qui présentera de façon plus scientifique les Eglises de Saint-Sébastien et de Sainte-Cécile.

Nous nous sommes également beaucoup investi dans l’animation des fêtes traditionnelles : fête patronale de la Saint-Barthélémy, pèlerinage de Sainte-Anne, foire aux agnelles de la Saint-Michel, après midi récréatives du 3 ème âge et, avec le matériel dont nous nous sommes dotés, nous avons entrepris de collecter auprès des anciens qui ont beaucoup à nous apprendre  la mémoire collective de la vallée.

Chaque hiver avec le Comité des fêtes, nous participons à la semaine des traditions et  chaque été en juillet à la fête des traditions qui permet de présenter aux nombreux touristes la vie et les métiers d’autrefois à Ceillac.

En outre, depuis l’origine, nous organisons chaque année une ou plusieurs expositions. Celle consacrée aux meubles et aux objets usuels, la première, avait connu un succès éclatant. Dans les locaux du village de vacances, celle que  nous avions dédiée aux  ex-votos du terroir Marseillais à l’église de Sainte-Cécile avait été inaugurée par Michel PEZET, alors président de l’Office régional de la Culture.  Plus récemment à l’occasion du 100 ème anniversaire de sa naissance, l'exposition consacrée à Philippe LAMOUR  a été unanimement appréciée comme les conférences qui l’ont accompagnée. Elle a été présentée à Bellegarde puis à Nîmes avant d’être définitivement installée dans le prestigieux Fort-Queyras.

Cet été, nous présentons à la Chapelle des Pénitents, à coté du musée d’art religieux les outils anciens du travail du bois, depuis la forêt jusqu’à l’atelier du menuisier et, à l’Eglise Sainte-Cécile, les productions des artisans et artistes du village.

 

Là on s’éloigne du patrimoine ?

Oui et non. Les créations artisanales et artistiques d’aujourd’hui ne sont-elles pas le patrimoine de demain. Et comment mettre en valeur le patrimoine si dans le même temps on ne soutient pas l’activité et l’économie locales.

C’est bien pour faire vivre notre patrimoine et participer modestement à l’attractivité de notre village que depuis l’origine nous mettons en place chaque année un programme d’animation qui permet de proposer pratiquement chaque semaine un spectacle culturel de qualité. C’est ainsi que sous les voûtes de la vénérable église de Saint-Sébastien, se sont produits John LITTLETON, Jean-Christian MICHEL, Bernard SOUSTROT, les Petits Chanteurs à la croix de bois…etc C’est donc un bon bilan !

Oui mais ce n’est pas tout. Les amis de Ceillac, au delà des journées de travail qu’ils organisent chaque année  se sont aussi largement investis dans l’entretien, le balisage voire la création de sentiers en étroite liaison avec la commune. Et cet été,  les touristes découvrent avec satisfaction les six itinéraires de promenade qui leur sont proposés à proximité des villages et des hameaux, sur la traces des bergers, des bûcherons et des chasseurs.

 

Et pour l’avenir ?

D’autres chantiers, d’autres projets nous mobiliseront. Dès l’an prochain, avec la commune, nous proposerons aux randonneurs, en été mais aussi en hiver, de  découvrir la vie d’autrefois dans les chalets d’alpages ou bêtes et gens se transportaient aux premiers beaux jours pour ne revenir au village qu’avant Noël à travers une signalétique adaptée.

Nous devons poursuivre la collecte de la mémoire et avec les enfants de l’école en assurer la transmission.

La maison de la Chastellane  qui est aussi l’une des rares fermes de la Région classées parmi les Monuments Historiques doit devenir un point fort de la vie et de l’animation du village. Les amis de Ceillac doivent y participer.

Nous projetons de réaliser un jeu de cartes permettant d’initier petits  et grands à la richesse et à la diversité de notre patrimoine.

 

Alors les amis de Ceillac ont encore un avenir ?

Tout à fait. Trente après sa création notre association qui a perdu nombre de ses adhérents trop tôt disparus, aux premiers rangs desquels les pionniers que furent Philippe LAMOUR, Antonin FOURNIER, Joseph CARLE, Roger COSTE, compte près de  200 adhérents  qui ne sont pas seulement une force de proposition mais aussi  un formidable levier pour bâtir des partenariats et un réseau d’ambassadeurs de Ceillac bien au delà du Département.

Le site internet  Ceillac.com  est le lien privilégié des amis de Ceillac avec le village  qui après avoir participé  à la mise en valeur du patrimoine doivent s’impliquer davantage encore dans le « faire connaître »  qui est le premier objectif  que leur fixent les statuts de l’association.

Bernard Busser président de l’association « Les Amis de Ceillac »


Bernard Busser, président des Amis de Ceillac

Bernard Busser est, depuis le 10 août, le nouveau président de l’association créée en août 1975 par Philippe Lamour pour « recueillir et conserver tous documents, objets ou souvenirs se rapportant à l’histoire locale et mettre en valeur les monuments, maisons, sites ayant un caractère historique, archéologique, culturel et d’environnement ».

Ainsi en a décidé le conseil d’administration, à l’unanimité de ses membres. Auparavant, André Blès, président de l’association, avait, comme il le fait depuis 6 ans, animé l’assemblée générale à laquelle, outre les nombreux adhérents, participaient Marcel Cannat, vice-président du Conseil Général, et Célestin Fournier, maire de Ceillac. A cette occasion, et presque malgré lui, l’abbé Jean-Paul Bonnet a été nommé membre d’honneur de l’association dont il est un adhérent fidèle en reconnaissance des multiples cérémonies  inaugurales pour lesquelles « Les Amis de Ceillac » l’ont sollicité…Il y en aura d’autres.

Le compte rendu d’activités comme les comptes de l’exercice présentés par Françoise Fournier ont été approuvés sans réserves et les rares questions posées par l’assemblée témoignent du réel et profond intérêt que « Les Amis de Ceillac » portent au rayonnement de la commune.

On retiendra de l’année écoulée la mise en place de panneaux qui recevront dans les prochains jours une présentation générale de la vallée et des hameaux, l’édition d’un jeu de cartes des « sept familles » déclinant les richesses du patrimoine local, différentes interventions en faveur de la rénovation du patrimoine, l’exposition présentée cet été à Sainte Cécile dans laquelle Rachid Koraïchi, artiste musulman, rend hommage aux moines de Tibhirine, la qualité des concerts sur lesquels Marie-Noëlle Robin a la haute main.

Sous la houlette d’André Blès, « Les Amis de Ceillac » se sont également associés à de très nombreuses manifestations locales durant l’année et l’opération « Retour en Queyras - acte II »  a été évoquée.

Pour les années à venir,  Bernard Busser, dont l’épouse Jacqueline sera toujours en charge des expositions,  sera entouré d’un bureau composé de 2 vice-présidents : Raoul Faréniaux et Christian Grossan, d’une secrétaire Agnès Meissimilly et d’une trésorière Geneviève Michard.

Il ne fait pas de doute que le nouveau président de l’association des « Amis de Ceillac »  avec l’ensemble des partenaires publics entend mettre en valeur le patrimoine local sous toutes ses formes et donner à l’animation du village une véritable dimension culturelle susceptible de participer à la nécessaire diversification de l’offre touristique de la vallée. 

Sur la proposition de Bernard Busser, le titre de Président honoraire a été décerné à André Blès.

 

Quelques animations et autres initiatives de ces dernières années parmi tellement d'autres...

 

 

 

 

 

 

 

Réédition de la monographie de Ceillac

de Tivolier (2004)

 


Le traditionnel repas des anciens avec une aubade à l'alto d'Hélène de la Ferrière, gardienne du refuge de la Cime (2008).


Affiche de l'exposition Koraïchi (été 2008)

 

Vitrail réalisé par Rachid Koraïchi "Les inondations de 1957"

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Remplacemnt de la croix du Chastelas (été 2008) ~ voir détails

 


Exposition 2007 : l'art et la matière.


Edition d'un jeu de 7 familles
ayant pour thème la vallée de Ceillac.

 

 

 

 

 

Réfection du poste optique de Girardin


Avant les travaux


Après les travaux

Concert du cor des Alpes,
les Briansonneurs au lac
Sainte-Anne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Concert Opus en l'église St Sébastien (juillet 2009)

 

 

 

 

 

 

Exposition 2006, enluminures de Didier Michault et eaux fortes de Maurice Maillard.

 

Concert de cloches à l'occasion de la Saint Barthélémy, fête patronale du village.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contacts

Association "Les Amis de Ceillac" ~ Place Philippe Lamour ~ 05600 CEILLAC

Mail : lesamisdeceillac@ceillac.com

 

LES PRESIDENTS DES AMIS DE CEILLAC

L’association des Amis de Ceillac a été créée en 1975 sous l’égide de Philippe LAMOUR par Adrien BLES.

Adrien BLES, historien et académicien marseillais, auteur d’ouvrages remarqués comme son Dictionnaire des rues de Marseille, avait créé l’association des Amis de Saint Victor de Marseille pour organiser dans la vénérable abbaye qui domine le Vieux Port des concerts. Cette association est aujourd’hui une institution de la cité phocéenne. Les Amis de Ceillac sont créés sur ce modèle.

Philippe LAMOUR est, pour ses deux premières années d’existence, le Président des Amis de Ceillac. Il fournit à l’association le patronage tutélaire qui lui permet de démarrer et son aura ne cesse d’exercer son influence : il n’est candidat à la présidence, il n’est titulaire de son fauteuil qui ne fasse explicitement référence à lui pour choisir sa ligne politique et entreprendre quelque action que ce soit. Père fondateur, c’est le modèle incontesté à qui on tente de s’égaler… sans jamais y parvenir !

Adrien BLES, Amoureux de Ceillac, où il a acheté l’ancien café qui se trouvait à côté du Pont du Marché, Adrien BLES a saisi dès 1975 que, même tempérée, la modernité risquait de faire disparaître définitivement tout un patrimoine dans lequel les ceillaquins vivaient mais que les exigences du quotidien bousculaient. Les Amis de Ceillac, dont il devient le président assument donc cette mission de préservation du patrimoine. Les collections de la Chapelle des Pénitents témoignent mieux que tout du travail accompli par lui et ses successeurs.

Adrien BLES continue à passer ses étés à Ceillac où on peut le rencontrer et, aux plus beaux jours, l’apercevoir dans le jardin devant sa maison, prêt à raconter tout ce qu’il sait de notre beau village…


Emile GAUTHIER succède à Adrien BLES : ceillaquin, enseignant « trois plumes », - il se fera un plaisir de vous dire ce que cela signifie d’arborer ces trois marques à son chapeau ! -, il est une des figures du village qu’on ne peut manquer les jours de marché, les jours de fête, dès qu’il se passe quelque chose, et surtout les dimanches carillonnés, puisqu’il a le privilège d’actionner les cloches de l’église paroissiale.

André BLES, Les Amis de Ceillac ont choisi de se donner au plus tard tous les six ans un nouveau président : c’est ainsi qu’André BLES, qui a les mêmes initiales que son père, succède à Adrien dans le fauteuil. Marseillais mais plus que ceillaquin dans l’âme – essayez un peu de le coller sur sa connaissance du village et de son passé ! -, il met ses multiples talents d’animateur au service de l’association : il faut le voir le jour de la fête du village, à la Saint Barthélémy, micro en main, aller de l’un à l’autre, promouvoir les activités et les stands et commenter, mieux que Thierry Roland devant les Bleus, le concours de lancer d’œufs !

Bernard BUSSER, depuis août 2008, Bernard BUSSER, un aixois cette fois, mais lié à Ceillac par Jacqueline, sa femme, préside les Amis de Ceillac après y avoir mené à bien les expositions artistiques de Sainte Cécile de 2006 à 2008.

Il garde de son métier une curiosité intacte et il n’hésite pas à s’essayer, quoiqu’alsacien, au patois,… ce qui amuse beaucoup les Ceillaquins !