ASSOCIATION ASTRO~QUEYRAS

Le ciel du Queyras se prête excellemment à l'observation astronomique de par la pureté de l'air et sa sécheresse. Le taux d'hygrométrie peut descendre, certains jours, à des valeurs comparables à celles que l'on peut relever dans les déserts.

Les astronomes ont rapidement compris tout l'intérêt qu'il y avait à y construire un observatoire. Le cadre idyllique n'a certainement pas non plus été sans influence dans cette décision. Ainsi, est né l'obervatoire de Château-Renard, sis dans la vallée voisine de Saint-Véran.

C'est tout naturellement qu'une association (type loi 1901) ,Astro-Queyras, se crée, gère le site, avec mise en place de stages, ouverture au grand public ...

 

Situation géographique

La commune de Saint-Véran, dans les Hautes-Alpes, abrite un des villages habités les plus hauts d'Europe (2040m). , sis dans la vallée voisine de celle de Ceillac, en plein coeur du Parc Naturel Régional du Queyras.


La station du Pic de Château-Renard (2930m) en été.

 

 Historique

A la fin des années 1960, une étude comparative menée par les instances nationales de la recherche astronomiques sélectionne le Pic de Château-Renard comme meilleur site français pour un télescope de la classe des 4 mètres (le "CFHT" finalement construit à Hawaï).

En 1973-1974, avec le concours du CNRS et de l'Observatoire de Nice, une station de coronographie dépendant de l'observatoire de Paris-Meudon y est édifiée. Elle fonctionne jusqu'à la fin du programme scientifique, en 1982.

En 1990, grâce à l'impulsion d'astronomes professionnels, la station est mise à la disposition d'astronomes amateurs par une convention passée entre l'association AstroQueyras (type loi 1901) et l'Observatoire de Paris-Meudon.

Cette aventure qu'AstroQueyras vous propose existe grâce au concours et au soutien des saint-véranais, du district du Queyras, du département, de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et d'EDF. Sans oublier les anciens de la station qui sont là pour nous donner un coup de main.

 

Activités de l'association Astro-Queyras

* Des missions astronomiques

La station est accessible aux clubs ou groupes d'astronomes amateurs qui en font la demande. AstroQueyras attribue le temps de télescope notamment en fonction du programme proposé. Nous souhaitons susciter des demandes individuelles que nous essaierons de regrouper.

* La formation des astronomes amateurs

Nous proposons une formation sur des techniques particulières aux astronomes amateurs qui le souhaitent. Des séminaires et des stages ont déjà été organisés dans ce sens à la station.

* L'accueil du public

Quand la station est occupée, les randonneurs sont invités à visiter la coupole (gratuitement). C'est notamment le cas tout l'été.

 

Instrumentation principale


Le plus haut télescope de France sous l'un des ciels
les plus purs d'Europe…
- Une coupole dotée d'un télescope professionnel de 62 cm de diamètre et 9 mètres de focale sur une monture allemande (prêté par l'Observatoire de Haute-Provence)

 

 

- Une Seconde coupole de cinq mètres dotée d'une chambre photographique à grand champ de haute qualité.

- Un réducteur de focale (construction AstroQueyras) pour l'étude du ciel profond (focale ramenée à 1,8 mètre)

- Pilotage, saisie d'images et traitement assurés par trois ordinateurs. Nombreux accessoires.

 

(PHOTOGRAPHIES)

 

 


Télescope de 62 cm ~ coupole de 7,5 m

 

Types d'observations

- La Lune et les planètes

- Amas d'étoiles, nébuleuses diffuses et planétaires, galaxies

- Mesures de l'éclat d'étoiles et d'astéroïdes

- Mesures de position d'astéroïdes, de comètes

- Surveillance du ciel en quête d'objets " nouveaux " (supernovae, astéroïdes, novae, comètes…)

 

Nous contacter :

        Serveur de l'association : astroqueyras.com  lien "Contacts - Séjours - Adhésion"