Dimanche 29 décembre 2013 : Qu'on se le dise !

De la neige, du soleil, des paysages de carte postale avec une nature préservée, un accueil unique...

Tout est actuellement réuni à Ceillac pour passer un super séjour avec des conditions parfaites pour le ski alpin, le ski de fond, la raquette, le ski-joering, la cascade de glace, le traîneau à chiens, la balade tout simplement...

Qu'on se le dise !

 


Photo Monique Eymard


Photo Monique Eymard


Photo Monique Eymard


Photo Monique Eymard

 

Samedi 21 décembre 2013 : Ouverture de la station

En ce 21 décembre, premier jour de l'hiver, les stations du Queyras ouvrent leurs domaines de ski.

Comme beaucoup de régions, nous avons connu un automne exceptionnellement beau et doux et le ciel s'est montré particulièrement pingre en matière de neige. De fait, les hauteurs sont assez faibles (20 cm au front de neige, 40 cm en haut du domaine) mais, à ce jour, 10 km de pistes de fond ont pu être tracés et, pour commencer, 3 pistes sont ouvertes pour le domaine alpin (piste bleue, piste rouge de Girardin et une piste verte), ce qui permet de parcourir l'ensemble du domaine depuis le haut.

Chacun espère que les dépressions annoncées pour les jours à venir apporteront leur lot de belle poudre blanche afin de compléter la couche existante...

 

Vendredi 13 Décembre 2013 : Calendrier pompiers

Les sapeurs pompiers du village procèdent actuellement à la traditionnelle vente des calendriers au bénéfice de leur amicale  que préside Clément Marchis, adjoint au Chef de Corps Pascal Fournier.

Si les habitants du village ont le plaisir d’accueillir ces jeunes volontaires par paire  et d’échanger avec eux, les résidents secondaires recevront par la poste le calendrier.

Le produit de la vente des calendriers permet à l’amicale, qui regroupe les sapeurs en service et leurs aînés retraités, d’organiser des moments de convivialité tendant à entretenir un esprit d’équipe et de  doter le Centre de Secours de petits équipements complémentaires de ceux mis à sa disposition par la Communauté de Communes et le Service Départemental d’Incendie et de Secours.

L’amicale réunira à compter du 1er janvier prochain 11 sapeurs pompiers bénévoles et l’ensemble des anciens  dont le soutien et les conseils sont toujours appréciés.

Rappelons que le centre de secours de Ceillac est intervenu à 43 reprises en 2012, que ce chiffre est en augmentation pour 2013 et  que 80% de ces interventions concernent des secours aux personnes.

C’est dire l’importance de ce bénévolat  et de cet engagement au service de la collectivité pour une communauté comme celle de Ceillac, géographiquement  isolée et donc contrainte à assumer une relative autonomie en matière de secours.

Que  ceux qui consacrent à cette belle mission une grande partie de leur temps et cela, souvent, au détriment de leurs activités professionnelles et de leur vie familiale,  trouvent ci l’expression de la  gratitude de tous.

Christian Grossan

 

Samedi 16 Novembre 2013 : Animations hiver 2013~2014

Le Comité des Fêtes de Ceillac vient de finaliser le programme des animations qui seront proposées cet hiver.

Il vous est donné sous toutes réserves de modifications. N'hésitez pas à vous renseigner au besoin...

Pour le programme complet de l'hiver : animations hiver 2013~ 2014.

 

Lundi 11 Novembre 2013 : Semaine des Traditions

A noter sur les agendas que la semaine des Traditions se déroulera cet hiver du 19 au 24 Janvier 2014, avec pour thème "les plaisirs culinaires de notre terroir"...

 

Mercredi 6 Novembre 2013 : Tapis roulant

Dans les Tourres (petite piste entre le centre ancien  du village et l’Ochette), des travaux sont actuellement en cours pour installer un tapis roulant en lieu et place du vieillissant téléski. Celui-ci avait été autrefois construit pour relier le départ des téléskis de Ste-Anne et Pra Loupet à la gare d’arrivée du télésiège de Girardin avant d'être déplacé sur les Tourres.

Ce tapis permettra une montée facile pour les débutants à ski, en surf ou les adeptes des descentes en luge. Cela confortera  la vocation de ce secteur comme espace ludique.

Le coût des travaux se monte à 250.000 €, pris en charge à 90 % par le syndicat mixte, la commune abondant pour les  10% restants. Le tapis nécessitera la présence d’une seule personne qui sera aussi  à même d’assurer les premiers secours sur la piste.

Le syndicat mixte (Conseil général des Hautes-Alpes et 8 communes du Queyras) ayant la compétence remontées mécaniques, c’est finalement lui qui aura - contrairement à ce qui avait été prévu initialement - la gestion de ce matériel via la régie directe créée à l’automne.

En conséquence, c’est le syndicat mixte qui décidera des ouvertures, de la tarification et du fonctionnement en général. Si, comme c’était le cas l’an passé, la commune souhaitait une ouverture en soirée et non réduite aux seules vacances scolaires, c’est elle qui devra en assurer le surcoût.

Pour assurer les frais d'exploitation, le syndicat mixte a fixé les tarifs suivants : 4.90 € pour les moins de 11 ans, 9.90 € pour les plus de 11 ans (avec gratuité pour les moins de 5 ans et les plus de 75 ans).

Cet équipement met un point d’orgue au programme de rénovation du domaine skiable engagé en 2004 et qui a comporté le remplacement du télésiège de Girardin, des téléskis du Mélézet et la création d’un réseau performant de neige de culture.

 

Mardi 5 Novembre 2013 : Stage salsa

 

Mardi 15 octobre 2013 : Séisme

Malgré une magnitude assez élevée de 3.8, il semblerait que très peu de Ceillaquins ont ressenti le séisme qui secoué, à 2 h 47 UTC, la petite ville de Dronero (épicentre à 1 km) située en Italie à environ 40/50 km à vol d'oiseau de Ceillac.

Ce séisme a été suivi de quelques répliques de faible magnitude.


Source Sismalp

 

Mardi 15 octobre 2013 : Vitesse ADSL

Plusieurs personnes ont pu le remarquer, le débit ADSL a augmenté sur Ceillac puisque celui-ci est passé de 2 MO à 8 MO (avec quasi 1 MO en upload), même si ce débit est irrégulier. Cela permet évidemment des téléchargements bien plus rapides et un streaming sans à-coups, y compris en full hd.

Bien sûr, on est encore loin des débits que l'on peut trouver dans les grandes villes (jusqu'à 100 MO), mais c'est une nette amélioration avant le très haut débit programmé par le Conseil Général et dont Ceillac sera bénéficiaire (voir schéma directeur du CG05).

A noter que sur certaines lignes, le débit peut être limité à 1 MO, en raison de la mise en place d'un robot par l'opérateur, lequel limite le débit afin de pallier une instabilité de la ligne. Il est souvent opportun de contacter l'opérateur afin de supprimer ce robot si l'on accepte le risque de quelques brèves coupures dans la journée...

 

Mardi 8 octobre 2013 : Les pompiers présentent leurs missions

Ce samedi 12 octobre (à 18 h), les pompiers du centre de secours de Ceillac invitent les Ceillaquines et les Ceillaquins à découvrir leurs missions et les moyens dont ils disposent (locaux et matériel), le but avoué étant de susciter des vocations afin de renforcer les effectifs du centre.

Pour cela, les pompiers volontaires, avec leur chef de centre, Pascal Fournier, et son adjoint, Clément Marchis, présenteront, au sein de leur caserne, les missions qui leur sont dévolues : secours à victimes, lutte contre les incendies, les inondations, les risques naturels... Ils ne manqueront pas de rappeler la nécessité d'avoir à Ceillac un prompt secours opérationnel afin de pouvoir intervenir avec un délai compatible avec l'urgence des différentes situations. Cette présentation sera accompagnée de démonstrations.

La présence à cette manifestation sera aussi une reconnaissance envers les hommes et les femmes du village qui, bénévolement, consacrent du temps, pour leur formation initiale et continue, les gardes et les interventions, au bénéfice de la communauté.

Notons que le commandant Collier, chef du groupement nord des Hautes-Alpes sera présent et à l'écoute. Il s'attachera à convaincre, lui aussi, les jeunes et moins jeunes à franchir le pas, en exposant tous les aspects gratifiants des missions des pompiers, sans occulter les contraintes liées à l'engagement.

A l'issue de cette présentation, un apéritif dînatoire convivial sera offert aux visiteurs par la commune de Ceillac.

 

Mardi 1er octobre 2013 : Foire aux Agnelles

Juste pour signaler un petit reportage sympa sur la Foire aux Agnelles, réalisé par DICI Radio et visible sur Youtube : foire 2013.

 

Jeudi 26 septembre 2013 : Foire aux Agnelles

C’est par un temps splendide et particulièrement agréable que s’est déroulée la foire aux agnelles cette année à Ceillac.

Cette foire, créée en 1981, est destinée à offrir aux éleveurs ovins l’occasion de présenter et de vendre, le cas échéant, leurs bêtes, notamment de jeunes agnelles de l’année vouées pour beaucoup à la reproduction.


Dans le Queyras, c’est la race commune des Alpes qui domine, une espèce rustique particulièrement adaptée à la montagne, alors que les transhumants privilégient, eux, la race Mérinos. Le Queyras compte en période estivale un total de 45.000 têtes, 40.000 sont des transhumants venus, en général, des Bouches du Rhône ou des Alpes de Haute-Provence et 5.000 sont issus des troupeaux locaux.

Pour la foire, les éleveurs ont réuni environ 600 animaux, d’autres animaux ayant déjà été vendus les jours précédents. On notait la présence de 4 éleveurs ceillaquins, André Fournier, Jean-Marc Allais, Michel Colombet et Claude Grossan. Au fil de la matinée, les négociations sont allées bon train et beaucoup s’accordent à dire que les cours se sont au moins maintenus, avec même une légère hausse par rapport à l’an passé.

Ce début d’automne fut aussi l’occasion de faire un bilan de la prédation canine estivale. Si celle-ci a, semble-t-il, été assez limitée cette année, les éleveurs ne voient pas d’un mauvais œil le tir de prélèvement autorisé de 24 loups au niveau national pour l’année 2013 (11 pour l’année précédente), une autorisation de tir largement critiquée par les organisateurs écologiques qui s’insurgent contre l’atteinte à la biodiversité et au fait que ces tirs ne sont plus encadrés par l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage).

Hormis la présence de Célestin Fournier, maire du village, on a pu remarquer la présence de nombreux élus sur la foire, dont Jean-Yves Dussere, président du Conseil Général, Marcel Cannat, Conseiller Général du Guillestrois, Jean-Louis Poncet, Conseiller Général du Queyras et Francis Martin, maire de Molines. Ceux-ci ont beaucoup échangé avec les éleveurs qui ont pu ainsi leur donner une température de l’élevage ovin de montagne avec ses difficultés propres.


La foire donne lieu à un concours où la qualité des lots est évaluée. Les critères d’appréciation sont très précis et ne doivent rien au hasard. Sont pris en compte : la laine (densité et couverture), les critères de race (expressivité, finesse, oreille) et le physique de l’animal (longueur, ossature, ligne de dos...) qui permet d’apprécier l’état de santé et le manteau graisseux.

Cette année, le jury, composé par Messieurs Santini et Coussy de la chambre d'agriculture des Hautes-Alpes, a distingué et récompensé les éleveurs suivants : 1 - FOURNIER André, 2 - GARNIER ALLAIS Jean-Marc et Jojo, 3 - GROSSAN Claude, 4 - GIRAUD Laurent, 5 - COLOMBET Michel, 6 - SCHLECHT Rémi et 7 - GAEC Etoile de Bey.

Avant la remise des prix, le maire de la commune a rappelé l’importance du pastoralisme, une activité difficile, peu rémunératrice et très contraignante, devant être largement soutenue et essentielle pour l’entretien des paysages (voir allocution de M. le Maire).

Pour achever cette belle et très conviviale matinée, les restaurateurs de Ceillac proposaient un menu spécial "Foire aux Agnelles" qui a permis de prolonger, le temps d'un repas, les différents échanges.

 

Mardi 24 septembre 2013 : Décès

Le glas vient d'annoncer aux habitants du village le décès subit de Rémy Fournier. Il avait 62 ans. A Ceillac, l'incrédulité le dispute à la stupeur.

Rémy, ancien fonctionnaire de la police nationale, profitait de sa retraite à Gap où il s'était établi avec son épouse Martine, il y a près de 30 ans. Il avait alors quitté l'exploitation agricole familiale et Martine son emploi au bureau de tourisme de Ceillac. Si Rémy vivait une retraite active et sportive qui le ramenait chaque hiver à Ceillac où il dispensait des cours à l'ecole de ski, Martine poursuivait à la ville de Gap une carrière toute entière consacrée au service public. Ils venaient régulièrement à Ceillac, parcourant la montagne avec leurs filles Virginie et Beatrice, leurs familles et leurs amis.


Rémi avec sa fille Béatrice, en septembre 2011, à Ceillac.

Nous garderons de Rémy le souvenir de son enthousiasme, de son dynamisme, de son attachement à son village et du large sourire qui éclairait son visage. Dans ces moments particulierement douloureux, nous assurons Martine, ses filles et toute leur famille de notre très profonde affection et de notre amitié fidèle.

Christian Grossan

 

Mardi 24 septembre 2013 : Foire aux agnelles

Demain, se tiendra la traditionnelle foire aux agnelles à Ceillac où de laquelle les éleveurs auront l'occasion de proposer à la vente leurs jeunes brebis.

C'est toujours un moment convivial où le village se retrouve et où les élus rappellent combien le pastoralisme est essentiel...

 


La foire en 2012...

 

Jeudi 19 septembre 2013 : Fête du Parc du Queyras

Septembre, la montagne se pare de couleurs ocres. Fin de l’été et début de l’automne, le 21 septembre, jour de la Saint Matthieu est un rendez-vous attendu.

Rencontres, histoires estivales, échanges, descente dans la vallée pour une journée festive, fin de la transhumance pour certains, fin de la saison touristique pour d’autres, une pause dans le temps à Château-Queyras, voilà comment se dévoilera cette première journée d’automne.

Le Parc naturel régional du Queyras, la communauté de communes de l’Escarton du Queyras et la Commune de Château-Ville-Vielle co-organisent l’événement pour la première fois. C’est ainsi que la Fête des parcs et la Foire agricole de la Saint Matthieu sont jumelées en ce samedi 21 septembre 2013 et entrent dans le mois des parcs, lancé et financé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’ensemble des animations, spectacles et ateliers est offert. 

De 9h à 18h, des spectacles, des marché de producteurs, marché des potiers, marché de forains agricoles, descentes en raft et via ferrata compose pour partie le programme de ce début d'automne. Pour plus d'information, consultez le programme.

Comment venir ?

Vous venez à la fête du Parc de la Gare de Mont Dauphin ou depuis Guillestre ? Laissez la voiture au garage et venez en bus !

Que des avantages : faites des économies, n’ayez pas de soucis pour stationner, dégustez les alcools locaux et allégez votre bilan carbone...

Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, le 21 septembre les services « Hautes Alpes en car » du Conseil Général circuleront aux horaires suivants :

HORAIRES CAR
ALLER

RETOUR

Mont Dauphin Gare SNCF
8h30
12h35
17h30
19h05
Guillestre Gare routière
8h35
12h40
17h20
18h55
Maison du Roy
8h50
-
-
18h50
Estéyère
9h00
13h00
16h55
18h30
Chât. Queyras - Fête du Parc
9h05
13h02
16h47
18h27
Ville Vieille
9h10
13h05
16h45
18h25
Aiguilles
9h20
13h10
16h40
18h20
Abriès
9h30
13h15
16h35
18h15
Ristolas
9h35
13h20
16h30
18h10

aux tarifs habituels : 10€ depuis la gare SNCF, 3€ sinon, 2€ avec la carte 05 Mobilité, 1€ avec la carte 05 Mobilité+

Avez-vous pensez au co-voiturage ? Cliquez ici covoiturage ou consultez le site wigowiz.com.

Et depuis Gap et Marseille ?

Une navette gratuite sera mise en place depuis Gap le matin vers 8h00 et depuis Marseille vers 6h00.

(Informations du Parc du Queyras)

 

Lundi 16 septembre 2013 : Forfaits saison

Rappelons que le tarif super primeur des forfaits ski alpin pour le Queyras est proposé jusqu'au 30 septembre. Au delà de cette date, le tarif adulte passera de 199,90 € (soit en gros le prix de 7 forfaits journée) à 242,10 €. Un forfait donc très intéressant dont il serait dommage de ne pas profiter...

 

Dimanche 8 septembre 2013 : C’est l’ouverture !

C’était, dimanche 1er septembre,  « l’ouverture » : entendre l’ouverture de la chasse !

Ils sont une trentaine de chasseurs à Ceillac pour la campagne qui commence, membres de la société de chasse  « Le chamois de Sainte-Anne », association loi 1901 qui regroupe les chasseurs résidant à Ceillac et des sociétaires de l’Embrunais. Elle est présidée par M .Francis Bernard.

« Le chamois de Sainte-Anne » loue le territoire de chasse à la commune mais seuls les sociétaires extérieurs assurent le loyer. Pour la saison qui commence  et en application du plan de gestion, 21 chamois et 14 chevreuils pourront être prélevés. Les chasseurs de Ceillac s’interdisent de tirer des femelles pendant les 3 premiers dimanches. La chasse au chamois sera fermée le 1er décembre 2013, pour le chevreuil, la fermeture est fixée au 5 janvier 2014.

La chasse au sanglier et au lièvre s’exercent à Ceillac comme au plan départemental dans le cadre d’un règlement général.

En revanche, les chasseurs de Ceillac ont décidé de ne pas chasser durant cette saison le coq de Bruyère et la perdrix rouge.

Pour la saison de chasse écoulée, le tableau  départemental est impressionnant : plus de 2000 chevreuils, 2000 chamois, 3000 lièvres et 3000 sangliers...

Christian Grossan

 

Mardi 3 septembre 2013 : Rentrée des classes

Aujourd'hui, c'était la rentrée des classes pour les enfants de Ceillac comme pour tous les enfants de France.

Cet été, les petits Ceillaquins sont restés dans la vallée ou l'ont quittée pour se rendre en Bretagne, en Corse, à Bray-Dunes, à Montpellier, à Lyon, à Toulouse, en Alsace... et passer quelques jours voire quelques semaines de repos bien mérité.

L'école de Ceillac compte toujours 2 classes : la classe de Maternelle-CP (5 PS, 5 MS, 2 GS et 6 CP) et la classe des Grands (3 CE1, 6 CE2, 3 CM1 et 1 CM2). La "Ruche du Cristillan" accueille donc 5 nouveaux élèves cette année, tandis que 7 ont intégré le collège, en 6 ème, ce matin même.


La classe des Maternelle-CP.

Nous allons à l'école pour apprendre à lire, écrire, compter et découvrir le monde mais aussi pour apprendre à vivre ensemble, en respectant les autres, les locaux et le matériel.

Cette année, nous partirons en classe de découverte au printemps ; la destination n'est pas encore fixée...

Les classes ont été l'objet de quelques travaux d'aménagement qui permettent, notamment, de compenser l'exiguité des locaux. Durant la Toussaint, un auvent-préau sera contruit dans la cour. Il constituera un abri pour les enfants et le matériel de cour.


La classe des Grands.

Comme la majorité des écoles dans le département et plus généralement en France, la mise en place de la réforme des rythmes scolaires interviendra à la rentrée 2014. A l'heure actuelle, les partenaires École, Parents, Mairie et Associations en sont encore au stade de la réflexion avec la volonté de ne pas tomber dans le piège de la garderie améliorée et de proposer de véritables activités alternatives et complémentaires de celles organisées par l'école.

Ce ne sera certainement pas facile et, qui plus est, coûteux, avec la difficulté de trouver des intervenants qualifiés du fait de l'éloignement du village et de la demande forte des communes pour la fin d'après-midi, mais tout un chacun fera son maximum pour trouver la meilleure des solutions...

Les Grands de l'école et Michel

 

Samedi 31 août 2013 : Concert "Cordes basses en trio"

Mardi 3 septembre, c'est un trio de cordes qui se produira à L'église Saint-Sébastien. La tessiture des instruments (2 violoncelles et un alto) est à l'origine du nom de la formation, le violoncelle se rapprochant beaucoup de la voix humaine et l'alto jouant sur un registre plus bas que le violon tout en ayant des possibilités étendues dans les aigus.

Le programme est assez varié avec des oeuvres de Purcell, Boismortier et Haydn mais aussi des morceaux moins classiques, tango par exemple.

Ce concert, le dernier de la saison, permettra une nouvelle fois de mettre en relief la belle acoustique de l'église.

 

Mercredi 28 août 2013 : Au revoir André et merci !

Visiblement ému, le Père André Bernardi a célébré dimanche 25 août, jour de la fête patronale, sa dernière messe en qualité de Curé de Ceillac. Maurice Guis, professeur de musique en retraite, animait la célébration avec l’orgue qu’il vient d’offrir à la paroisse. La chorale savoyarde "Les Bergeronnettes" invitée par Simone Fournier se trouvait fort opportunément là elle aussi.

Emile Gauthier au nom de la paroisse, André Blès au nom des "Amis de Ceillac" et Célestin Fournier au nom de la municipalité ont salué la chaleur, le dynamisme, la grande disponibilité et l’engagement total du Père André Bernardi au service  de Ceillac depuis 20 ans.

Pendant le vin d’honneur sur la place Philippe Lamour, Le Père André Bernardi  a pu s’entretenir avec les uns et les autres et évoquer au gré des rencontres les peines et les joies partagées, les succès et les déceptions.

Si le presbytère continue de se dégrader, les 2 églises et  la chapelle des pénitents, monuments historiques classés, et les 13 petites chapelles  qui  sont réparties sur le territoire communal ont toutes fait l’objet de travaux de restauration ou de mise en valeur au cours de ces 20 années.

Les laïcs demeurent très actifs et impliqués dans la  vie paroissiale et le catéchisme, un temps en sommeil, accueille  nombre de jeunes enfants. De plus, la paroisse a la chance d’accueillir pendant l’année le Père Jean-Paul Bonnet, un enfant du pays, le Père Jean Carbonneau, le Père Bernard Fagnon qui apportent une contribution importante à  la vitalité de l’Eglise locale.

Autant de signes d’optimisme pour le Père André Bernardi qui a été chaleureusement invité à revenir à Ceillac pour le pèlerinage de Sainte-Anne, la messe au Pas du curé ou les célébrations dans les chapelles des vallées du Bois Noir et du Mélézet qu’il avait  rétablies, et toutes autres occasions de rencontres festives.

Accueilli à Ceillac en septembre 1993, le Père Bernardi  vient d’y achever un très long ministère, le plus long depuis celui du Père Reynaud qui fut Curé de cette paroisse de 1722 à 1745, il y a près de 3 siècles.

Au revoir André et merci.

Christian Grossan

 

Jeudi 22 août 2013 : Fête patronale

Ce weekend, se déroulera la fête de la Saint-Barthélémy, le patron de Ceillac.

Les bénévoles du Comité des Fêtes ont prévu beaucoup d'animations, classiques et moins classiques, et tout cela dans la bonne humeur et avec une météo qui se dessine pour l'instant favorablement dans l'ensemble.

De joyeux et conviaux moments en perspective donc !

 

Mardi 20 août 2013 : Passage d'Handi Cap Evasion à Ceillac

Parmi les vacanciers et randonneurs passés à Ceillac ces jours ci, on a pu croiser mardi 12 Août un groupe sympathique de 21 drôles de voyageurs.

Partis de Pierre Grosse, passés par St Véran, le col des Prés Fromage, montés au poste optique des Chambrettes et descendus par le col Fromage jusqu'à Ceillac, ils ont fait étape ce soir-là au camping des Moutets. 4 personnes à mobilité réduite déplacées en joëlette, une personne mal-voyante, un accompagnateur en montagne (chef de convoi), une intendante et 14 accompagnateurs, constituaient cette joyeuse troupe.

Après une nuit réparatrice, direction le lac Miroir en passant par le domane skiable puis le lac Ste-Anne et un bivouac un peu en dessous à l'Adoux. Un jeune mulet, Mainon, quelque peu fougeux, soulageait le groupe d'une centaine de kilos d'intendance, tentes et bagages des passagers joëlette.

Ce jeudi 15, au revoir le Queyras, remontée à Ste-Anne puis le col Girardin et descente en Ubaye vers Maljasset.

Ce circuit, parmi les 22 séjours d'été organisés par HCE (Handi Cap Evasion), passe à Ceillac depuis plusieurs années au mois d'Août.

Pour connaître tous les détails concernant la joëlette, et découvrir toutes les propositions et réalisations d'HCE : www.hce.asso.fr.

Le handicap ... faites-en une montagne !

René Germain

 

Mardi 20 août 2013 : Parapentes

Une photo prise le 14 août qui montre la fréquentation du ciel ceillaquin par les parapentes. Ce jour-là, on a pu en compter jusqu'à 33...

On connnaît depuis longtemps les qualités aérologiques de Ceillac pour la pratique de cette discipline, des qualités qui font de Ceillac un site de classe européenne, très fréquenté et notamment par L'école de parapente du Queyras qui organise des stages de formation, initiation, perfectionnement, cross ainsi que des baptêmes biplaces (site : parapente05.com ; Réservation sur place, au Névé sport : 04 92 45 21 00).

 

Mardi 6 août 2013 : Pèlerinage de Sainte-Anne

Plusieurs centaines de personnes ont participé, le 26 juillet, au traditionnel pèlerinage de Sainte-Anne qui réunit depuis des siècles les habitants de Ceillac et des villages voisins du Guillestrois et du Queyras et ceux de la haute vallée de l’Ubaye, en particulier de Maurin.

Après la rencontre toujours émouvante des bannières, les processions se sont dirigées vers la chapelle où le Père André Bernardi, curé de Ceillac, qui présidait en cette qualité le pèlerinage pour la dernière fois - il aura dès le 1er septembre la charge des paroisses de l’Embrunais et du Savinois- a concélébré la messe avec 6 autres prêtres, face au lac et à la majestueuse Font-Sancte.

Par petits groupes, l’assistance, dans laquelle on reconnaissait notamment  Jean-Yves Dusserre, président du Conseil général et Marcel Cannat, conseiller général du canton,  s’est ensuite répartie sur la pelouse pour prendre le repas, et partager les beignets traditionnels et le génépi.

Après un temps de prière à l’église Saint-Sébastien, un vin d’honneur a réuni les pèlerins et ceux qui n’avaient pas pu « monter » à Ste Anne  sur la place Philippe Lamour où un groupe musical  a animé cette dernière partie de la journée cependant que se répandaient les effluves de la traditionnelle soupe à l’oignon.

Christian Grossan

 

Samedi 27 juillet 2013 : Père Jean Carbonneau : 65 ans de sacerdoce

La dernière assemblée générale de l’association éducative Ceillac (A.E.C), propriétaire du centre de vacances Notre–Dame de l’Estelle, dans la vallée du Mélézet, a donné lieu à une manifestation particulière : le jubilé du Père Jean Carbonneau qui fêtait  ses 65 ans de sacerdoce.

L’occasion pour lui, pendant une homélie chargée de souvenirs et d’émotion, d’évoquer la création de l’association en 1962, l’inauguration du premier chalet en 1965, sa vie d’aumônier des lycées et collèges, de vicaire, de curé, toute tournée vers les autres et en particulier vers les jeunes, et l’avenir du centre de vacances, lieu de ressourcement, d’échanges, de rencontres, de partage….

Outre une belle sculpture d’acier et de cuivre, le Père Carbonneau a été gratifié d’un voyage et d’un séjour à Rome où il a étudié autrefois.

Christian Grossan

 

Samedi 27juillet 2013 : Une messe au sommet

Le 12 juillet 2005, une plaque était scellée dans la roche, au « Pas du curé », en souvenir du Père David, curé de Ceillac,  originaire de Vars, qui avait, dans les années 30, fait découvrir ce passage aux militaires.

Sur les cartes d’état major, ce collet, qui permet de passer de la vallée du Mélezet au vallon d’Escreins,  devint le « pas du curé »…

Comme chaque été à cette date, le Père Bernardi, curé des paroisses du Guillestrois, a organisé  un pèlerinage vers ce haut lieu, à 2800 mètres d’altitude. 4 prêtres y ont célébré la messe  pour une assistance de 11 personnes, venus de Vars par la Colette verte, de Guillestre par le vallon des Pelouses et de Ceillac par le lac Miroir.

Christian Grossan

 

Dimanche 21 juillet 2013 : Animations pour cette semaine

Beaucoup d'animations sont prévues cette semaine :

 

Dimanche 21 juillet : vide-grenier

Lundi 22 juillet : projection sur la Place Philippe Lamour

Mardi 23 juillet : diaporama Népal à VVF

Mercredi 24 juillet : diaporama de Daniel Mertz

Jeudi 25 juillet 2013 : Concert à l'église Saint Sébastien, Le Trio du Cristillan (violon, violoncelle, piano).

Vendredi 26 juillet 2013 : pélerinage au lac Sainte-Anne

Dimanche 28 juillet 2013 : Festival de l'air

 

Mercredi 17 juillet 2013 : Concert François Daudet

Rappelons que demain, jeudi 8 juillet, François Daudet, pianiste, donnera un concert en l'église Saint Sébastien, à 21 h.

Se joindront au pianiste Mélisande DAUDET, flûtiste, ainsi que Florent MOURIER, pianiste.

Ce concert organisé dans le cadre des musicales du Jeudi, revêt un caractère exceptionnel ; aussi peut-on s'attendre à un public nombreux...

 

Programme

 

1 ère partie

LISZT
Etude d’exécution transcendante « Harmonies du soir »
Florent MOURIER

DEBUSSY Syrinx (pour flûte solo)

FAURE
Fantaisie
Mélisande Daudet Flûte
François Daudet piano

CHOPIN
Nocturne en ut mineur
Nocturne en fa majeur
Ballade n°4 opus 52 en Fa mineur

 

2 ème partie

SCHUMANN
Fantaisistücke opus 12

DEBUSSY
3 préludes
- la Puerta del Vino
- Ondine
- Feux d’artifice

La location du piano Steinway est facilitée par les pianos CROZES

 

 

Lundi 15 juillet 2013 : Mgr Di Falco a inauguré l’exposition « Chemins de croix » à Ste-Cécile

Franc soleil au ciel et dans les cœurs ce samedi 13 juillet en fin d’après-midi dans l’église Sainte-Cécile pour le vernissage de la désormais traditionnelle exposition d’art des Amis de Ceillac : et il y avait de quoi ! Sous le titre « Chemins de croix d’hier et d’aujourd’hui », la présentation 2013 offre un parcours original et fort qui a séduit l’évêque du diocèse, Mgr Jean-Michel Di Falco venu l’inaugurer.

Tout part de deux chemins de croix anciens, qui dormaient dans le grenier du presbytère. Prêtés par la paroisse, ils occupent le chœur de l’église. L’exposition est l’occasion de les dépoussiérer et aussi de mieux les connaître. Les quatorze stations en chromolithographies entourées de cadres dorés, les plus vieux Ceillaquins les ont connues dans l’église paroissiale jusqu’en 1957. Ils se souviennent d’avoir prié devant elles et même grelotté, certains vendredis de carême !

La seconde série se présente sous la forme de gravures, apparemment réalisées au burin. Grâce à la compétence de Maurice Maillard, on sait depuis ce vernissage que ces quatorze gravures datent à coup sûr du XVIIème siècle et ont été produites par l’imprimeur Jean, à Paris, rue Jean de Beauvais ; la technique exacte a consisté à recourir à la fois au burin – on grave directement sur le cuivre – et à l’eau-forte – on attaque le métal à l’acide nitrique ; cette dernière technique se répand au XVIIème siècle : elle est moins chère, ce qui explique peut-être que ces tirages soient parvenus jusqu’au fond du Queyras !

Les deux chemins de croix ceillaquins sont donc des tirages d’œuvres largement diffusées ; on peut même dire que dans l’arsenal de la piété, ces chemins de croix ont été des armes de dévotion massive ! Plusieurs visiteurs y ont déjà reconnu les jumeaux de ceux de leurs paroisses de la Drôme ou de la Dordogne…

Comme l’ont souligné Célestin Fournier, maire de Ceillac, et André Blès, président des Amis de Ceillac, en accueillant les visiteurs, le travail des responsables de l’exposition, et de toute l’équipe, a ensuite consisté à grouper autour de ces pieuses antiquités les créations, sur le même thème, d’artistes d’aujourd’hui. Cinq d’entre eux ont répondu au défi, croyants ou athées.

Bernard Busser, commissaire de l’exposition avec son épouse Jacqueline, les a présentés en détail. Précis autant que convaincu, il a justifié pourquoi aujourd’hui une quinzième station, celle de la résurrection du Christ, s’est imposée dans le chemin de croix : sans elle, la montée au Golgotha raconte un lynchage cruel encore que légal ; le pari de la foi, et lui seul, fait du chemin de croix un parcours chrétien. Le commissaire de l’exposition a aussi fourni quelques éclairages sur les œuvres présentées.

Gérard Esquerre s’est courageusement lancé dans la création d’un chemin de croix complet ; une série ample et somptueuse, en art numérique, aux couleurs vives, presque violentes, sur lesquelles se dessinent les personnages traditionnels du drame sacré.

Dans une esthétique très différente mais pas moins émouvante, Maurice Maillard, qui signe la scénographie générale, a pris possession de la chapelle latérale : trois fusains, en noir et blanc, saisissants, imposent littéralement un halo de silence et de méditation dans cet espace vide. Le voile de Véronique, le torse du Crucifié et l’éblouissante mandorle de la résurrection suffisent à s’imposer.

Josée Tourrette a adopté la démarche la plus inattendue en investissant la poutre traversière à l’entrée du chœur : elle réinvente ainsi le jubé des églises du XVIème siècle. Quinze disques blancs, comme autant d’« hosties », reçoivent les ombres de quarante-sept petits personnages blancs suspendus entre les cercles ou assis sur la poutre ; rappel de la foule, hostile ou indifférente, qui peuple les chemins de croix, ou plutôt, tant ils paraissent danser, joyeux élus déjà en paradis grâce au divin sacrifice…

Le maître ferronnier Daniel Souriou est présent dans une grande et forte sculpture posée au milieu de la nef : de la croix posée au sol, le Crucifié se relève de la mort en un mouvement d’une incroyable puissance. Un de ses chemins de croix est également présenté dans des photos de Jacques Poujoulat et mis en résonance avec le texte complet du chemin de croix écrit par Jean-Michel Di Falco, en 1997, quand il était prêtre à Marseille.

Trois tapisseries de haute lisse de Daniel Drouin, murs de laine, ont été sélectionnées par les commissaires pour illustrer la résurrection : dessin abstrait, couleurs de joie, verticalité, sérénité… L’une d’elles, suspendue au mur occidental, évoque la figure du poisson : le mot ichthus est, en grec,  l’acronyme de « Jésus Fils de Dieu sauveur » et servait de signe de reconnaissance entre les premiers chrétiens.

Enfin, le célèbre Chemin de la Croix de Paul Claudel est illustré de quinze photos saisies par Bernard Busser sur la via sacra du site antique de Delphes : la Sibylle n’aurait-elle pas, si l’on en croit certains Pères de l’Eglise, eu l’intuition de la venue du Christ ?

Mgr Di Falco, dont on connaît l’intérêt pour l’art contemporain, a conclu le vernissage en rappelant que l’expression artistique, texte, image ou sculpture, n’a d’intérêt que si elle dérange et souhaité que cette confrontation entre les chemins de croix anciens et les créations permette à chacun d’avancer dans sa recherche de la vérité.

Les échanges se sont poursuivis, chaleureux et animés, autour du verre de l’amitié…

L’exposition, gratuite, est ouverte tous les jours de 17 à 19 heures jusqu’au 24 août.

 

Lundi 15 juillet 2013 : Une messe d’action de grâces à Sainte-Anne

Il y a plusieurs années déjà, découvrant Ceillac et la chapelle de Sainte Anne, Emmanuel Boureima Kinda  avait fait le vœu d’y revenir célébrer un messe d’action de grâces si son engagement religieux parvenait à son terme : l’Ordination.

C’est chose faite.  Dimanche 23 juin, Emmanuel a été ordonné prêtre par Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d’Avignon, qui fait de fréquents séjours à Ceillac.

Devant la petite chapelle de Sainte-Anne, face au massif de la Fonct-Sancte encore bien enneigé, Emmanuel a donc célébré  la messe, ce 13 juillet, avec le Père Carbonneau, entourés des jeunes actuellement en séjour dans les chalets de Notre Dame de l’Estelle auxquels se sont joints spontanément des randonneurs de passage dans ce haut lieu.

Moment d’émotion pour Jean Carbonneau, véritable fondateur de Notre Dame de l’Estelle, qui adoubait ainsi Emmanuel.

Christian Grossan

 

Vendredi 12 juillet 2013 : Inauguration de l'exposition "Chemins de croix"

Rappelons que c'est demain samedi 13 juillet, à 18 heures, que sera inaugurée l'exposition "Chemins de croix", en présence de Mgr Jean-Michel DI FALCO, évêque de Gap et Embrun.

Cette exposition regroupe les créations originales de 5 artistes d'exception, Gérard Esquerre, Josée Tourette, Maurice Maillard, Daniel Souriou et Daniel Drouin, chacun s'exprimant dans sa différence, avec sa propre démarche, son propre ressenti autour de ce thème.

 

Mercredi 10 juillet 2013 : Un torrent de souvenirs Ceillac, 13 juin 1957

J’ai mis à profit le temps gris et humide de cet après midi du 8 juillet pour ouvrir le livre que Robert Fournier vient de publier aux éditions Transhumances sous le titre très explicite «  Un torrent de souvenirs Ceillac,13 juin 1957 ».

Je n’ai pu m’en détacher qu’après en avoir achevé la lecture…

Certes, chacune de ces pages me rappelle des souvenirs personnels, des personnages familiers, des anecdotes déjà entendues.

Mais l’écriture directe et limpide de Robert, la sensibilité pleine de pudeur avec laquelle il les décrit rend perceptibles et presque palpables toutes les situations, tous les événements qu’il évoque et qui datent aujourd’hui de près de soixante ans.


Au-delà de la relation fidèle de ces journées de juin 1957 telles que Robert Fournier les a vécues,  ce "Torrent de souvenirs" est aussi une description très pédagogique de la vie quotidienne à Ceillac au milieu du 20 ème siècle. Les hommes  et  les femmes de ma génération et leurs aînés reconnaîtront  avec moi la précision et la vérité des portraits esquissés.

C’est assurément pour les jeunes générations de ceillaquins et celles qui suivront un contribution  importante à la mémoire collective.

Christian Grossan

Extrait de la préface de Céleste Fournier

Si les générations à venir se demandent, non seulement ce qui s'est passé en juin 1957 mais aussi comment l'existence a pu reprendre, à plus ou moins long terme, un cours normal dans ce haut pays dévasté, ce livre leur fournit et leur fournira tous les documents nécessaires à la compréhension de ce moment si particulier, à ses conséquences dans l'avenir d'un village qui dut, non sans difficultés ni sans angoisses, se résoudre à bouleverser son quotidien.

Comme pour tous les grands événements historiques, il y a eu, à Ceillac, un «avant» 1957 que les anciens évoquent encore avec nostalgie. Mais le Cristillan a emporté une grande partie de ce passé dans ses eaux en furie. C'est un Ceillac différent qui s'est peu à peu reconstruit. Avec émotion, clarté et précision, le livre de Robert Fournier en décrit les différentes étapes pour que tous les jeunes Ceillaquins sachent ce qui constitue leur mémoire, pour que tous les autres découvrent ce qui fait la force et l'attrait de ce petit village.

 

Lundi 8 juillet 2013 : Naissance

Impatient de découvrir sa vallée, Baptiste (2,9 kg), fils d'Audrey et de Benoît, a vu le jour, avec un peu d'avance, vendredi 5 juillet à 13 h 53, à Briançon.

Ce premier enfant, qui fait le bonheur de ses parents et grands-parents, rejoindra la vallée de Ceillac mardi, avec sa mère qui, tout comme lui, se porte au mieux.

 

Dimanche 7 juillet 2013 : Campagne de mesures canalisation Mélézet

Afin d'optimiser l'adduction d'eau au village, une campagne de mesures aura lieu la nuit les 9 et 10 juillet. Cette campagne est destinée à détecter les éventuelles, et certainement probables, fuites du réseau.

Pour la viabilité et une bonne interprétation des résultats, la commune demande aux habitants d'éviter les grosses consommations, telles que arrosage, machines à laver, bains...

 

Jeudi 4 juillet 2013 : La «  nuit des églises » dans le Guillestrois

Cinq églises du secteur paroissial du Guillestrois participeront le 6 juillet à la troisième édition de la Nuit des Eglises. Cette manifestation nationale est une initiative de la Conférence des Evêques de France dont la mise en œuvre a été confiée à la revue en ligne Narthex.fr.

L’objectif est d’ouvrir, en soirée, des édifices chrétiens pour en permettre l’accès et la découverte aux communautés chrétiennes et villageoises locales et de mettre ainsi en valeur un patrimoine accumulé au fil des siècles qui témoigne de la foi, de la prière et de la liturgie telles que les ont vécues les générations dont nous sommes les héritiers. Ce patrimoine artistique, architectural, pictural voire musical est nourri de culture biblique et de liturgie. Cette Nuit des Eglises doit être une occasion de faire se rencontrer des hommes et des femmes qui ne fréquentent pas forcément ces lieux  mais qui saisiront cette opportunité pour « rentrer dans l’église ».

Dans chacune des églises du secteur paroissial du Guillestrois, outre une présentation historique de l’édifice, une exposition permettra de découvrir ou  de revoir des ornements sacerdotaux ou des objets ayant servi au Culte. La musique et le chant auront également leur place, comme la prière et la méditation pour ceux qui le souhaitent.

La soirée s’achèvera autour du traditionnel verre de l’amitié.

Les églises qui participent à l’évènement :

- Eglise Saint Michel de Réotier à 18h.

- Eglise Saint Antoine d’Eygliers à 19h15

- Eglise Notre Dame d’Aquillon à Guillestre de 21h à 22h30

- Eglise Saint Sébastien de Ceillac de 20h30 à 22h

- Eglise Saint Marcellin de Vars  de 20h30 à 22h

La Nuit des Églises à Ceillac

20 h 30, accueil devant la porte donnant sur la place Philippe Lamour par Jean Meissimilly.

Visite commentée de l’Eglise et de la Chapelle des Pénitents avec le Dr Pierre Chouvet.

Pause musicale avec Hélène de la Ferrière à l’alto.

Prière méditation avec le Père Eric Juretig et des enfants du catéchisme

Verre de l’amitié offert par la municipalité.

 

Jeudi 4 juillet 2013 : Exposition : Chemins de croix d’hier et d’aujourd’hui

Maurice MAILLARD se concentre, à l’aide du seul fusain noir, sur trois stations essentielles : le voile de Véronique qui s’imprègne du  visage du Christ, le corps suspendu du Crucifié et l’éblouissante énigme de la résurrection.

Il signe aussi la scénographie complète de notre exposition.

La désormais traditionnelle exposition d’été des "Amis de Ceillac" dans l’église sainte Cécile s’intéresse à la forme artistique des chemins de croix.

Issu de la pratique liturgique catholique, devenu incroyablement populaire au XVIII ème siècle, le « chemin de croix » se propose de raconter en images, en quatorze étapes, la montée du Christ au calvaire, son supplice et son ensevelissement.

 

Deux séries complètes de ces « stations » étaient entreposées au grenier du presbytère, l’une en gravures sous verre, l’autre en impressions de peinture. L’exposition permet de redécouvrir cette forme d’art populaire, dont le caractère volontiers ostentatoire  et un peu désuet a pourtant soutenu la prière des plus anciens.

Pour répondre à ces témoins du passé, plusieurs artistes, amis de Ceillac, ont accepté de repenser cette forme d’art. Ils ont créé, à notre demande, tout ou partie de « chemins de croix d’aujourd’hui ». Le groupe des créateurs invités mêle agnostiques ou croyants. Tous nous disent pourtant avoir travaillé avec enthousiasme et s’être laissé interpeller par le drame, d’abord humain,  qu’ils avaient à raconter : celui d’un innocent martyrisé.

Josée TOURRETTE suspend à la poutre du chœur quinze « hosties » blanches autour desquelles évolue, danse, pleure ou crie une foule de petits personnages blancs, fantômes, anges ou déjà ressuscités…


Gérard ESQUERRE  reprend la série complète des stations dans les formes et les contrastes contemporains. Sur le plexiglas, il trace ses personnages à la palette graphique et laisse la violence des couleurs témoigner du drame sacré.


Maurice MAILLARD se concentre, à l’aide du seul fusain noir, sur trois stations essentielles : le voile de Véronique qui s’imprègne du  visage du Christ, le corps suspendu du Crucifié et l’éblouissante énigme de la résurrection.

Il signe aussi la scénographie complète de notre exposition.


Daniel DROUIN, exposé l’an dernier, prête trois tapisseries de haute lisse, placées dans le chœur de l’église. Le chant vertical de la laine parle d’un monde racheté.

Daniel SOURIOU a forgé plusieurs chemins de croix pour des églises et des chapelles. Jacques POUJOULAT en a photographié une série complète. A ses photos répond le texte intégral de l’Amour crucifié, le chemin de croix écrit en 1997 par Jean-Michel DI FALCO, alors prêtre à Marseille. Daniel SOURIOU a également forgé  l’étonnant Christ en train de ressusciter qui sera placé devant l’autel.

 

Enfin, le célèbre Chemin de la Croix écrit par Paul CLAUDEL en 1911 est mis en regard des pierres antiques du site de Delphes, en Grèce. Les vieux Grecs, puis les Latins venaient à Delphes interroger l’avenir. La Sibylle delphique a-t-elle pu annoncer ainsi le Christ ? Les Pères de l’Eglise en étaient persuadés. Les photos de Bernard BUSSER suivent à leur tour le sentier des pèlerins…

 

L’exposition sera inaugurée le samedi 13 juillet à 18 heures, en présence de Mgr Jean-Michel DI FALCO, évêque de Gap et Embrun. Elle est ouverte tous les jours du 13 juillet au 24 août.

 

Mercredi 26 Juin 2013 : Olympides : un rassemblement réussi

Les 300 élèves des écoles d’Abries, Aiguilles, Arvieux, Ceillac,Ville-Vieille, Château-Queyras, Molines, Saint-Véran et Risoul se sont retrouvés à Ceillac ce 25 juin pour une grande sortie nature dans le superbe cadre printanier de la vallée de Ceillac.

Cette rencontre a été préparée tout au long de l’année scolaire, dans le cadre d’un programme d’éducation à l’environnement animé par le Parc naturel régional du Queyras avec pour thématique « L’eau ». Elle avait notamment pour objectif de permettre aux enfants de mettre en valeur et de partager leurs connaissances et de leur faire découvrir « l’eau » sur le site de Ceillac.

C’était donc une occasion exceptionnelle de mettre en commun, en dehors du cadre scolaire habituel, le travail de l’année d’où l’appellation jeu de mots de ce rassemblement : Olympides (eaux limpides) - olympiades.

Un jeu de pistes dans le village, de nombreux ateliers préparées par les écoles participantes et présentés dans les salles de classe, la salle polyvalente, les terrains de tennis ou les aires de sport et, sous la conduite d’accompagnateurs en montagne, des randonnées découverte placées essentiellement sous les thèmes de l’eau et de la lecture du paysage, ont tenu en haleine les uns et les autres sous un soleil généreux mais rafraîchi par le vent.

Outre l’ensemble des enseignants, les enfants étaient encadrés par plusieurs parents d’élèves. En ce qui concerne la logistique, les organisateurs ont bénéficié d’une aide très appréciée des services municipaux de Ceillac.

Cette belle journée vient couronner un partenariat soutenu et déterminé entre le Parc naturel régional du Queyras et l’Education nationale (EMALA : Equipe Mobile Académique de Liaison et d'Animation des Hautes-Alpes), avec l’aide précieuse de l’Association sociale, culturelle et sportive du Queyras pour l’organisation de ce rassemblement. Elle témoigne de la vitalité et de l’esprit d’initiative des écoles rurales trop souvent absentes des grandes préoccupations nationales.

Christian Grossan

 

Mercredi 26 Juin 2013 : Animations été

Voici les grandes lignes du programme d'animations pour cet été, un programme concocté par les bénévoles du Comité des Fêtes : programme-été-2013

Il est donné sous réserve de conditions météo.

Renseignements et inscriptions au bureau des animations ou par mail
(animations.ceillac05@orange.fr) ou par téléphone (06 30 73 31 78).

Ci-dessous, les affiches des points forts de l'été...


 

Mercredi 26 Juin 2013 : Sapeurs-pompiers : Médaille d’Or pour Bernard Vallérian

C’est en présence de Marcel Cannat, vice-président du Service départemental d’incendie et de secours et du Conseil général des Hautes-Alpes, que le Commandant Collier  a remis à Bernard Vallérian la médaille d’or, pour trente années de dévouement  au corps des sapeurs pompiers de Ceillac.


Photo Monique Eymard


Photo Monique Eymard

Auparavant, en présence de Célestin Fournier, maire, de Françoise Fournier, adjointe, des chefs de corps de Chateauroux, d’Eygliers, de Guillestre et du Queyras, Pascal Fournier, chef du corps de Ceillac,  avait dressé avec beaucoup  de précision et d’humour le bilan de l’année écoulée et salué l’arrivée d’Emilie et Julie auxquelles ont été remis leur casque.

Profitant de la présence de nombreux enfants, le Commandant Collier a lancé une nouvelle fois un appel à l’engagement de nouveaux volontaires pour maintenir à un niveau d’efficacité optimum le centre de secours de Ceillac éloigné des autres points d’intervention.


Photo Christian Grossan

C’est autour d’un buffet servi dans la caserne  après l’apéritif, offerts  aux nombreux habitants qui avaient répondu à leur invitation, que les sapeurs pompiers ont fêté, à une date plus favorable aux manifestations festives que le 4 décembre, Sainte Barbe leur patronne.

Christian Grossan

 

Mercredi 26 Juin 2013 : Messe au Bois Noir

Chaque 24 juin, c'est la tradition au hameau du Bois Noir, une messe est célébrée pour la Saint Jean à la porte de la chapelle. Le Père Bernardi qui a officié cette année encore, quittera bientôt la paroisse pour prendre en charge celle d'Embrun. 

Invariablement, au cours de cette messe, très musicale, l'Agnus Dei de Bizet, diffusé grâce à un 78 tours placé sur un antique gramophone au son toujours excellent, charme tous les participants.

A la fin de la cérémonie, comme il est maintenant d'usage, les habitants du hameau ont convié l'ensemble des personnes présentes à un très convivial apéritif mêlant ceillaquins et estivants. 


Photo Françoise Fauvel

 

Mardi 25 Juin 2013 : Transhumance en musique

De nombreux vacanciers, dont certains ont fait spécialement le déplacement depuis Nice, ou l’Ardèche, se sont joints à Nadège et Jean-Yves Richard, à leurs enfants et à leur famille pour escorter leur troupeau jusqu’aux alpages de La Riaille.

Les 31 vaches laitières de race Abondance -exceptée un Tarine- et le taureau reviendront fin septembre à la ferme de Para Chiriou.


Photo Monique Eymard


Photo Monique Eymard

Plusieurs enfants de l’école étaient là, aussi intéressés par les animaux que par les cors des Alpes qui ont rythmé sa progression sous un soleil généreux.


Photo Monique Eymard

A l’arrivée une collation généreuse en charcuteries, fromages et pâtisseries était offerte par le couple Richard. Les participants ont ainsi pu découvrir et apprécier les produits du GAEC de Pra Chiriou.

Christian Grossan

 

Samedi 22 Juin 2013 : Concert de François Daudet

Chacun se souvient du concert qu'avait offert François Daudet, avec un programme consacré à Chopin, en l'église Saint Sébastien le 22 juillet 2010. Un concert exceptionnel qui avait enthousiasmé le public...

Le pianiste a décidé de rejouer à Ceillac, pour le plus grand plaisir de celles et ceux qui l'ont déjà entendu et des autres qui ne voudront certainement laisser échapper l'occasion d'écouter ce musicien au jeu si fin.

Chers Amis,

Il y a trois ans, j’avais écrit quelques lignes qui précédaient le suprême bonheur de jouer à Ceillac.

Aujourd’hui j’ai de nouveau l’immense plaisir de retrouver ce cher piano Steinway dans l’écrin magnifique de Saint Sébastien.

Depuis trois ans j’ai traversé un petit morceau de vie. Quelques moments bien difficiles aussi. Nos vies sont ainsi faites.

Cependant, les différents séjours ceillaquins, été comme hiver,  restent toujours des moments riches en art de vivre. Et presque quarante ans après sa découverte,  je reste toujours aussi fasciné par la Font Sancte…

C’est pourquoi, trente ans après mes débuts de carrière avec l’orchestre Alpes Provence Côte d’Azur (1983), j’ai souhaité fêter ce chiffre déjà conséquent, ici même, tout près des cimes et du ciel. Au paradis ? Pour moi c’est évident…

Et puis… j’ai le bonheur de jouer en avant concert avec ma fille Mélisande… Méli est presque ceillaquine… A neuf mois elle a respiré l’air de Saint Anne et a toujours passé tous les étés, tous les Noël dans la vallée. Cet air si léger et si magique  poursuit sa vie dans cette flûte enchantée qu’elle aime tant !

Aujourd’hui devenue flûtiste sur la voie royale, il ne lui reste qu’à bien mûrir.

J’accueille également un jeune collègue, superbe pianiste, Florent Mourier, qui va ouvrir cette soirée.

Je remercie toute l’équipe des « Amis de Ceillac », Marie Noëlle Robin, pour l’organisation de ce concert, ainsi que les pianos Croses qui ont fait gravir les 18 lacets au Steinway...

Merci enfin à vous tous d’être là, amis mélomanes, amis montagnards, chers Ceillaquins, réunis par la magie d’un lieu cher à mon cœur…

Musique et Montagne : mes deux passions se confondent…

Jouer à Ceillac,  c’est les faire fusionner, l’espace d’un soir.

François Daudet

 

Le concert sera organisé par l'association des Amis de Ceillac, dans le cadre, des musicales du jeudi. Il aura lieu le jeudi 18 juillet à 21 h.

 

Programme

 

1 ère partie

LISZT
Etude d’exécution transcendante « Harmonies du soir »
Florent MOURIER

DEBUSSY Syrinx (pour flûte solo)

FAURE
Fantaisie
Mélisande Daudet Flûte
François Daudet piano

CHOPIN
Nocturne en ut mineur
Nocturne en fa majeur
Ballade n°4 opus 52 en Fa mineur

 

2 ème partie

SCHUMANN
Fantaisistücke opus 12

DEBUSSY
3 préludes
- la Puerta del Vino
- Ondine
- Feux d’artifice

La location du piano Steinway est facilitée par les pianos CROZES

 

Présentation des musiciens

Mélisande DAUDET- flûtiste

Après avoir obtenu à 12 ans un diplôme de fin d’études au conservatoire d’Evreux dans la classe d’Elisabeth Bénard, pédagogue exceptionnelle,  Mélisande entre à 13 ans en cycle spécialisé au CRR de Paris, rue de Madrid, dans la classe de Nathalie Rozat.

Elle s’est déjà produite de nombreuses fois en public et notamment avec orchestre dans le concerto pour flûte et harpe de Mozart en mai 2013. Elle suit des stages également avec Sandrine Tilly et prend régulièrement des cours avec la grande flûtiste Magali Mosnier qui voit en elle un talent exceptionnel et précoce.


Florent MOURIER - pianiste

Florent Mourier est un jeune pianiste lyonnais né en 1989. Après de talentueuses études musicales en France, il est admis en 2011 dans la classe de David Kuyken au Conservatoire Supérieur d’Amsterdam (Pays-Bas).

Par ailleurs, la création du Trio Paul Verlaine avec Arthur Rusanovsky et Maya Fridman ne fait que confirmer son talent pour la musique de chambre. En décembre 2012, il joue le trio de Smetana au Concertgebouw d’Amsterdam. Il participe aussi à des masterclasses avec Jeff Cohen, Dimitri Fershtman, Robert Kulek, Valérie Guillorit, Rudolf Jansen, Mila Baslawskaya, Meinard Kraak, Margreet Honig, ainsi que Menahem Pressler en juin 2013.


François DAUDET - pianiste

Né à Lyon,  François DAUDET a été remarqué très jeune par Madame Lucette DESCAVES. En juin 1985, il se voit décerner le premier prix de piano à l’unanimité du jury au Conservatoire National Supérieur de Musique de PARIS dans la classe de Germaine MOUNIER. Il obtient par ailleurs le diplôme supérieur d’exécution à l’Ecole normale de musique de PARIS. Lauréat d’une bourse LAVOISIER émanant du ministère des affaires étrangères, il effectua un perfectionnement au Banff center  (CANADA). Ses professeurs y furent Menahem PRESSLER (Beaux arts trio), Gyorgy  SEBOK, Zoltan SZEKELY,Lorand FENYVES, Maurice BOURGUE et  Janos STARKER .

François DAUDET a  remporté le premier grand prix international Claude KAHN (PARIS, Mars 1983). Il bénéficie par ailleurs des prodigieux conseils de Georges CZIFFRA sur des œuvres de Franz LISZT. Suite à cette rencontre, il a enregistré un CD consacré à LISZT. Après des débuts de soliste remarqués, notamment à 17 ans avec l’orchestre symphonique du Rhin, puis un an plus tard avec l’orchestre  Alpes-Provence- Côte-d’Azur dirigé par Philippe BENDER, il se consacre parallèlement à la musique de chambre et devient rapidement un chambriste recherché par des partenaires tels que Pierre DOUKAN, Jean MOUILLERE, Natalie CHEE, Hartmut ROHDE, Peter HÖRR, Jean-Guihen QUEYRAS.

François DAUDET remporte en formation trio le premier grand prix du concours international de musique de chambre « The Glory of MOZART » ( Toronto 1991). Il a également été lauréat des concours internationaux de musique de chambre de Colmar (1989), Florence (1988 et1991), Trapani (1991), Graz (1992). Il enregistre plusieurs CD dont une intégrale des trios de MARTINU récompensée par l’ensemble de la presse musicale. En 1991, François DAUDET  a obtenu, sous l’égide de la fondation de France, le prix Charles OULMONT pour l’ensemble de ses activités de soliste et de chambriste.

Depuis 1992, François DAUDET joue régulièrement avec la grande violoniste Marie-Annick NICOLAS. Leur entente et leur complicité exceptionnelle suscitent l’enthousiasme unanime du public et de la critique. Leurs  différents CD ont obtenu de très hautes récompenses (Choc du Monde de la Musique, 5 Diapasons...).

François DAUDET  se produit dans toute l’Europe, en Asie, au Canada et aux Etats-Unis.

Il est invité au Canada par le Banff Center à donner des master-classes de piano et de musique de chambre, ainsi qu’à Taïwan.

François DAUDET est directeur artistique des journées musicales de Dieulefit.

Plusieurs émissions lui ont été consacrées à la radio (France Musique) et à la télévision. 

 

Samedi 22 Juin 2013 : Roger Rossin nous a quittés

Pour ceux qui l'on connu du temps où il venait camper des été entiers, jouer aux boules, parcourir le village de son pas lent, sourire à tous, ou faire en son temps sensation dans sa 604, nous venons leur annoncer le départ de Monsieur Roger Rossin à l'âge de 87 ans.

Il s'est éteint lundi 17 juin. Il laisse sa femme, ses 3 enfants, ses 7 petits-enfants, ses 15 arrière- petits-enfants et ses 2 arrière- arrière-petits-enfants.

Une belle vie remplie de tendresse.

Noëlle

 

 

 

Vendredi 21 Juin 2013 : Jazz in Ceillac

Watch out Marciac ! The ever-more popular and renowned Montbardon International Jazz Festival shared some of the magic with Ceillac during a memorable concert the other night in a packed Saint-Sebastian church.

The enthusiastic crowd was treated to an exceptional concert ranging from blues to ballads to straight ahead bop.

Thank you ! Thank you to all the organizers (in Ceillac, Montbardon, Château-Queyras and beyond), and most of all, let’s have another big round of applause for the musicians :

- on drums, a brilliant Valentin Martel, on bass, the impeccably pulsating Hélène Avice, on piano, Philippe Martel, as fluent and graceful as he is dazzling, the divinely ebullient vocalist Kristin Marion, the celebrated and amazing harmonicist William Galison, and on tenor sax, a captivating William Brian Hogg (you could go all the way to the Olympia in Paris for Sonny Rollins, but we got his incredible big and beautiful sound right here, and the parking was free…).

This is what Thelonious Monk meant when he said “When, you start swinging, swing some more.”

All this in a church, naturally. Because musicians and performances like this are the reason the Good Lord invented jazz.

Ian

Attention Marciac* ! Le Festival International de Jazz de Montbardon, dont la renommée et la fréquentation ne cessent de progresser, a partagé un peu de sa magie avec Ceillac le temps d’un concert mémorable, l’autre soir dans une église Saint-Sébastian pleine à craquer.

Un public très enthousiaste se voyait régaler de morceaux allant du blues au be-bop pur et dur, en passant par de douces ballades.
Merci ! Merci à tous les organisateurs (à Ceillac, à Montbardon, à Château Queyras et au delà). Et surtout, mesdames et messieurs je vous invite à applaudir encore une fois les musiciens : à la batterie, un brillant Valentin Martel, à la contrebasse, Hélène Avice, avec une pulsation impeccable, au piano, Philippe Martel, aussi fluide et gracieux qu’éblouissant, au chant, la divinement effervescente Kristin Marion, à l’harmonica, le célèbre et toujours étonnant William Galison, et au saxophone, un captivant William Brian Hogg (on pourrait aller à l’Olympia à Paris écouter Sonny Rollins, mais nous avons eu, ici à Ceillac un son aussi jaillissant et virtuose…et le parking était gratuit).

Une belle illustration de l’invitation intemporelle de Thelonious Monk : « Quand vous commencez à swinger, swingez encore. »

Et tout cela dans une église. Normal: les musiciens et concerts aussi généreux que celui-la sont la raison pour laquelle le bon Dieu a inventé le jazz.

* A Marciac, se déroule chaque année un festival de Jazz très renommé...


(extraits videos : 480p, 720p, 1080p)

 

Vendredi 21 Juin 2013 : Le loup attaque

Le loup a attaqué hier matin, entre 6 h et 9 h, le troupeau de Jean-Marc Garnier qui était contenu dans un parc, au lieu dit Le Rabinoux, vers 1800 m d’altitude, sur le passage du sentier de grande randonnée «  Tour du Queyras » (GR 58).

7 animaux ont été tués et sept autres blessés.

Le reste du troupeau, épouvanté, s’est dispersé sur l’alpage jusqu’à 2500 m d’altitude et n’a pu être regroupé que très tard dans la journée.

Cette première attaque dans le Queyras est aussi la plus meurtrière enregistrée à Ceillac.

Jean-Marc Garnier, jeune agriculteur installé à Ceillac, ne cachait pas son désarroi ce matin et les habitants du village partageaient tous son amertume et sa désolation.

Des randonneurs partis de Ceillac pour rejoindre Saint-Véran ont vu, au col des Estronques, vendredi 21 juin, en début de matinée, et  à moins de 100 mètres, une meute composée de deux grands loups et d’un plus jeune.

de la Cascade  de réussite professionnelle.

Christian Grossan

 

Lundi 17 Juin 2013 : Concert exceptionnel

Après leurs prestations remarquables et remarquées lors du festival international de Jazz de Montbardon qui vient de s'achever, Ceillac aura la chance d'accueillir Kristin Marion (vocal), Brian Hogg (saxo) et William Galison (harmonica) pour un concert unique (et ce dans tous les sens du terme) à l'église Saint-Sébastien.

Une soirée donc exceptionnelle en perspective, ce mercredi 19 juin, avec le plaisir de pouvoir partager un apéritif convivial avec les musiciens.

 

Vendredi 7 Juin 2013 : Festival international de jazz de Montbardon

C'est dans le site magnifique de Fort-Queyras que, dans le cadre du Festival International de Jazz de Montbardon, plus de 30 musiciens vont se succéder durant 3 jours, les 14, 15 et 16 juin 2013.

En vedette, William Gallison, l'harmoniciste célèbre de la bande son de Bagdad café mais aussi compagnon de concert de Sting, Steeve Wonder, Barbara Streisand... William Brian Hogg, saxophoniste américain et Goran Erickson saxophoniste suédois, viendront compléter la palette internationale du festival.

Du côté national, Philippe Martel et Kristin Marion sont de nouveau à l'oeuvre, dans une formation “les Swing Sinners” se produisant pour la première fois dans le Queyras. Il y aura aussi les endiablés du “Harlem Rhythm Band”. Daniel Huck et Eric Luter sont leurs invités.

Grande première dont les organisateurs sont aussi très heureux, 2 groupes haut-alpins “le passport quartet” (hard bop) et “swing 2023” (jazz manouche) seront présents, ainsi que les big band des conservatoires de Gap et de Briançon. Les locaux ont cette année une belle place, et ce n'est que le début.

4 concerts par soir sont programmés, des ateliers en journée seront proposés avec, en prime, la découverte du Queyras, de la gastronomie locale, dont les fromages, la visite du fort de Château-Queyras..., de quoi passer un weekend inoubliable dans le Queyras.

Nous conseillons fortement les réservations. Toutes les informations sur le site jazzandcheese.fr et au 06 10 15 66 62. (Association Jazz and Cheese à Montbardon).

 

Vendredi 7 Juin 2013 : Classe de découverte

Hier matin, à 7 h 30, les enfants de la classe de Maternelle-CP sont partis en classe de découverte rejoindre le centre d'accueil situé à Saint-Michel l'Observatoire, dans les Alpes de Haute-Provence.

Si ce départ est un événement important pour ces enfants dont beaucoup quittent le foyer familial pour la première fois, c'est avec enthousiasme qu'ils ont pris la route.

Le séjour durera 3 jours, ce qui peut paraître court, mais le programme prévu est dense et les enfants auront beaucoup de choses à raconter à leur retour...

Voici leur premier mot adressé à leur famille, un mot écrit à l'issue de leur première journée passée à Saint-Michel :

 

Coucou les parents, les frères et soeurs,

nous avons fait un bon voyage et tout va bien. Nous avons construit un grand et beau teepee où on peut tous s'asseoir.

Pour le construire, nous sommes allés chercher des perches dans la forêt et vers la rivière. Certains ont fait des courses de bateau en faisant naviguer des bâtons sur l'eau.

Demain, nous allons préparer un grand feu pour la veillée amérindienne.

Zoé a trouvé une plume de corbeau bleutée.

Nous avons appris la danse de l'amitié.

Gros bisous à tous les parents. Merci de nous avoir laissé partir.

Maintenant, il est tard... On a sommeil et nous allons faire un gros dodo.

Les maternelles-Cp

 

Dimanche 26 Mai 2013 : Hôtel de la Cascade : le changement dans la continuité

C’est en présence de leurs familles respectives et de  très nombreux amis que Pierre et Sylvette Bérard, propriétaires et exploitants de l’hôtel de la Cascade, ont passé le flambeau à Philippe et Françoise Bérard, leurs cousins. Ainsi ce bel établissement, très important pour l’activité économique du village, restera bien un hôtel et de surcroît dans la famille Bérard qui perpétue depuis des siècles cette activité. Louis XIII n’avait-il pas été hébergé à la maison du Roy par des ancêtres de Pierre et Philippe ?

Construit à partir de 1967 par Louis Bérard et son épouse Rosette sur les ruines du hameau du Pied du Mélézet incendié en 1951, l’hôtel  restaurant de la Cascade (Logis de France, 2 étoiles, 22 chambres, Spa, jacuzzi, hammam, sauna, cardio-training, etc…) fut un temps exploité par Jean-Louis et Babeth Bérard, avant que, il y a plus de 30 ans, Pierre et Sylvette en professionnels  avertis  ne prennent le relais.

Parvenus à l’âge de la retraite, Pierre et Sylvette ne cachent pas leur satisfaction de pouvoir transmettre ce bel outil à Philippe qui y travaillait depuis 7 ans et à son épouse Françoise qui de ce fait a mis un terme à son activité d’assistante médicale.

Au moment où de nombreux hôtels sont transformés pour être vendus à la découpe, ce passage de relais en famille est  une bonne nouvelle pour les acteurs économiques et la population du village  qui voient avec une réelle nostalgie Pierre et Sylvette s’éloigner quelque peu  de Ceillac mais accueillent avec plaisir Philippe et Françoise à qui ils font confiance pour que La Cascade reste une référence en matière d’hébergement et de restauration.

Tout au long de la soirée de réception, remarquablement organisée, ce sont des vœux de longue et heureuse retraite qui ont été formulés pour les « partants » et, pour les nouveaux hôteliers de la Cascade  de réussite professionnelle.

Christian Grossan

 

Samedi 25 Mai 2013 : Régie des remontées mécaniques du Queyras

Une quarantaine de personnes ont participé à la réunion publique du 22 mai animée par le président de la Régie qui exploite les remontées mécaniques du Queyras, Dominique Allais.

Après l’exposé technique de la situation par Sylvain Philippe, directeur de la Régie, Virginie Rémy, recrutée dans le courant de l’année écoulée a présenté sa mission de commercialisation de l’offre ski Queyras auprès des Tour Operators et des autres socioprofessionnels.

En dépit d’une légère croissance du chiffre d’affaires (3.724.000 €), la saison qui s’achève accuse un nouveau déficit, imputable selon le directeur, à une hausse des charges incompressibles que les administrateurs espèrent compenser par un accroissement de la fréquentation future, notamment durant les périodes de Janvier et de Mars. C’est le résultat attendu de la dynamique nouvelle engagée par la commercialisation, en relation étroite avec le service commercial de l’office du tourisme du Queyras.

Les principaux postes de dépenses sont les frais de personnel (46%), l’énergie et les carburants (11,7%), les pièces et la maintenance (9,8%), les charges financières (9,5%), la redevance et la taxe au titre de la loi montagne (8,5%).


Concernant les tarifs, ils augmenteront cette année encore ce qui, dans le contexte économique actuel, n’a pas manqué d’interpeller les Ceillaquins présents. On notera qu'il sera possible d'acheter son forfait sur Internet l'hiver prochain et que de nouveaux plans des différents domaines seront édités.


Pour la première fois depuis de nombreuses années, un forfait journée sera proposé à un tarif légèrement inférieur sur le site d’Arvieux dont le domaine est moins étendu. Cette annonce a conduit l’assistance à demander qu’il en soit de même pour Ceillac et Abriès dont les  domaines sont comparables, le site de Molines-St-Véran offrant de plus larges possibilités.

La mise en place d’une véritable comptabilité analytique par site a été une nouvelle fois et unanimement réclamée, la direction faisant valoir que la rigidité de la comptabilité publique ne le permettait pas. Pourtant cette analyse fine, site par site, faciliterait l’adaptation différenciée de la grille tarifaire, qui pourrait prendre en compte, outre les différences de prestation, les spécificités d’enneigement et d’exposition.

 

Samedi 25 Mai 2013 : Décès d’Adrien BLES

De Marseille nous apprenons avec tristesse le décès d’Adrien Blès âgé de 92 ans.

Il était bien connu à Ceillac, un village qu’il avait découvert dans les années 1950 et qu’il n’a cessé de fréquenter depuis. Avec son épouse aujourd’hui décédée, il y avait acquis et restauré avec beaucoup de goût une maison ancienne  qui avait été autrefois une auberge.

Adrien Blès, curieux de tout et de tous, était très attaché au patrimoine de la vallée qu’il a immortalisé sur des milliers de photographies.  Naturellement cet attachement  le conduisit à créer avec Philippe Lamour l’association « les Amis de Ceillac » dont il fut le Président. C’était en 1975. Les premières manifestations culturelles à Ceillac sont à mettre à son actif. Expositions, concerts (Jean-Christian Michel, John Littelton, les petits chanteurs à la croix de bois, etc.). C’est sous son impulsion, qu’un certain nombre de restaurations ont été conduites (horloge, Christ en bois de la Place, chapelles, etc..). Il fut à l’origine  de différentes publications (livret guide sur l’Eglise de Saint-Sébastien, catalogue de l’exposition « objets témoins de leur temps ») et, grâce à la complicité amicale qui le liait à l’éditrice Marseillaise,  Jeanne Laffitte, il fit rééditer la « Monographie de Ceillac » de Tivolier et les deux tomes  du « Queyras » de Tivolier et Isnel. André, son fils, poursuit son œuvre puisqu’il préside aux destinées des Amis de Ceillac.

Si Adrien Blès s’est beaucoup investi pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine ceillaquin, c’est à sa ville de Marseille qu’il a consacré  une grande partie de sa longue vie.

Au prix d’un travail de recherche colossal, il est l’auteur de nombreux articles et de plusieurs ouvrages qui font référence : "La Canebière dans le temps et dans l’espace" (Jeanne Laffitte 1994), "Le Camas : histoire d’un quartier" (Comité du Vieux Marseille 2001), "Mémoires des chemins de Marseille" (Edisud 2000), "La statuaire religieuse dans les maisons de Marseille", avec Régis Bertrand (La Thune 1998). Mais la grande œuvre de sa vie restera  "Le Dictionnaire historique des rues de Marseille" (Jeanne Laffitte 2001). Une mine d’informations sur chacune des 4500 rues  de la cité phocéenne.

Lors de ses obsèques célébrées en l’abbaye de St Victor, l’un des intervenants a dit d’Adrien Blès qu’il avait marqué l’histoire de la ville de Marseille. Cette passion pour Marseille, Adrien Blès l’a faite partager dans les multiples fonctions qu’il y a exercées parallèlement à son activité professionnelle de représentant de commerce. Conseiller puis président du Conseil des Prudhommes, Président du Comité du Vieux Marseille pendant 10 ans, il impulsa  de grands chantiers de mise en valeur du patrimoine marseillais : fouilles de Saint-Victor, classement du marégraphe, sauvetage de la Vieille Charité.

Elu membre de l’Académie de Marseille en  1993, très engagé au début de la seconde guerre mondiale dans la défense passive du territoire et militant dans de nombreuses associations,  Adrien Blès était Chevalier de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite. C’est un érudit et un historien passionné qui vient de nous quitter dont la gentillesse et la modestie resteront dans toutes les mémoires.

Christian Grossan

 

Mardi 21 Mai 2013 : Conférence "Vautours à la reconquête des Alpes"

Ce mercredi 22 mai, le parc du Queyras propose une conférence ayant pour thème le retour des vautours dans le Queyras. Une conférence pour le moins opportune du fait des observations régulières, depuis quelques années, de ces rapaces dans le ciel ceillaquin...


 

Dimanche 19 Mai 2013 : Réunion publique Régie des remontées mécaniques

Ce mercredi 22 mai, la régie des Stations du Queyras propose une réunion publique à Ceillac (18 h 30, salle polyvalente).

Une telle réunion avait déjà été programmée l'an passé, le 20 mars, et avait réuni nombre de Ceillaquins avec des échanges parfois vifs, montrant par là même les enjeux forts concernés. Une réunion à ne pas manquer donc tant le sujet est d'importance...


 

Dimanche 19 Mai 2013 : Le Queyras sur France3 national

Retrouvez le Queyras dans le documentaire ''Vacances Passion'', LUNDI 20 MAI 2013 à 20h45 sur France3.

"Des vacances en France hors des sentiers battus : randonnées à vélo, marche à pied, balades à cheval... en solo, entres amis ou en famille, les Français sont de plus en plus nombreux à bouder les plages bondées, pour des vacances à l'air pur, hors des sentiers battus. Dans l'Hexagone, on ne compte plus le nombre de randonneurs sur les chemins de Compostelle, les chemins de douanier en Bretagne, et autour du Mont-Blanc.

Le choix ne cesse de s'étoffer avec des propositions d'expériences originales et enrichissantes pleines de rencontres humaines et de découvertes de lieux magnifiques.

Quelques vacanciers ont accepté d'être accompagnés durant leurs congés d'été par des caméras, pour partager leur expérience dans trois régions réputées pour leur beauté, leur nature préservée et la richesse de leur patrimoine : la Corse, le Verdon et le Queyras, une destination de plus en plus prisée par les amoureux de la nature et les amateurs de trekking."

Ce documentaire a été tourné au mois d'Août 2012.

 

Lundi 6 Mai 2013 : Ramassage de déchets

Sur proposition de la Communauté de Communes du Queyras, en partenariat avec l'association Mountain Rider, les enfants de l'école, accompagnés d'une petite dizaine d'adultes du village, ont parcouru les abords du village afin de collecter déchets et autres immondices qui pouvaient y traîner.

Auparavant, les membres de Moutain Rider avaient expliqué aux enfants que beaucoup de déchets avaient une durée de vie très importante, notablement allongée en montagne en raison du froid et de la neige. Ainsi, il ne faut pas moins de 3 à 6 mois pour qu'une simple peau de banane se désagrège et 4000 années sont nécessaires pour faire disparaître une bouteille en verre...

Si les alentours du village semblaient propres au premier abord, les enfants ont eu la surprise de trouver de tout, du mégot de cigarette au seau plastique en passant par les canettes de bière, et, en l'espace d'une heure trente, une quinzaine de sacs poubelles ont été remplis...

 

Dimanche 5 Mai 2013 : Décès

Nous partageons la peine de Marie Imbert et de sa famille, affectées par le décès de Marie COSTES, la fille aînée de Marie établie à St Cannat (13).

Que Marie Imbert, figure emblématique du village, trouve ici l’expression de notre profonde sympathie.

Christian Grossan

 

Lundi 29 Avril 2013 : Budget 2013 ~ Les comptes de la commune

Par 9 voix pour et 1 voix contre, le conseil municipal vient de voter le budget  de la commune pour 2013. Les comptes administratifs 2012 et les  budgets annexes du service de l’eau, du camping municipal et du village de vacances ont été approuvés à l’unanimité.

Le budget communal

En 2012, les dépenses de la commune se sont élevées à 932.694 € en fonctionnement et à 398.474 € en investissement, soit une charge globale réelle de 1.331.168 €.

Compte tenu des reports des exercices antérieurs, 404.214 €, les recettes se sont globalement élevées à 1.792.993 €. Le compte administratif constate également les restes à réaliser, c'est-à-dire les dépenses engagées mais non payées (746.432 €) et les recettes prévues mais non encore encaissées (365.693 €). Ainsi, avec la reprise des résultats et des restes à réaliser, le budget de la commune s’équilibre, en dépenses et en recettes, à la somme globale de 2.615.253 € (1.128.059 € pour le fonctionnement et 1.487.176 € en investissement).

Les recettes de fonctionnement sont assurées, à parts presque égales par les impôts et taxes (362.041 €), les dotations de l’Etat (358.329 €) et les produits de gestion courantes des bâtiments, services et bien communaux (326.593 €). Ce dernier chiffre inclut en particulier les loyers, 38.000 €, l’excédent du SIVU (microcentrale) qui exploite la chute du Cristillan (150.000 €), une dotation prélevée sur les résultats du camping (18.000 €). La progression des sommes inscrites au titre des impôts et taxes provient principalement de l’évolution des bases d’imposition (+ 3% pour la taxe d’habitation, + 3,5 % pour la taxe sur le  foncier bâti) les taux ayant peu varié depuis de nombreuses années.

Si les charges de personnel (267.898 €) sont à peu près constantes, le poste des charges à caractère général progresse de 15%. La diminution des sommes inscrites pour faire face aux charges de gestion courante provient d’une appréciation plus juste de la subvention que la commune devra verser  à la régie des remontées mécaniques dont l’exploitation est à nouveau déficitaire. 41.000 € sont prévus. Les intérêts  de la dette  s’élèveront à 21.500 € et le remboursement du capital des emprunts à 127 .510 €.

Dans le domaine des dépenses d’investissements, les restes à réaliser, 746.432 €, dépassent les propositions nouvelles (740.744 €). Les recettes sont constituées pour l’essentiel par le recours à l’emprunt (310.000 €), la vente de terrains (168.200 €), le fonds de compensation de la TVA (37.990 €), la taxe locale d’équipement (17.000 €) et les excédents de fonctionnement capitalisés. On observe le très faible niveau des subventions (86.000 €). L’examen des différents programmes fait apparaître que ce budget est essentiellement un budget de reports, la plupart des opérations figurant depuis plusieurs années dans les documents budgétaires...

Le seul chantier conséquent pour 2013 sera celui du bâtiment d’accueil du ski de fond dont le coût s’élèvera à 430.000 €, la région, le Conseil Général et l’Etat apportant leur concours à hauteur de 294.000 €, soit un taux de subventions de 68 % (l’autofinancement se montera donc à 136.000 €).

Les autres nouvelles opérations concernent l’aménagement d’une « zone agricole » (10.000 €), la sécurisation de Pra Chiriou (23.000 €), des interventions sur la chapelle des pénitents et les chapelles du Thioure et de Saint-Claude (78.000 €). Si d’autres  lignes de crédits sont ouvertes, l’état d’avancement  administratif et technique des projets et le volume des enveloppes mobilisées, n’en permettront pas l’engagement en 2013 : construction d’une crèche, création d’une patinoire, aménagement du front de neige, extension du cimetière, etc…

Le Village de vacances

Il s’agit en fait d’opérations d’ordre puisque, si les dépenses sont bien engagées par la commune, c’est l’association gestionnaire, V.V.F., qui en assure le financement. Ce sera le cas en  2013 pour la réfection des toitures et de l’isolation pour un coût estimé de 200.000 €.

Le camping municipal

A la clôture de l’exercice 2012, le camping est excédentaire de 28.857 € en fonctionnement et de 100.752 € en investissement.

Pour  2013, du fait de la reprise de ces résultats, les budgets sont arrêtés à 63.814 €  pour le fonctionnement et à 120.716 € en investissement. En réalité en l’absence de travaux significatifs depuis plusieurs années, ces crédits sont pour l’essentiel « thésaurisés ».

Le service de l’eau

D’importants travaux ont été réalisés pour l’alimentation en eau potable de la zone d’activité de la Viste et la sécurisation de l’alimentation générale du village, et ils vont être poursuivis.

D’importantes fuites ont été décelées sur la canalisation conduisant l’eau de la Cime du   Mélézet au village ; elle fera l’objet d’une rénovation.

Aussi, compte tenu des résultats de l’exercice 2012 (solde positif de 38.855 € en fonctionnement et restes à réaliser en investissement de 182.927 €), le budget annexe du service de l’eau s’élèvera à la somme globale de 703.278 €.

La loi fait obligation de recouvrer auprès des bénéficiaires du service les recettes nécessaires à l’équilibre de ce budget. C’est ainsi que depuis 2008, le prix du m3 est passé de 0,36 € à 0,64 € (+ 113%) et la part fixe de  56,41 € à 123 € (+ 118%). Pour 2013, le produit attendu de la redevance est estimé à 102.000 €. Il convient de noter que les redevances au titre de l’assainissement sont recouvrées par la communauté de communes en charge des réseaux et de la station d’épuration.

Christian Grossan

Mardi 9 Avril 2013 : Grand Raid Queyras

L'idée trottait dans les esprits depuis quelques années déjà et c'est maintenant concrétisé, les 29 et 30 juin aura lieu la première édition du Grand Raid Queyras (plaquette)...

On imagine mal le travail que peut représenter l'organisation d'une telle course que ce soit au niveau logistique, administratif, financier, partenarial, sécurité... et on ne peut que se satisfaire que des bénévoles se lancent dans l'aventure avec des partenaires publics (Parc du Queyras, offices de Tourisme du Queyras et de Guillestre, ONF...) et privés (Destinations Queyras, SNCM, Crédit Agricole...).

La course comprendra 2 circuits un de 128 km (8300 m de dénivelé positif) et un de 58 km (3800 m de dénivelé positif).

Pour toute information, ne pas hésiter à se rendre sur le site de l'organisation où l'on trouvera, les roadbooks (128 km, 58 km), le programme, les partenaires, les bulletins d'inscription... et une possibilité de survoler l'intinéraire en 3D (parcours 3D) via un plugin spécifique pour Google Earth (flying mode).

 

Lundi 8 Avril 2013 : Décès de Jacky Roch

D'Oeyreluy (40), nous apprenons le décès du capitaine Jacky Roch qui avait commandé l'escadrille de l'aviation légère de l'armée de terre (A.L.A.T.) alors basée à Tallard (05) de 1987 à 1989.

A ce titre il avait réalisé de nombreuses missions au service du parc naturel régional du Queyras, toujours prêt à répondre aux sollicitations de son ami Jeannot Meissimilly.

Elu local dans les Landes, guide bénévole au musée de Dax, Jacky Roch qui disparaît à 60 ans a rendu d'éminents services au Queyras.

Nous nous inclinons devant la douleur de son épouse Anne-Marie et de toute sa famille.

 

Lundi 1 er Avril 2013 : Un parc d'attractions à Ceillac

Cela fait plusieurs années que la commune de Ceillac cherche une solution pour élargir l’offre touristique, étendre la saison d’été et offrir un après-ski l’hiver. Après de nombreuses réunions de travail, c’est finalement la création d’un parc d'attractions qui a été retenue et ce malgré des voix qui s’élèvent déjà,  avant même que le projet ne prenne forme, pour dénoncer une marchandisation de la vallée.


Objectifs

Élargir l'offre touristique, c'est proposer autre chose que les activités traditionnelles quasi hégémoniques que sont le ski alpin pour l'hiver et la randonnée pédestre pour l'été et répondre ainsi à une demande forte d'activités ludiques à sensation non chronophages. Cette demande émane bien souvent des enfants qui, signe d'une époque, ne se satisfont pas ou plus des longues heures de marche ou du côté répétitif du ski alpin.

Étendre la saison touristique estivale, c'est pouvoir, alors que Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale, parle de zoner les vacances d'été dès 2015, proposer des activités dès début juin, une période où parfois la randonnée en altitude est problématique en raison de l'enneigement persistant.

Enfin, les études montrent que nombre de skieurs ne passent plus la journée complète sur les planches et réclament à corps et à cri des activités complémentaires alternatives dès 14 h et jusqu'à 19-20 h.


Un parc en 2 parties

Le parc comprendrait 2 parties.

La première serait située dans la plaine des Oches - ce qui impliquerait pour sa mise en place une modification du PLU – et serait dédiée aux attractions classiques (grand 8, train fantôme, splash mountain, grande roue, bateau pirate…) avec la présence d’un cinéma 4 D combinant cinéma dynamique, relief et stimuli (vent, odeurs…) et d'animations ciblées pour les enfants plus jeunes sans oublier les stands de barbes à papa et autres confiseries.

Pour cette partie, si un temps, une collaboration avait été envisagée avec Disneyland, il semblerait que cette possibilité soit abandonnée pour l'instant sans pour autant que l'option soit fermée.

L'emprise au sol sera limitée (voir ci-dessous) du fait de la présence de l'église Sainte-Cécile qui est classée, ce qui implique l'impossibilité de construire à proximité de l'édifice.

Cette partie du parc complètera parfaitement l'espace ludique des Tourres créé cet hiver et qui joint le nouveau village et l'ancien.


Périmètre du parc du village avec une surface d'environ 15.000 m²

La seconde partie serait aménagée au niveau du front de neige, à proximité immédiate de la gare de départ du télésiège.

Elle serait plus marquée montagne et comprendrait accrobranches, luge d’été, tyrolienne et via ferrata.

La luge d'été serait installée à demeure sur la piste de Crousas dont la fréquentation l'hiver est très restreinte.

La via ferrata, quant à elle, revêterait un caractère exceptionnel puisqu'elle emprunterait la rive droite de la cascade de la Pisse pour ensuite traverser cette dernière à 2 reprises sur des câbles, afin de limiter l'impact visuel, permettant une vue surplombante spectaculaire de la cascade avec une sortie au sommet de celle-ci (à + 350 m d'altitude du départ).

Ces traversées seraient autant d'occasions de pouvoir observer les glaciéristes gravir la cascade (appelée l'hiver "Les formes du chaos") ou les canyonistes, bien plus rares, descendre cet itinéraire réputé très engagé.

 


Tracé des 2 premiers tiers de la via ferrata.


Répartition géographique des animations du parc second


6 millions d'€uros avec 1,2 M€ d'autofinancement

Le coût d’un tel projet est conséquent et s’élèverait après un premier chiffrage à près de 6 millions d’€uros.

Bien sûr, la municipalité compte sur des subventions du conseil général qui, déjà consulté sur la faisabilité du projet, a donné un préavis positif. Elle compte aussi sur la région, l’État et surtout l’Europe qui dispose d’un budget pour la revitalisation des zones touristiques de montagne. Le projet pourrait donc être financé à hauteur de 80 %, une exception en ces temps difficiles.

Le montant de l'autofinancement, important pour une commune de 300 habitants, fût-elle touristique, obligerait la municipalité à recourir à l'emprunt, ce qui ne devrait pas poser beaucoup de problèmes en raison du peu de projets en cours ou en gestation. Mais cet emprunt ne serait envisageable que dans le cas où effectivement les besoins d'autofinancement se limiteraient à 1,2 million d'€uros...

Au niveau du coût d'exploitation, les estimations les plus basses dépassent 260.000 € par an, les assurances représentant à elles seules 18% du budget de fonctionnement.


Un calendrier serré

En ce qui concerne la réalisation, le calendrier devrait s’étaler sur au moins 3 ans. S'il reste à affiner, en voici les grandes lignes :


- été 2013 : constitution du dossier avec objectifs, devis, financement et calendrier

- automne 2013 : réunion publique

- hiver 2013-2014 : soumission aux financeurs

- printemps 2014 : avis du parc (un avis positif sera certainement difficile à obtenir...)

- automne 2014 : enquête publique

- fin automne 2014 : appel d'offres

- printemps 2016 : début des travaux

- automne 2016 : fin des travaux et inauguration

- ouverture : décembre 2016 pour le parc du village et l'été 2017 pour le parc situé au pied de la cascade.

 

Un nom à arrêter

Pour ce qui est du nom du parc, quelques élus ont lancé l’idée de l’appeler Tintinland, un nom faisant évidemment référence au surnom du premier édile de la commune.

Quant à l’inauguration, Johnny Deep, en contrat avec un équipementier spécialisé dans les parcs d'attractions, est déjà pressenti !

 

Lec. GC

 

Dimanche 31 Mars 2013 : Publication dans "Plein Air"

A noter cet article de Furio Chiaretta paru il y a déjà quelques mois dans la revue, un article en italien qui vante le site de Ceillac...

 

Samedi 23 Mars 2013 : Décès d'Annette Colombet

De Briancon où elle avait été hospitalisée depuis quelques semaines, nous avons appris avec tristesse le décès de Madame Annette Colombet, née Marchis. Elle avait 87 ans.

Annette Colombet, veuve depuis de nombreuses années, avait eu la douleur de perdre l'un de ses enfants, André.

La maladie l'avait conduite à s'établir à la maison de retraite de Guillestre, non loin de ses fils Étienne et de Jean-Marie qui habitent Ceillac et de sa fille Bernadette domiciliée à Abries.

Fille et femme d'agriculteurs, Annette Colombet appartenait à cette génération qui a vécu la mutation de l'économie du village puisque, longtemps, elle s'est occupée de la location de ses logements meublés de l'Ochette.

Nous assurons ses enfants et ses petits enfants de notre sympathie.

Christian Grossan

 

Vendredi 22 Mars 2013 : Avalanche à Tronchet

C'est en tout début d'après midi, qu'un groupe de 8 randonneurs à ski a été touché par une avalanche déclenchée par leur passage (avalanche de plaque au vu de la photo).

6 skieurs ont été concernés et, malheureusement, les secours intervenus sur place n'ont rien pu faire pour ramener à la vie un des skieurs ensevelis, âgé de 69 ans et originaire des Hauts de Seine.

 

Mercredi 20 Mars 2013 : Dixième nuit de la chouette ~ Samedi 23 Mars

Tous les deux ans, et depuis maintenant plus de dix ans, la Ligue pour la Protection des Oiseaux et la Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France organisent conjointement la Nuit de la Chouette, un événement exceptionnel, pour faire connaître les chouettes et hiboux à un large public et le sensibiliser aux richesses de la nature.

Pour cette 10ème édition, le Parc naturel régional du Queyras vous propose : 3 sorties découverte et une causerie...

 

Mardi 19 Mars 2013 : Concert demain à St Sébastien

 

Mardi 19 Mars 2013 : Otto Reutter est mort à Baden-Baden

De Baden-Baden en Allemagne nous apprenons avec tristesse le décès d’Otto Reutter, 81 ans, qui avait été fait citoyen d’honneur de Ceillac en mars 1999, avec son épouse Guerda décédée depuis plusieurs années.

Otto, militant de longue date du rapprochement France-Allemagne initié par le Général De Gaulle  et le Chancelier Adenauer, a découvert Ceillac en 1969 dans le cadre d’échanges  portés par le mouvement « peuples et cultures », et pendant plus de 40 ans il y a accompagné, outre sa famille, nombre de ses concitoyens au chalet de l’Hysope puis à l’hôtel de la Cascade.

Militant inlassable de l’amitié entre les peuples, Otto était un  humaniste imprégné de la pensée de Robert Schumann.

Harald, son fils, aura certainement à cœur de perpétuer son souvenir et de poursuivre son œuvre. 

Christian Grossan

 

Lundi 18 Mars 2013 : Importantes chutes de neige

Surprise ce matin lorsque chacun a constaté qu'il était tombé 60 cm de neige durant la nuit qui se sont ajoutés aux 25 cm tombés la veille.

Malgré cette chute très importante, la circulation a rapidement été rendue possible (merci aux personnes chargées du déneigement !).

Quant aux pistes, les pisteurs secouristes ont dû effectuer plusieurs tirs ce matin afin de sécuriser les pistes.

Les enfants de l'école ont accueilli cette chute inhabituelle avec joie, en témoignent les quelques photos ci-dessous...


Quizz ? : Ce sont les voitures garées au Pied du Mélézet, à la Cascade... Difficile de retrouver la sienne !


Il faudra bientôt équiper les enfants d'ARVA afin de les retrouver à la fin de récréation....

 

Lundi 18 Février 2013 : William Gallison en concert à Ceillac, demain, 19 février

Vous ne connaissez peut-être pas le nom de William Gallison, mais vous avez tous entendu le son de son harmonica dans la musique des films « Bagdad Café », Les Incorruptibles, la série « Rue Sésame »  et bien d’autres encore.

Musicien de studio à New York, il enregistre aussi avec Sting, Barbara Streisand, Michael Bublé, Chaka Khan et l’inoubliable Peggy Lee !

Le grand « maître « de l’harmonica, « Toots » Thielmans, déclare en 2008 que William Galison est l’harmoniciste le plus représentatif de la nouvelle génération des jazzmen et en fait son héritier virtuel.

Compagnon de route de la chanteuse Madeleine Peyroux, avec laquelle il enregistre cinq albums, il sera en concert le 19 Février prochain à l’église St Sébastien de CEILLAC.

 

 

 

Samedi 16 Février 2013 : Information sur la neige

Tous les mercredis à 14 h, rendez-vous est donné au départ du téléski de Sainte-Anne par Manu et Thomas, pisteurs secouristes, qui se proposent de dispenser une information sur la neige.

La séance dure environ une heure et permettra d'étudier le manteau neigeux, de comprendre le mécanisme des différents types d'avalanche et de découvrir le matériel de sécurité.

C'est aussi l'occasion de mieux connaître le travail des pisteurs secouristes dont les missions sont multiples et accomplies souvent de façon transparente, avant l'ouverture du domaine par exemple.

Cette information est gratuite et aura lieu jusqu'à la fin de la saison.

 

Mardi 12 Février 2013 : Étape du CRJ à Ceillac : le Sauze-Barcelonnette s’impose

En dépit de températures très basses, ce CRJ s’est déroulé dans d’excellentes conditions sur des pistes préparées avec le plus grand soin par le service des remontées mécaniques et grâce aux concours de nombreux bénévoles de l’Ecole du Ski Français de Ceillac.

Ce sont les jeunes du club du Sauze-Barcelonnette qui ont dominé l’étape du CRJ U 16 (les minimes) qui se disputait ce samedi 9 février à Ceillac.

En effet, les 5 premières filles sont Tifany Roux (le Sauze-Barcelonnette), Inès Meyer (Briançon), Camille Ceruti (Risoul), Julie Rebron (Champsaur), Charline Berger (Serre-Chevalier).


Photo Annick Ménétrier

Chez les garçons, Melvin Tchiknavorian (le Sauze-Barcelonnette) se classe en tête devant Romain Tonda (Queyras), Maxime Lorissan (Serre-Chevalier), Bastien Andersen (Serre-Chevalier), Killian Rosier (Briançon).


Photo Annick Ménétrier

Pour ce qui concerne l’organisation proprement dite,  Noël Ribet était le délégué technique de la Fédération, Murielle Bérard, directrice de l’épreuve, Nathalie Picars et Sylvie Sionneau assuraient le chronométrage, Jean-Calude Carle et Yves Grossan, juges de départ et d’arrivée.

Christian Grossan

 

Samedi 2 Février 2013 : Le Père Eugène Grossan n’est plus

Comme le faisait observer Monseigneur Félix Caillet, vicaire général du diocèse de Gap et d’Embrun lors de ses funérailles, le curriculum vitae  du Père Eugène Grossan est facile à résumer : né à Ceillac en décembre 1917, ordonné prêtre en 1943 après avoir été mobilisé pendant la guerre de 1939-1940, professeur au séminaire de Gap avant d’être nommé vicaire de Puy-Saint-André, il devient Curé des paroisses de La Salle et du Bez en résidence à La Salle en 1945. Il y restera jusqu’à sa mort.

S’il avait été déchargé de sa responsabilité pastorale depuis quelques années, il habitait toujours le presbytère de La Salle et demeurera jusqu’au bout attentif à tout ce qui touchait à la vie de la vallée qu’il aura, à sa manière et pendant plus de 60 ans, partagée et  accompagnée dans la  mutation économique de ses villages agricoles devenus l’une des plus grandes stations de ski françaises : Serre-Chevalier.

Chasseur, alpiniste, skieur, tourneur sur bois à l’occasion pour réparer telle ou telle chapelle de la vallée de la Guisane, érudit partageant sa passion des objets d’art sacré et de l’histoire locale avec le Père Romagne figure de la vallée de Névache, le Père Eugène Grossan, autoritaire mais  ouvert et plein d’esprit, ne laissait personne indifférent.

Ses obsèques ont été célébrées dans l’église de La Salle, en présence de plusieurs prêtres et diacres et d’une très nombreuse assistance dans laquelle on reconnaissait M.M. Patrick Ollier, député-maire de Rueil--Malmaison, ancien ministre et  ancien maire de la Salle, Joël Giraud, député des Hautes-Alpes, Alain Fardella, conseiller général et maire de La salle, qui lui a rendu un hommage simple et émouvant, et Célestin Fournier, maire de Ceillac.

Le Père Eugène Grossan, chevalier dans l’ordre national du Mérite, repose  désormais dans le cimetière de La Salle, près du Monument aux morts où il s’est si longtemps recueilli.

Christian Grossan

 

Mercredi 30 Janvier 2013 : Coupe de France Télémark

Pour la seconde année, la station de Ceillac vient d'accueillir une étape de la coupe de France de télémark.

Outre le parfaite préparation des pistes par le service des remontées mécaniques et la qualité de la neige, les concurrents, qui ont évolué sur un parcours très technique tracé sur la piste de Girardin, ont apprécié la chaleur de l'accueil qui leur a été réservé (petit déjeuner offert par la mairie et le comité des fêtes, déjeuner offert par les organisateurs de la course, prix remis, etc...).

Dès à présent, les responsables de la fédération ont pris rang pour une nouvelle épreuve en 2014 et il ne fait aucun doute que, sous la houlette de Béatrice Luche qui s'investit beaucoup dans l'organisation de cette manifestation, cette 3ème édition sera elle aussi un succès.

Christian Grossan

(voir le message de Béatrice Luche sur la tribune libre ~ 2/02/2013)

 

RÉSULTATS HOMMES

MINITROL : 1. Randu Paul (SC Queyras) 3.07.76

TROL 1 : 1. (Sc Sandens) 2.07.37 ; 2. Charest Alexis (Sporting Var) 2.20.37 ; 3. Chavanne Alban (MTGVE V.Olar) 2.23.18 ; 4. Bellissent Nicolas (Les Houches) 2.43.12 ; 5. Veyre Robin (MTGVE V.Olar) 3.04.42 ; Lachaux Anaïck (SC J Gessieu) et White Aaron (SC Morbillon) absents.

TROL 2 : 1. Newman Max (Servoz) 1.58.25 ; 2. Martinet Pierre (SC Sandens) 2.00.43 ; 3. Dixon Alec (SC JGessieu) 2.13.00...

JUNIORS 1 : Lopez Matti (SC Méribel) 1.38.46 ; 2. Issautier Guillaume (CS Auron) 1.38.45 ; 3. Mader Arthuro (SC Morillon) 1.54.64 ; 4. Blain Swan (Val d'Allos) 1.58.20...

JUNIORS 2 : 1. Ferney Aurélien (CS Val Morel) 1.40.21 ; 2. Fradet Charlie (SC Samoéns) 1.45.51.

SENIORS : 1. Bouvier Garzon Derek (SC Méribel) 1.34.98 ; 2. Le Garrec Nicolas (Les Houches) 1.40.57 ; 3. Prevot Julien (CS La Clusaz) 1.44.78 ; 4. Cauvis Pavelic Léo (Sporting Vars) 1.44.90...

MASTERS 1 : 1. Barbe Lionel (CS Auron) 1.56.81 ; 2. Sapet Rémi (Inter Club) 2.04.46 ; 3. Veyre Patrick (SC Mongenièvre) 2.06.45...

 

RÉSULTATS FEMMES

TROLL 1 : 1. Blyth Cloé 2.22.81 ; 2. Mostiero Lola 2.28.50 ; 3. Lachaux Thaissa 2.38.17 ;

TROLL 2 : 1. Froissard Maelle 2.07.20 ; 2. Verbeck Océanne 2.08.78.

JUNIORS : 1. Mackinstry Mad 1.55.85 ; 2. Taylor Jasmin 1.58.67 ; 3. Osaki Kaline 2.01.34 ; 4. Marinet Camille 2.14.95 ; 5. Randu Elise 2.15.28.

SENIORS : 1. David Metral Mélodie

 

Quelques photos de la course, toujours aussi spectaculaires...

 

Mercredi 30 Janvier 2013 : Repas Concert

En partenariat avec l'association Jazz and Cheese, le Matefaim propose une repas-concert le 5 février avec Kristin Marion au chant et Philippe Martel au piano.

Une belle soirée en perspective !

 

 

 

Jeudi 24 Janvier 2013 : Coupe de France Télémark

Rappelons que ce samedi, aura lieu, à Ceillac, une manche de la coupe de France de Télémark.

A cette épreuve participera la totalité de l'équipe de France qui comprend les 3 frères LAU. L'un d'eux Phil, revient d'une blessure, et est revenu au meilleur niveau. Il a déjà gagné 3 fois la coupe du monde et 3 globes de cristal. Du beau monde et du beau spectacle en perspective.

La course commencera à 10 h 30 et se déroulera sur la piste de Girardin.

 

Mardi 22 Janvier 2013 : Décès de Jean Gauthier

La mort subite de Jean Gauthier, à l’âge de 77 ans, dimanche soir, a plongé  le village dans la consternation.

Jean Gauthier, dont deux des quatre enfants habitent le village, vivait au milieu d’eux une retraite paisible.

Il participait régulièrement aux manifestations et aux voyages des clubs du 3ème âge.

Jamais avare d’un bon mot ou d’un trait d’humour, Jean  aimait jouer aux boules et  il était redoutable dans les concours de belotte.

Ancien combattant de la guerre d’Algérie, cet agriculteur infatigable, et menuisier à ses heures, avait été Conseiller municipal pendant plusieurs mandats et adjoint au maire.

Il était toujours  très attentif à la vie du village et très présent auprès des plus anciens.  Son départ prématuré  suscite une vive émotion.

Que ses enfants, ses onze petits enfants et toute sa famille trouvent ici l’expression de notre profonde sympathie. 

Christian Grossan

 

(Une cérémonie aura lieu en l'église St-Sébastien mercredi 23 janvier à 14 h ~ Crémation à Gap à 17h)

 

Mardi 15 Janvier 2013 : L'Étape Gourmande

Une sympathique réception d’inauguration vient de marquer l'ouverture du restaurant « L’Étape Gourmande » dans les locaux anciennement occupés par « l’Escale ».

Près du centre d’accueil, au confluent du Cristillan et du Mélézet, Yannick et Morgane FOURNIER succèdent ainsi à Eric JEANSON qui avait tissé à Ceillac de solides amitiés.

A proximité du départ des pistes de ski de fond les sportifs trouveront à l’Etape gourmande un cadre montagnard et chaleureux.

Christian Grossan

 

Jeudi 10 Janvier 2013 : Semaine des Traditions

C'est ce dimanche que commencera la désormais instituée semaine des Traditions qui aura pour thème cette année "Les métiers de nos montagnes, d'hier à aujourd'hui".

Au programme, un pot de bienvenue tout d'abord avec dégustation des produits locaux, conférences, visites, sorties sur le terrain... (détail ci-après) sans oublier les repas Traditions proposés par les restaurants locaux (voir menus ci-dessous). Autant de bons moments, toujours conviviaux, pour écouter, apprendre, partager, échanger.

A ne pas manquer !

 

 

Jeudi 10 Janvier 2013 : Recensement de la population

L’INSEE vient de publier les chiffres du dernier recensement de la population.

Depuis 1990, la communauté de communes «  l’Escarton  du  Queyras » a gagné plus de 300 habitants !

Aiguilles, avec 442 habitants (ils étaient 379 en 1990) demeure la commune la plus peuplée et enregistre une progression de 16,62 %.

Abriès, avec 377 habitants (ils étaient 298 en 1990)  progresse de 26,51 %  et devient, en nombre d’habitants, la  2ème commune du Queyras. C’était la position d’Arvieux  en 1990.

Arvieux compte désormais 390 habitants, contre 339 en 1990, soit une augmentation de 15,04 %.

Château-Ville-Vieille, 348 habitants, enregistre une progression spectaculaire  de 27,16 %. Elle ne comptait en effet que 274 habitants en 1990. Elle passe ainsi de la 6ème à la 4ème place du tableau.

Molines-en-Queyras, avec 320 habitants,  accuse une perte de 17 habitants soit - 5 % !

Avec 320 habitants,  la population de Ceillac progresse de 10,34 % et gagne 30 habitants.

Surprenants également  les résultats de Saint-Véran, 262 habitants : le village où  « les coqs picorent les étoiles » ne gagne qu’un seul habitant en 20 ans.

Si la Commune de Ristolas ne compte « que » 99 habitants, ce chiffre traduit, en fait,  une formidable progression de 35,61 % depuis 1990 !

Si, sur une période relativement courte à l’échelle des temps, et sur des bases de population aussi « faibles », il ne  faut interpréter ces chiffres qu’avec une extrême prudence, force est de constater que  la démographie du couple Molines-Saint-Véran ne traduit pas, loin s’en faut, la bonne santé de la station de ski  éponyme.

Christian Grossan

(Dossier Insee complet pour Ceillac en 2009, avec certaines mises à jour récentes)

 

Mercredi 9 Janvier 2013 : Passation de relais au Comité des Fêtes

Audrey Fournier vient de succéder, il y a quelques semaines, à Bernard Vallérian à la présidence du Comité des fêtes de Ceillac.

Avec une grande efficacité et  une discrétion plus grande encore Bernard Vallérian, président fondateur  du Comité des fêtes, en a fait un acteur  incontournable de la vie et de l’animation du village et le partenaire privilégié de la commune et des autres associations, sportives et culturelles, qui interviennent localement.

Il ne fait pas de doute que la jeunesse et le dynamisme débordant d’Audrey sauront galvaniser  toutes les bonnes volontés qui depuis plus de 15 ans ont permis au Comité des fêtes de remplir pleinement sa mission.

Pour  poursuivre  dans le sillage  de Bernard à qui nous exprimons notre profonde gratitude pour plus de 15 années de dévouement désintéressé, Audrey est secondée par Christine Herbiet, secrétaire et  Arlène BUZET, trésorière du Comité des fêtes dont elle est l’animatrice salariée  par la commune.

Christian Grossan

 

Lundi 7 Janvier 2013 : Coupe de France Télémark

Le samedi 26 Janvier se déroulera à Ceillac une manche de la coupe de France de Télémark.

Déjà, l'an passé, une même épreuve avait été organisée avec succès, en un temps très court, dans la vallée qui bénéficiait alors de conditions d'enneigement plus favorables que le lieu prévu initialement.

Enchantés par le site, les organisateurs ont donc décidé de revenir à Ceillac pour le plus grand plaisir des spectateurs qui pourront admirer à nouveau la philosophie et l'esthétisme de cette forme de glisse...


Lors de la course de Janvier 2012.

La course commencera à 10 h 30 et concernera toute la piste de Girardin. Elle comportera 2 remontées, une au niveau du départ de la piste du Crousas et une au pied de Girardin....


Pierrot Dambel, en ouvreur battant et incisif, toujours en Janvier 2012.

Tout renseignement auprès de Béatrice Luche (luche.beatrice@orange.fr).

Pour découvrir cette discipline à la fois spectaculaire et fluide, il est possible de voir ou de revoir la vidéo de Stéphane Dufour : telemark.

 

Lundi 7 Janvier 2013 : Séisme

C'est à 5 h 20 ce matin, qu'un certain nombre de Ceillaquins et de vacanciers a été réveillé par un séisme.

L'épicentre était situé à 12 km au nord de Guillestre (à 1 km de profondeur) et la magnitude a été relevée à 3,6 sur l'échelle de Richter.

A l'heure où cette information est rédigée, le séisme a été suivi de 7 répliques :

Localisation des derniers séismes qui montrent une certaine activité dans la région ces dernières semaines.


Sources Sismalp

 

Lundi 7 Janvier 2013 : Promotions

Les stations du Queyras mettent en place des tarifs promotionnels qui ont débuté le 5 janvier et qui s’appliqueront jusqu’au 20 janvier 2013 (Skiez 3 Jours au prix de 2 !!!).

Ces promotions concernent les forfaits de 3 à 9 jours sur lesquels une réduction de -30% est proposée. Sont toujours proposés également les week-end promotionnels, pour les week-ends hors vacances scolaires (journée adulte 21,90 euros et week-end adulte 37,70 euros)

Cette promo de janvier se clôturera par le cocktail des neiges (19 et 20 janvier) pour lequel les tarifs seront les suivants : Journée adulte : 17,40 €, Week-end adulte : 30,30 euros.

 

Mercredi 2 Janvier 2013 : Nouvel An

Souhaitons une excellente et heureuse année à tous les Ceillaquins, fussent-ils ceillaquins d'un jour, d'une semaine ou plus, permanents ou expatriés.

Pour chacun, espérons une année constructive, à l'abri des mauvaises surprises avec la réalisation des projets en cours ou futurs au premier rang desquels celui de retrouver une santé florissante si celle-ci est éprouvée.

Pour la vallée de Ceillac, souhaitons simplement de poursuivre l'année comme elle a commencé, avec du soleil, de la neige et de multiples visiteurs satisfaits...

 

Dimanche 30 décembre : Ouverture de la station

Cela fait une semaine que la station de Ceillac est ouverte et tous les clignotants sont au vert...

La neige est au rendez-vous, de même que le soleil, les pistes sont parfaitement damées et l'ambiance, et sur les pistes et au village, est détendue et conviviale.

Le parfait coktail pour passer un super séjour dans une station village où accueil rime avec plaisir !

A voir une petite vidéo essentiellement tournée sur la piste des Fontinets qui permet de se rendre compte des conditions actuelles...

(vidéos : version 1080p, version 720p, version 394p).

 

Dernières nouvelles : 2012 ~ 2011 ~ 2010 ~ 2009 ~ 2008 ~ 2007 ~ 2006 ~ 2005 ~ 2004 ~ 2003 ~ 2002 ~ 2001 ~ 2000