Vendredi 11 octobre 2019 : Projection du film "La fabuleuse histoire du gypaète"

Alors que le comptage international des gypaètes barbus sera tout juste terminé, les réalisateurs Anne et Erik Lapied vont, avec l’appui du Parc du Queyras, présenter ce samedi 12 octobre à Ceillac (18 h à la salle polyvalente), leur film tourné durant 7 ans et consacré au plus grand rapace d’Europe (2,80 m d’envergure !).

  Le dernier gypaète barbu a été tué en 1913 dans la vallée d’Aoste. Il était alors, en France, en tête de liste des espèces considérées comme nuisibles et était soupçonné de s’attaquer aux moutons, de faire dérocher les grimpeurs et même d’enlever les jeunes enfants. Autant de légendes abracadabrantesques qui ont précipité son déclin dans les massifs montagneux du pourtour méditerranéen et sa disparition du massif alpin.

  Aujourd’hui, suite à sa protection en 1972 et à un vaste programme de réintroduction commencé en 1986, quelque 300 individus sont dénombrés dans les Alpes, dont 45 couples reproducteurs.

  Mais l’équilibre reste fragile puisqu’il reste une espèce menacée d’extinction avec des périls quotidiens constitués par les éoliennes, les câbles EDF ou de remontées mécaniques, le plomb présent dans les carcasses, les nichées qui échouent suite aux dérangements par les pratiquants de sport de pleine nature, parapente, grimpeurs par exemple, ou encore par les photographes, animaliers ou non, qui approchent à l’excès les aires et on ne parlera pas des « erreurs » de tirs de fusil.


Le dernier gypaète tué en 1913 dans la vallée d'Aoste, en Italie.

  Tout cela est évoqué avec beaucoup de pédagogie et la masse d’informations sur cet oiseau casseur d’os est conséquente sans pour autant que le film soit réservé à un public restreint de spécialistes. De fait, ce film, multiprimé, se destine à un public large qui saura apprécier et les données sur la biologie de cet oiseau mythique, avec l’historique de sa réintroduction, et les superbes images, moult fois récompensées, que les réalisateurs Anne et Erik Lapied nous offrent régulièrement.

 

Dimanche 29 septembre 2019 : Ambiance estivale et paisible à la Folie Bergère

Une petite fraîcheur, rapidement remplacée par un soleil généreux avec douceur à la clef, a accompagné l’ouverture d'une Folie Bergère prometteuse ce dimanche.

Déjà, la veille de multiples animations, démonstrations et projection ont retenu le public : taillage de charpente à l’ancienne, débardage à cheval, tournage sur bois, animation nature par le parc du Queyras, balade à poney, concours de bûcherons, conteur de légendes locales, projection du film des Lapied « Ils ont choisi d’être bergers », sculpture sur mélèze… La soirée s’est achevée par un repas villageois avec un menu de circonstance pour une centaine de convives.


Gérard Ducret achève à la gouge son aigle royal sous le regard intéressé des enfants du village.

Aujourd’hui, dès 7 h, une cinquantaine de personnes ont accompagné Florian, le berger, pour la descente de son troupeau sur la foire. Une descente sur 8 km qui a permis aux accompagnants d’échanger sur tous les aspects du métier de berger.


Florian, berger sur l'alpage du Bois Noir, a volontiers échangé sur son métier avec ceux venus l'accompagner dans la descente jusqu'au village. (Photos M. Eymard)

La foire, quant à elle, destinée à vendre les agnelles, a regroupé quelque 533 bêtes provenant de 7 éleveurs différents. Il semble que les cours se soient maintenus par rapport à l’an passé malgré la sécheresse qui a quelque peu obéré les réserves de foin pour l’hiver à venir.

Le concours lié à cette foire, avec un jury composé d’Elodie Lagier et de Jean-Yves Coussy (chambre d’agriculture), a récompensé, dans l’ordre, les troupeaux de Jean-Marc Garnier (Ceillac), de Florian Guillaume (transhumant de St-Martin-les-Eaux), des frères Fournier (Ceillac), d’Olivier Renoult (transhumant de Montfuron) et de Michel Colombet (Ceillac).

Avant la remise des prix, Christian Grossan, maire de la commune, après avoir remercié les différents acteurs et participants de la foire, a tenu à appeler à une meilleure cohabitation de l’alpage entre les bergers et tous ceux qui le parcourent, que cela soit à pied, en vélo, à cheval ou autre, et cela alors que le monde agricole, et les éleveurs, en particulier, est l’objet de nombreuses critiques en ce moment.

On a pu relever la présence de nombreux élus, conseillers départementaux, maires du Queyras, de Guillestre et d’Eygliers ainsi que de Corinne Chanfray, attachée parlementaire, et de Maxime Bérard, directeur du Cabinet du président du CD05.


De nombreux élus étaient présents sur la foire, conseillers généraux, maires du Queyras, Guillestre et Eygliers.

 

Mercredi 25 septembre 2019 : Folie Bergère : foire aux agnelles et animations

Le prochain week-end des 28 et 29 septembre aura lieu la traditionnelle foire de la Saint-Michel, la Folie Bergère, une initiative qui est l'occasion aux éleveurs d'exposer et de vendre leurs agnelles.

Depuis plusieurs années, autour de cette foire, sont proposées de multiples animations : démonstrations, ateliers, spectacles, projections, repas villageois... (voir flyer ci-dessous pour le détail).

La promesse d'une beau week-end qui s'annonce ensoleillé avec des températures agréables et qui marquera la fin d'une saison estivale réussie.


* suite à des problèmes de blessures, le spectacle de voltige, prévu à 17 h 15 samedi, ne pourra malheureusemnt pas être assuré.

 

Quelques images des années précédentes...

 

Dimanche 15 septembre 2019 : Sainte-Barbe 2019

Dimanche dernier, les pompiers de Ceillac invitaient la population du village à les rejoindre à la caserne afin de célébrer la Sainte-Barbe, une belle occasion de faire le bilan de l'année et de rendre hommage aux 11 volontaires du village avant de partager un barbecue convivial avec un soleil pour le moins généreux.

Entre septembre 2019 et août 2019, on a dénombré 37 interventions contre 47 l'an passé. L'essentiel a concerné le secours à personnes (56,8%) et les feux et explosions (27 %). Cela représente 178 h d'activité opérationnelle (heures x hommes) pour une disponibilité opérationnelle de 12 732 h (heures x hommes). Logiquement la majeure partie des interventions a eu lieu durant les saisons hivernale et estivale (Ceillac décuple sa population durant ces périodes). A noter que 73% des sorties ont concerné Ceillac, le reste des sorties étant du renfort sur les autres communes du secteur.


les 11 volontaires de Ceillac avec à gauche le commandant Pierre Collier, Pascal Fournier, chef de centre, Valérie Garcin-Eyméoud et Christian Grossan.

On a notamment relevé la présence du maire, Christian Grossan, accompagné de plusieurs conseillers, de Valérie Garcin-Eyméoud, conseillère départementale représentant Marcel Cannat président du SDIS, du commandant Pierre Collier, chef du groupement nord, ainsi que de plusieurs pompiers des centres de secours du secteur.

Les différents intervenants ont tous rendu hommage au travail exemplaire accompli par les volontaires qui s'investissent malgré les contraintes de formation, de recyclage, d'entraînement, d'astreinte et les conditions parfois difficiles d'intervention. Le commandant Collier s'est dit particulièrement fier de travailler avec des hommes et des femmes ordinaires qui accomplissent des choses extraordinaires. Il a également rappelé l'importance qu'il y avait à maintenir les petits centres de secours dans les villages, ne serait-ce que pour pouvoir intervenir avec des délais compatibles avec l'urgence.

Cette Sainte-Barbe a été aussi l'occasion de remettre les diplômes, notamment aux pompiers recrutés ces deux dernières années :

- Formation incendie (INC) : Sophie Daubercies et Sébastien Deyres ;

- Formation opérations diverses (TOP DIV) : Sophie Daubercies, Sébastien Deyres et Angèle Favier ;

- Formation équipier secours (EQUIPIER SAP) : Sophie Daubercies, Loane Perron et Angèle Favier.

Sandrine Roman qui quitte le centre de secours a, quant à elle, reçu la médaille d'honneur de bronze des sapeurs pompiers des 10 ans d'ancienneté avec un casque F1.


La population reconnaissante autour de ses pompiers. (photo G. Favier ~ un clic pour agrandir)

 

Samedi 14 septembre 2019 : Prise en charge d'un épervier en difficulté

Samedi 7 septembre, Antoine et Jean-Pierre Reynaud ont pu récupérer facilement un petit rapace qui semblait en difficulté aux abords du poulailler familial.

Ils l'ont rapidement placé dans une partie de celui-ci, isolé et identifié. Il s'agissait d'un jeune Épervier d'Europe, souvent confondu avec le Faucon crécerelle, de taille similaire. L'Épervier est un spécialiste de la chasse de petits oiseaux. L'individu concerné semble être un jeune de l'année. Peut-être qu'encore inexpérimenté a-t-il eu besoin de se rapprocher des habitations et.... des moineaux pour subvenir à ses besoins, comme le font plus régulièrement les adultes en période hivernale, auprès des mangeoires des jardins ?

Antoine et Jean-Pierre ont eu le bon réflexe en contactant par SMS le centre de soins de la faune sauvage du département pour que celui-ci le prenne en charge au plus vite (06 77 97 21 22), en donnant le nom de l'espèce, sa localisation et la cause probable de sa détresse.

C'est un agent du Parc naturel régional local qui a transporté l'animal lundi 9 septembre avec un maximum de soins jusque Guillestre où un autre bénévole l'a récupéré avant transmission au centre de soins. Une chaîne humaine s'est donc mise en place pour tenter de sauver l'animal.

Pour anecdote, le malheur des uns faisant le bonheur des autres, un voisin a récupéré un petit passereau mort du fait d'une collision avec une vitre de son chalet le dimanche soir précédant son transport. Ayant connaissance de la récupération de l'Épervier, il l'a donné à ce dernier qui en a fait son dernier repas sur Ceillac... pour le moment.

Fait est qu'habituellement lorsque un animal est sauvé par le centre de soins, celui-ci s'efforce de le relâcher dans la commune d'où il est originaire. Toutefois, pour les oiseaux migrateurs et l'Épervier d'Europe l'est au moins partiellement dans les Hautes-Alpes, il est possible que le site de relâcher soit distinct de celui de la récupération.

Nous vous tiendrons informés de la suite s'il y en a une mais dans un premier temps nous partageons le regard lumineux de cet animal par cette photo. (infos et photo, Jb Portier)

 

Lundi 9 septembre 2019 : Rentrée scolaire

En début de semaine dernière, les enfants Ceillaquins ont repris le chemin de l’école comme 12 millions d’écoliers et de collégiens en France.

  La Ruche du Cristillan compte 2 classes. La classe de Jean-Marc accueille les maternelles et les CP, avec en plus depuis 2 ans les CE1, en raison de la baisse des effectifs (8 élèves : 0 PS, 3 MS, 0 GS, 3 CP, 2 CE1). La classe de Michel accueille les CE2, les CM1 et les CM2 (12 élèves : 3 CE2, 6 CM1, 3 CM2).

   Cette année, un seul nouvel élève, Arthur, qui a rejoint Louise et Baptiste au CP.

  Les effectifs, en baisse constante depuis plusieurs années, font craindre la fermeture d’une classe à court terme. Les conséquences seraient alors d’avoir une seule classe (pas de fermeture d'école donc) avec, potentiellement, 8 niveaux, du fait de l’obligation scolaire à 3 ans, une mesure en application depuis cette rentrée.

  Les projections pour les 2 prochaines années sont les suivantes : voir tableau ci-contre...

                     

  La rentrée s’est passée, comme bien souvent, en douceur puisque la très grande majorité des enfants connaît et les lieux, et les personnes et le fonctionnement des classes, ce qui se traduit par un gain de temps appréciable et une opérationnalité quasi immédiate.

  De fait, l’accueil, les distributions de fournitures (tout est fourni) et les traditionnels mots collés dans le cahier de liaison ne durent que peu de temps et les enfants ont rapidement repris leurs habitudes de travail.

  2020 verra les enfants de la classe des grands partir en classe de découverte, les petits étant partis l’an passé à Biabaux, dans les Alpes de Haute-Provence.

  Nous achèverons, au cours de cette année, le projet musique consacré à "la voix dans tous ses états" ainsi que le projet pastoralisme en collaboration avec le parc du Queyras. D’autres projets seront probablement mis en place au cours de l’année, un cycle rugby par exemple…

  Pour conclure, il faut dire que les élèves évoluant dans une grande vallée pour le moins paisible et préservée, leur comportement est à l’avenant et c’est un réel plaisir pour l’équipe pédagogique que d’enseigner auprès d’enfants disponibles et posés.

 

Vendredi 30 Août 2019 : Numérique : Lettre au Président

Suite aux problèmes récurrents de réseau auxquels sont essentiellement confrontés les abonnés de l'opérateur historique, avec des délais de dépannage particulièrement longs et une information quasi inexistante, Christian Grossan, maire de Ceillac, mesurant l'impact désastreux de ces problèmes, a décidé d'interpeller le Président de la République par une lettre, adressée en copie aux parlementaires, à Madame la Préfète, à Monsieur le Sous-Préfet ainsi qu'aux médias locaux.

 

 

Ceillac, le 2 septembre 2019

 

Monsieur le Président de la République,

Ayant épuisé en vain les moyens ordinaires pour attirer l'attention des opérateurs et de leurs partenaires, et plus particulièrement celle de l’opérateur historique, sur la situation calamiteuse de la téléphonie et des connexions Internet dans la Commune de Ceillac dont je suis le Maire, je me vois contraint d'en appeler à vous.

  Ceillac est une Commune de montagne située à 1650 mètres d'altitude, au cœur du Parc Naturel Régional du Queyras, dans le Département des Hautes-Alpes. 300 habitants y vivent à l'année qui accueillent durant les saisons d'hiver et d'été plusieurs milliers de vacanciers.

  Depuis une semaine, nous sommes totalement privés de connexion Internet ! J'ai, déjà, il y a quelques années, dénoncé la dépose de toutes les cabines téléphoniques, arguant du caractère plus qu'aléatoire de la téléphonie mobile. Je persiste à penser que cette décision aurait pu être mieux réfléchie et appliquée avec plus de discernement.

  Les utilisateurs de téléphonie mobile qui ont fait le choix d'Orange, avec bien souvent un contrat global soumis à engagement, sont les plus pénalisés. Cette situation est actuellement aggravée par les défaillances des connexions Internet, à l'heure où elles sont indispensables à l'économie d'une station de tourisme : informations et réservations en ligne impossibles, annulations de séjours, règlement par carte bancaire très perturbés, distributeurs de billets inopérants, etc... Elle décourage de plus toutes les initiatives en matière de télétravail, ce qui obère notablement les possibilités de diversification économique, ce que pourtant le gouvernement présente comme une force en devenir du monde rural.

  La dématérialisation de nombreux actes imposée par les administrations centrales, outre qu'elle déshumanise les relations dans une société qui en aurait tant besoin, rend plus vulnérables encore les petites Communes qui ne sont pas ou mal couvertes et dont le poids électoral n'est pas de nature à infléchir le raisonnement purement financier des opérateurs.

  Je vous demande, instamment, d'intervenir auprès des acteurs concernés pour que toutes les zones blanches de notre pays soient équipées dans les délais les plus courts avec une couverture totale et fiable du territoire national, et de suspendre, dans l’attente, la dématérialisation forcenée des procédures administratives que nous subissons.

  Je vous assure, Monsieur le Président de la République de ma haute considération et de mes sentiments les plus respectueux.

Le Maire,
Christian GROSSAN
 
 

 

Vendredi 23 Août 2019 : 13 ème Lettre d'informations de la Municipalité

La municipalité vient de publier sa 13 ème lettre d'informations qui est disponible, pour ceux qui le souhaitent, en version papier à la mairie.

Au sommaire, après le traditionnel éditorial du maire :

- budget 2019

- révision du PLU

- actions collectives

- sentiers

- bilan saison ski alpin et ski nordique

- travaux (voirie, cabanes pastorales, parking Tourres...)

- microcentrale

- numérique et téléphonie

- ZAC Infernet

- VVF

- projet CORESTART

- vie de l'école (ETI, classe de découverte, musique, assises école rurale, visite Boscodon, projet Parc)

 

Pour la lire :

 

- pdf : lettre juillet 2019

- flip : lettre juillet 2019

 

Lundi 12 Août 2019 : Visite commentée de l'Exposition Peter Fend ce mercredi 14 août à 17 h 30

Le vendredi 12 juillet a eu lieu le vernissage de l'exposition organisée par l'Association "Les Amis de Ceillac" et le FRAC (Fonds Régional d'Art Contemporain), dans le cadre d'une convention de trois ans.

L'artiste proposé par le FRAC est Peter Fend. Cet artiste américain est co-fondateur de "Ocean Earth", un groupe actif dans l'écologie dont le but est de "renforcer l’influence de l’art ainsi que de redéfinir l’architecture, conçue dans un sens global, comme rapport à notre environnement, y compris l’eau, l’air et la terre."

Conçue pour la Documenta de 1992, exposition consacré à l'art moderne et contemporain qui a lieu tous les cinq ans à Kassel en Allemagne, les étendards présentés induisent très clairement une appartenance à un territoire. Les couleurs qu’ils arborent et la cartographie qui s’y dessine nous renvoient par association d’images et de symboles aux drapeaux identifiant chaque pays à travers le monde...

L'art contemporain est souvent difficile d'accès et fait beaucoup réagir. Certaines oeuvres succitent spontanément des émotions, d'autres, plus axées sur le sens, ont besoin d'éclairages, de clefs d'interprétation, pour appréhender la démarche de l'artiste. C'est pourquoi, ce mercredi 14 août, une visite commentée est proposée à 17 h 30. (rdv sur place, à l'église Sainte-Cécile)


Présentation de l'exposition par Didier Bertrand, président des Amis de Ceillac, lors du vernissage.

 

Vendredi 9 Août 2019 : Montagnes du Monde

A l'initiative de l'Office du Guillestrois-Queyras, "Montagnes du Monde" a pour but de livrer un regard sur la vie des massifs montagneux du monde avec un parallèle avec le Queyras.

L'an dernier, c'est le Népal qui était la thématique de l'événement. Cette année, c'est le Maroc avec les montagnes du Haut Atlas qui est mis en avant.

La mouture 2019 se déroulera à Ceillac, au hameau de la Riaille dimanche 11 août et lundi 12 août.

Sont notamment prévus :

des ateliers : grimpe dans les arbres, yoga, jeux en bois, massage, tatouage, balade contée, sylvothérapie...

une projection : "La vallée des loups" avec la présence du réalisateur Jean-Michel Bertrand

un apéro-concert : Azu Tiwaline, une expérieNce sonore inédite.

(animations gratuites)

 

Détail du programme (flyer-montagnes-du-monde)


*** DIMANCHE 11 AOÛT ***


11h00-13h30 - GRIMPE DANS LES ARBRES

Prenez de la hauteur !
Pour toute la famille - Activité encadrée par l’association Méluzine (Matériel sur place) / Infos et inscriptions sur place


11h00-12h00 - YOGA EN PLEIN AIR

Salutation au sommet - Adultes / tous niveaux – par Nathalie, de l'Arbre des Gestes / Sur inscription / places limitées

A partir de 12h00 - VOYAGE DES PAPILLES

Venez déguster la cuisine d’inspiration orientale de Mathieu de Shambala ! Pâtisseries orientales et thé à la menthe toute la journée
Déjeuner complet à 15€ /

14h00 – 18h00 - JEUX EN BOIS

Pour petits et grands ! avec l’Association Euroscope
En accès libre

14h00 – 18h00 - TATOUAGE AU HENNÉ

tatouage rime avec voyage… laissez vous tenter !
Proposé par Régine, de l’Institut Amanei / Infos et inscriptions sur place

14h30-16h30 - RANDO CUEILLETTE

Partez à la rencontre des plantes de Montagne ! par Virginie, de Nature ma compagne / Sur inscription / places limitées

14h30-17h30 - MASSAGE DECOUVERTE

Découvrez l’art de la détente ! Massage relaxant dos/nuque/crâne ou massage « en étoile » tête/mains/pieds.
Proposé par Laurence, masseuse / Sur inscription / places limitées

14h30-16h30 - BALADE CONTEE

Les contes alpins revisités par la Compagnie la Petite Histoire,
Contés par Nicolas / Sur inscription / places limitées

15h00-17h30 - GRIMPE DANS LES ARBRES

Encore plus de hauteur !
Pour toute la famille - Activité encadrée par l’association Méluzine (Matériel sur place) / Infos et inscriptions sur place

16h30 - YOGA EN PLEIN AIR

Séance ludique et de découverte intergénérationnelle
Pratique pour enfants et adultes - par Nathalie, de l'Arbre des Gestes
Sur inscription / places limitées

18h00 - APERO ET CONCERT CHILL-OUT !

Et si vous terminiez votre journée sur une note électro, tribale et orientale ? posez-vous dans ce décor idyllique et découvrez Azu Tiweline et son projet aux sons du désert ...

A partir de 19h30 : SOIREE BIVOUAC ET GRILLADES !

Venez expérimenter un bivouac et partager une nuit en montagne avec nous !
- Grillades proposées par Mathieu de Shambala (5 et 7€)
- Projection du film la Vallée des loups, en présence du réalisateur Jean-Michel Bertrand
- Feu de camp et veillée : échanges et partage d'histoires de bivouac !



*** LUNDI 12 AOÛT ***

08h00 - REVEIL EN ALTITUDE

Petit-déjeuner montagnard
Offert par l’Office de Tourisme du Guillestrois et du Queyras

08h00 – YOGA EN PLEIN AIR

Réveil & Salutation au sommet
Adultes / tous niveaux – proposé par Nathalie, de l'Arbre des Gestes /
Sur inscription / places limitées

10h00 – 12h00 - SORTIE AVEC LE PARC NATUREL REGIONAL DU QUEYRAS

Balade en direction du Vallon Albert pour parler de la proximité et des similitudes paysagères et écologiques entre l’Atlas marocain et les Alpes du Sud, avec Jean-Baptiste / Sur inscription / places limitées

9H00-12h00 - SYLVOTHERAPIE « SHINRIN YOKU »

Venez découvrir les bienfaits apaisants des arbres !
L’art des bains de forêt consiste à se relier aux arbres, aux végétaux, et embrasser la nature par l’intermédiaire de nos sens. Le Shinrin Yoku est une pratique très répandue au Japon.
Balade découverte de 3h proposée par l’association Méluzine / Sur inscription / places limitées

10h00 -12h00 - INITIATION AU MASSAGE

Venez apprendre les bases de massages du dos et du visage / Avec Claudie, Belle et Zen au Sommet


INFOS PRATIQUES

- Inscriptions au bivouac et aux activités dans nos offices de tourisme
- Pour le soir : couvrez-vous les nuits en altitude peuvent être fraîches !
- Des toilettes sèches sont à votre disposition, merci de les utiliser par respect pour les habitants du Hameau !
- Le hameau dispose d’une fontaine d’eau potable
- Pensez CO-VOITURAGE !

 

Vendredi 9 Août 2019 : Exposition-Vente des produits de l'Amérique Latine à Ceillac

L’Association de Solidarité avec les Peuples d’Amérique Latine (ASPAL) est une association de solidarité internationale fondée en 1979 à l’initiative d’un coopérant français, originaire des Hautes-Alpes, dont le but "n’est pas de soutenir des pauvres, mais d’être solidaire de personnes qui sont elles-mêmes solidaires. C’est la meilleure solution pour obtenir des changements durables."

L'ASPAL travaille essentiellement avec trois pays :

Le Pérou : vêtements en alpaga, instruments de musique, poteries, décoration…

L'Equateur : crèches, chemises en coton, bijoux en tagua (ivoire végétal)

Haïti : appliques en fer recyclé, objets en saponite, plateaux en bois peint…

 

L'ASPAL, dans le cadre du commerce équitable, est associée à l'association Artisans du Monde à Gap notamment pour des produits alimentaires des pays du Sud (cafés, thés, chocolats, riz, quinoa, etc…)

Tout au long de l’été l’ASPAL se « délocalise » en organisant des expositions-ventes dans des lieux touristiques pour sensibiliser les vacanciers (et les habitants !) à la démarche du « commerce équitable ».

Elle sera présente à CEILLAC, à l’Espace nordique, du vendredi 9 au dimanche 11 août de 10h à 12h30 et de 15h à 19h.

 

Dimanche 21 Juillet 2019 : Tour de France

Jeudi prochain, la 18ème étape traversera le nord des Hautes-Alpes. Au vu de la configuration du réseau du département et des nécessaires fermetures qui auront lieu, la circulation sera très perturbée ce jour-là.

Voici une carte qui synthétise les informations utiles (un clic pour agrandir)...

 

Dimanche 7 juillet 2019 : vernissage Exposition 2019 ~ Église Ste-Cécile, vendredi 12 juillet ~ 17 h

L'association "Les Amis de Ceillac" invite tout un chacun au vernissage de l'exposition qui se tiendra à Sainte-Cécile cet été, du samedi 13 juillet au samedi 24 août (ouvert tous les jours de 17 h à 19 h, sauf le dimanche).

Cette année, c'est l'oeuvre de l'artiste américain Peter Fend qui est mis en valeur ; il est co-fondateur de "Ocean Earth", un groupe actif dans l'écologie dont le but est de "renforcer l’influence de l’art ainsi que de redéfinir l’architecture, conçue dans un sens global, comme rapport à notre environnement, y compris l’eau, l’air et la terre."

 

Exposition de Peter Fend : Perception inversée

Bien connue pour être une terre de villégiatures, les Hautes-Alpes se dessinent dans un enchevêtrement de montagnes et de lacs qui a véritablement forgé la spécificité de son paysage.

La nature occupe une grande place dans cet environnement que les habitants ont à cœur de conserver et de valoriser en tant que patrimoine historique, mais également culturel.

Pour la deuxième année consécutive, le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur investit l’église Sainte-Cécile de Ceillac en dévoilant les œuvres de l’artiste américain Peter Fend.

Engagé dans des préoccupations liées à l’écologie, Peter Fend forme dans les années 80 un groupe d’artistes activistes qui redéfinissent les contours d’une politique responsable et citoyenne qu’ils revendiquent dans leur pratique artistique.

Conçue pour la Documenta de 1992, exposition d’art moderne et contemporain qui a lieu tous les cinq ans à Kassel en Allemagne, ces étendards induisent très clairement une appartenance à un territoire.

Les couleurs qu’ils arborent et la cartographie qui s’y dessine nous renvoient par association d’images et de symboles aux drapeaux identifiant chaque pays à travers le monde.

Mais en y regardant de plus près, ces formes ne représentent aucun territoire connu.

En reprenant les codes graphiques de notre société, l’artiste a choisi de mettre à l’honneur les bassins de mers régionaux qui jouxtent l’Europe, l’Asie et l’Amérique. Il réorganise complètement le système géopolitique qui régit jusqu’alors nos vies.

Cette démarche politique et engagée est au cœur des préoccupations premières au niveau planétaire. Sans être pour autant moralisatrices, les sérigraphies de Peter Fend révèlent les dysfonctionnements d’une société, et nous invite à la réflexion : qui sommes-nous face à l’immensité du maritime et de l’univers ? "


 

Vendredi 28 Juin 2019 : Météo

Juste quelques prévisions de météo France où l'on voit que la température maximale prévue à Nice est de 32°c, tout comme à Ceillac, mais avec une température minimale de 27°c contre 11 °c à Ceillac. Des nuits chaudes sur la côte et réparatrices à Ceillac...

Lyon et Nîmes sont, comme toujours, des points chauds de la France, 45°c maxi à Nîmes, 38°c à Lyon, avec des nuits où la température se maintient au-delà des 20 °c.

On notera que le record de l'épisode caniculaire de 2003 a été battu à Ceillac puisque le maxi diurne relevé a été de 32°c contre 30°c. Il en a été de même pour la nuit, avec un maxi à 12,6°c contre 12°c (températures relevées au village).

Les enfants de l'école ont relevé les températures au sol au plus chaud de la journée de ce jour : 26°c dans la classe, 37°c dans le pré face à l'école, 70,5 °c sur le goudron de l'école... Cette dernière température explique les températures élevées de villes où béton, bitume... réprésentent une grande partie de la surface avec une capacité à capter la chaleur, du fait de la couleur sombre du bitume par exemple, et à la restituer la nuit.

 

 

 

 

Mardi 25 Juin 2019 : Festival Jazz and Cheese

Demain, commence le festival Jazz and Cheese,  qui sera basé cette année sur Ristolas. Un festival marqué par la qualité musicale et la convivialité.

Le programme est toujours aussi riche et varié, avec la présence de nombre d'artistes au parcours international. le détail ci-dessous...

 

PROGRAMME

 

JEUDI 27 JUIN 2019 A MONTBARDON, JAZZ A LA GRANGE

19H00 SURPRISE

20H00  REPAS D'OUVERTURE, CHEESE A L'HONNEUR (sur réservation, repas 20€ par personne, vin et boissons à discrétion)

21H00  PATRICK ARTERO ET HERVE MESCHINET 

https://www.youtube.com/watch?v=KcqcqzzMqJo&feature=youtu.be

Soirée sur réservation uniquement, nombres de places limitées.  

 

VENDREDI 28 JUIN  2019 A RISTOLAS 

 

17H30  OUVERTURE OFFICIELLE DU FESTIVAL 

18H00  CAT LEE KING

https://www.youtube.com/watch?v=9BItzshcZ_4

 

19H00 REPAS

 

20h30  LES HARICOTS ROUGES

https://www.youtube.com/watch?v=7yPapt2-yqM

 

SAMEDI 29JUIN 2019 A RISTOLAS

 

A partir de 16H ANIMATIONS DIVERS ADULTES ENFANTS

 

18H30 ITALIAN SAX ENSEMBLE ET DUCKO GOJKOVIC

https://www.youtube.com/watch?v=dtn5fqqz1y8

 

21H00 : JANYSETT MAC PHERSON Jazz de Cuba

https://www.youtube.com/watch?v=nem37hwpsQg&list=RDnem37hwpsQg&start_radio=1&t=102 

 

DIMANCHE 30 JUIN 2019 A RISTOLAS

 

11H GOSPEL :  GOSPEL avec  Kristin MARION, Philippe MARTEL, Marc CICERO,Willy WASH


 

12H15 LE BARBEUC FINAL DU FESTIVAL   

 

14H JACKY LAGGER ET ANNE KOLENDWOSKI

 

Lundi 24 Juin 2019 : PLU, 1ère réunion publique

A l'issue de la première réunion publique qui a réuni environ 50 personnes du village, voici le document synthétique qui a été présenté : diagnostic-plu-Alpicité.

Ce document, détaille la procédure, la réglementation ainsi que la calendrier de révision du PLU avec un certain nombre d'indicateurs concernant la population, le logement, les activités, les équipements...

 

Lundi 24 Juin 2019 : Réunion PLU

Rappelons que ce soir aura lieu une réunion d'importance puisqu'elle traitera de la révision du PLU dans le cadre de la mise en conformité avec Grenelle II environnement de 2010 qui vise à garantir une gestion économe des sols, notamment ceux à vocation agricole.

L'objectif avoué est à terme de stopper l'urbanisation avec la disparition des terres agricoles (-236 hectares par jour en France, un département tous les 7 ans).

A cette fin, la surface des zones contructibles est amenée à évoluer pour, dans un premier temps, ne pas dépasser la surface des zones construites durant les 10 dernières années. Dans un second temps, à l'horizon 2030, il est proposé de ne plus étendre l'artificialisation des terrains et de renouveler le bâti existant...

 

 

Dimanche 23 Juin 2019 : Montée de troupeaux

Les troupeaux d’alpage montent sur plusieurs jours cette semaine :

* lundi 24/06 = à partir de 6 h 30 montée depuis la Maison du Roy du troupeau de Vincent.

* mardi 25/06 = à partir de 6 h 30 montée depuis la Maison du Roy du troupeau d'Henri.

* mercredi 26/06 = montée par camion uniquement

* vendredi 28/06 = à partir de 9 h 30 montée depuis la Maison du Roy du troupeau de Florian + montée par camion.

* dimanche 30/06 = à partir de 9 h, montée depuis la Maison du Roy du troupeau d’Isabelle.

 

Dimanche 26 Mai 2019 : Élections européennes

144 électeurs se sont déplacés pour voter à Ceillac, ce qui réprésente un taux de participation de 59,01 % (244 inscrits). Après dépouillement, on compte 7 bulletins blancs et 5 bulletins nuls.

Ont obtenu :

LREM : 37 voix (28 %)

Rassemblement National : 30 voix (22,7 %)

LR : 13 voix (9,8 %)

Europe Ecologie : 11 voix (8,3 %)

UDI : 11 voix (8,3 %)

PS~PRG : 10 voix (7,5 %)

Liste Benoit Hamon : 8 voix (6%)

La France Insoumise : 4 voix (3 %)

Debout la France : 3 voix (2,2 %)

Lutte Ouvrière : 2 voix (1,5 %)

UPR : 1 voix (0,7%)

Parti animaliste : 1 voix (0,7%)

Francis Lalane : 1 voix (0,7%)

 

21 listes, dont les 17 listes qui n'avaient pas déposé de bulletin, n'ont obtenu aucune voix.

 

Résultats pour les autres communes du parc du Queyras

Listes Abriès Aiguilles Molines St-Véran Arvieux Chât-Vi-v Eygliers Guillestre
RN 13,2 12,9 8 3,9 16,2 18,1 25 23
LREM 21,4 12,9 38,7 25 31,4 13,5 19,2 18,5
VERTS 18,6 22,1 21,9 20,2 18,4 23,4 17,2 21,5
LR 5 10,7 9,5 17,3 9,2 9,4 4,3 5,3
LFI 17,3 13,5 4,4 6,7 4,3 8,2 9,9 8,1

 

Mardi 7 Mai 2019 : Animation

Ces vendredi et samedi 10 et 11 mai, est proposée une animation visant à mieux connaître l'intégration des risques naturels de la vallée et les conduites à tenir qui sont liées.

L'animation proposée ne nécessite pas de connaissances particulières, il n'y pas d'enjeux, pas de jugement, votre participation restera anonyme.

Nous vous invitons à partager un moment plaisant autour de la question des risques naturels au travers d'une animation originale et inédite, une pièce de théâtre pour un spectateur et un jeu vidéo dont vous êtes le héros.

Vous pouvez venir en famille, entre amis. Une inscription préalable via le site internet est préférable mais n'est pas obligatoire, vous pouvez venir directement à la salle polyvalente.

Merci de votre participation pour nous aider à faire progresser la recherche !

Pour l'université de Grenoble, Elise Beck

 

 

 

Mardi 7 Mai 2019 : Webcam

La webcam de l'école qui offre une vue Est de la vallée est de nouveau opérationnelle, après un long temps d'immobilisation.

Il reste à parfaire quelques réglages mais nombreux sont ceux qui retrouvent, avec presque soulagement, cette fenêtre sur la vallée.

Quant à la webcam des pistes, placée sur l'hôtel la Cascade, elle devrait de nouveau être visible d'ici peu...

 

Mardi 2 Avril 2019 : Travaux sur la routes des gorges

Ce printemps, des travaux sont prévus sur le tunnel de Roche Violette.

Toute circulation sera interdite du lundi 8 avril au samedi 22 juin, de 21 h 30 à 5 h 30 (5 nuits par semaine). Une déviation sera mise en place pour les véhicules légers par la ‘’Route de la Viste’’, au-dessus des Gorges ; elle sera interdite au véhicules de plus de 3,5 tonnes.

La circulation sera alternée avec l’organisation suivante :

* sens Guillestre-Queyras : passage à l’heure et l’heure et demi pendant 4 minutes.

* sens Queyras-Guillestre : passage au 1/4 d’heure et au 3/4 d’heure pendant 4 minutes soit deux passages par heure et par sens.

La journée et les week-ends, la circulation reprendra sur la Départementale par alternat au moyen de feux tricolores.

 

Lundi 1er Avril 2019 : Ceillac retenu pour l’implantation du Banff Center européen

Le Banff center, un prestigieux centre pour les arts et la création dont l’objectif avoué est de favoriser, diffuser et promouvoir la création artistique sous toutes ses formes, cherche depuis longtemps à établir un centre ayant les mêmes objectifs en Europe, dans un lieu se rapprochant autant que possible de l’esprit de la vallée qui abrite la « maison mère » dans les Rocheuses au Canada.


Le Banff Center au Canada

  C’est ainsi qu’après moult voyages prospectifs effectués en toute discrétion, notamment médiatique, c’est au final la vallée de Ceillac qui a retenu toute l’attention de l’équipe du Banff Center. Et fait est que la configuration de la vallée avec son plateau suspendu fermé, son étendue conséquente avec très peu d’espace bâti (14 ha sur 9600), l’ambiance paisible qui y règne, la préservation des espaces naturels, l’accueil et la simplicité de la population ont convaincu et le président de la fondation François O’Piscis et les mécènes, des fonds privés européens, qui seront les principaux contributeurs du projet.

  Une rencontre a eu lieu début février avec le maire de la Commune, Christian Grossan, et la perspective de voir Ceillac devenir un centre culturel majeur, avec toutes les conséquences économiques positives induites, a convaincu l’édile d’émettre d’ores et déjà un avis très favorable.

  L’implantation exacte, si elle n’est pas encore définitive devrait se situer au-dessus du hameau du Mélézet, à l’emplacement même où avait été projetée la création d’une UTN (unité touristique nouvelle) pour la création de lits chauds à laquelle s’était engagée la commune suite aux engagements financiers du département pour réhabiliter le domaine alpin.


Implantation envisagée pour le Banff Center européen


Première esquisse de l'aménagement prévu qui reprend pour l'essentiel l'esprit qui a prévalu à l'agencement de la structure au Canada

  François O’Piscis et son adjoint Charly Ichtyos, chargé des structures, ont fait valoir leur volonté de mettre l’accent sur l’intégration paysagère avec utilisation des matériaux locaux, mélèze et tuf, la présence de parkings souterrains et une hauteur limitée à 2 étages. Ce cahier des charges devra s'accorder avec le caractère novateur des volumes préfiguré.

  L’association des Amis de Ceillac qui promeut la culture à Ceillac et organise concerts, expositions, créations participatives… sera naturellement associée au projet et devrait travailler en collaboration étroite avec la fondation, une collaboration qui s’ajoutera à celle mise en place avec le FRAC et instituée par la signature d’une convention.

  C’est un projet à caractère exceptionnel pour Ceillac qui concourra à éclaircir l’horizon à l’heure où des interrogations se font jour sur le devenir démographique du village ou sur l’avenir de la bisaisonnalité.

 

Samedi 30 Mars 2019 : Projection et débat autour de la projection du film "Après-demain"

Quelques années après le documentaire à succès "Demain", Cyril Dion présente son nouveau film « Après-Demain » mardi 2 avril au théâtre du Briançonnais, l’occasion pour les citoyens d’échanger sur la transition énergétique, et de se rassembler pour imaginer le territoire de demain. 

Ce film sera projeté parallèlement dans 36 communes du territoire de 18 h 30 à 19 h 45, et plus particulièrement à Ceillac (à l'école).

La diffusion sera suivie d’une soirée débat à 20 h 30, au théâtre du Briançonnais ; ce débat sera retransmis en direct sur la chaine régionale DiciTV et dans chacune des communes associés, les citoyens du territoire pourront suivre les échanges (sous réserve d'un débit réseau suffisant) et poser leurs questions en direct ou par avance via une adresse mail mise en place pour l’occasion (debatcdionpetr@paysgrandbrianconnais.fr).

Cette soirée rassemblera autour de Cyril Dion et Pierre Leroy, Président du Pays Grand Briançonnais (PETR), les acteurs du territoire impliqués dans la transition écologique ; une présentation des actions du territoire tel que le Plan Climat et le futur Contrat de Transition Ecologique et Solidaire sera faite.

 

Samedi 30 Mars 2019 : Disparition de Bernard Cames

Nous apprenons la disparition brutale de Bernard Cames, survenue à Marseille le 22 mars, suite à un malaise cardiaque à l’hôpital où il venait d’être évacué.

  Passionné par la montagne, il possédait une résidence au lotissement les Asphodèles d’où il s’échappait pour parcourir les sentiers du Queyras et d'ailleurs.

  Il s’était impliqué dans l’association des Amis de Ceillac dont il avait durant de nombreuses années assuré la publication de la lettre.

  Bernard Cames est né en 1940 et, après avoir passé une partie de son enfance dans la Marne, au sortir des études secondaires, il partira durant 22 mois en Algérie d’où il reviendra en 1962 après la signature des accords d’Evian qui mettront un terme à la guerre.

  Il entreprend des études de droit social et intègre rapidement l’entreprise de BTP familiale.

  En 1963, il se marie avec Anne-Marie qui poursuivra ses études, soutiendra sa thèse de maths et enseignera à la faculté.

  Bernard Cames devient directeur général de l’entreprise qui prend de l’ampleur et passe de 30 employés à 400 employés en 1981. C’est à cette époque qu’il fait la connaissance de Michel Baroin - père de François -, grand maître du Grand Orient de France et qu'il intègre la franc-maçonnerie. Il s’engage parallèlement dans le syndicalisme et devient président de la confédération des Petites et Moyennes Entreprises.

  Poussé en politique, il est élu conseiller général en 1982, puis l’année suivante, conseiller régional. Il doit alors concilier ses activités de dirigeant d’entreprise avec ses activités politiques et syndicales.

  Alors qu’une alliance devait se concrétiser, avec l’entrée de la GMF présidée par Michel Baroin, et permettre une augmentation conséquente du capital avec une entrée programmée en bourse, ce dernier meurt dans un accident d’avion. L'accord est remis en cause. L’entreprise se retrouve face à des difficultés importantes et est revendue difficilement à un prix symbolique. Il quitte celle-ci en 1988.

  Il se lance alors, en 1990, dans l’horticulture dans le cadre d’un projet familial. Il dirige cette nouvelle entreprise pendant 8 ans puis, en 2001, il passe le relais à son fils et part en retraite. Il choisit de s’établir à la Ciotat avec sa femme. Il apprécie la région Sud pour ses nombreux atouts, climat, traditions, paysages, contacts humains.

  En 2010, suite à un cancer de la langue soigné à l’hôpital de la Timone, il livre un témoignage sur cet épisode difficile avec un livre « Je tire la langue à mon cancer ».

  Il reprend ensuite ses activités associatives et voyage, notamment au Népal pour lequel il s’investit au travers d'une association.

Que sa femme, Anne-Marie, ses enfants et ses petits-enfants soient assurés,en ce moment difficile, de nootre compassion.

 

Samedi 23 Mars 2019 : Inauguration de la nouvelle dameuse de l'Espace Nordique communautaire à Ceillac

C’est en présence des représentants du département, de la société Prinoth France, constructeur de dameuses, de Max Brémond, président de la Communauté de Communes du Guillestrois-Queyras accompagné de nombreux conseillers communautaires, et du maire de la commune, Christian Grossan, que la nouvelle dameuse a été mise à l’honneur ce vendredi 22 mars.

  Cette acquisition a été financée grâce au soutien de la Région SUD et du Département des Hautes-Alpes, dans le cadre de l'enveloppe nordique du contrat-stations coordonnée par Nordic Alpes du Sud. Sur 170.000 € d’investissement, la région a participé à hauteur de 68000 €, le département pour 22000 € et à ces subventions se sont ajoutés 37000 € de reprise de la vieille machine et 3000 € de pièces en avoir. L’autofinancement se monte donc à 40.000 €.

  Cette dameuse intègre les dernières nouveautés et les derniers développements, notamment en matière de motorisation avec une gestion optimale des rejets et des émissions d’oxyde d’azote et de particules. Elle répond donc aux exigences drastiques attendues. Si le confort n’est pas oublié, l’objet premier pour un tel engin est bien la qualité de damage et de fraisage si importante pour le ski nordique et les retours des pratiquants sur le site sont unanimes pour saluer le travail accompli par les dameurs.

  Le Queyras est un spot reconnu pour les activités nordiques, et cela dans un cadre sauvage et préservé, et il est essentiel que la qualité de damage soit à la hauteur, notamment pour la vallée de Ceillac où l’activité nordique a généré cet hiver pratiquement la moitié des 141.000 € de recettes du territoire (+7% en un an), avec une fréquentation très forte dès les week-end de préouverture en décembre.

  Si le bilan de cet hiver est très positif, il reste cependant un fort potentiel à développer mais cela suppose des capacités d’autofinancement suffisantes, alors que cette activité est régulièrement déficitaire pour des raisons structurelles et de coûts incompressibles d’exploitation. Il convient pourtant de répondre aux attentes fortes de la clientèle en proposant par exemple du biathlon et aussi en développant les autres activités hivernales complémentaires comme le chien de traîneau, la cascade de glace, le paraski, la raquette, le fat-bike… qui concourent à la diversification des offres.

 

Vendredi 22 Mars 2019 : Exercice avalanche multi-victimes

Médecin-chef de l’antenne médicale de Gap dans les troupes de montagne, Pierre Chouvet a une forte affinité pour la montagne et une grande connaissance des pathologies qui sont liées à ce rude milieu. Depuis maintenant 7 ans, il a monté des formations en collaboration avec le PGHM de Briançon, dont les membres équipiers sont reconnus pour être des experts avérés en matière de secours.

  Fréquentant régulièrement la station de Ceillac de par ses attaches familiales et trouvant la vallée propice pour un exercice grandeur nature avec l’ensemble des acteurs du secours en montagne, Pierre Chouvet, a décidé de contacter les pompiers, les pisteurs de Ceillac et le PGHM de Briançon. Et, avec l’assentiment des autorités hiérarchiques respectives, ce mercredi a été organisé un exercice avalanche multi-victimes au cours duquel ont travaillé de concert les différents corps amenés à intervenir en cas d’accident.

Avalanche avec 6 victimes : une situation complexe dans un contexte d'urgence absolue

L’exercice proposé impliquait une situation complexe à appréhender et à gérer de par la recherche et la prise en charge de plusieurs victimes avec des degrés divers de gravité à évaluer et des conduites à tenir adaptées à chaque victime en priorisant au mieux le travail des secouristes.

  Cet exercice ne pouvait que résonner avec la tragédie qui avait touché la vallée durant l’hiver 2015 marqué par une avalanche dans le vallon du Bachas qui avait provoqué la mort de 6 skieurs et avait mobilisé un nombre conséquent de secouristes intervenus par des moyens aériens ou terrestres.

  Au cours du débriefing, le médecin et le gendarme du PGHM qui avait assuré le rôle de coordinateur référent ont fait part de leur grande satisfaction et sur le travail mutualisé mis en place et sur l’efficacité de l’équipe des secouristes, composée de 17 militaires, 3 pompiers et 7 pisteurs.

  La journée a été suivie le lendemain d’un temps plus ludique avec une sortie en peau de phoque.

  Gageons qui cette initiative qui souligne la complémentarité et la nécessaire coordination des différentes équipes de secours sera reproduite régulièrement...

Déroulement de l'exercice (photos Pierre Chouvet) :


Briefing et débriefing avec l'ensemble des acteurs : pompiers, militaires, pisteurs, médecin, gendarme


Recherche en ligne pour le sondage


Utilisation du DVA (détecteur de victimes d'avalanche)     Creusement après localisation précise


Dégagement de la victime en priorisant celui de la tête


Evacuation après évaluation et conditionnement


Autre évacuation (6 victimes au total)

 

Mardi 18 Février 2019 : Le père Bernard Fagnon, un modèle d'altruisme

Une belle figure dont l'humanité aurait pu éclairer encore notre société déboussolée...

Le Père Bernard Fagnon, longtemps missionnaire au Burkina Faso, vivait à Paris une retraite active, toujours à la recherche de livres pour les bibliothèques d’Afrique.

Il venait régulièrement à Ceillac pour quelques jours de vacances chez sa sœur Geneviève Michard. Sa longue silhouette arpentait les rues du village et les chemins alentour où il aimait à s’entretenir avec chacun, en évoquant souvent sa vie d'aumonier en Afrique dont il gardait un souvenir fort empreint d'humanité.

Souvent, ces dernières années, il vint animer la vie paroissiale pendant la Semaine Sainte. Après une brève hospitalisation consécutive à une chute dans le métro, il s’est éteint à l’âge de 88 ans.

   

Ci-dessous, un article paru sur peresblancs.org qui relate le travail accompli par Bernard Fagnon pour alimenter les bibliothèques Burkinabé.

Bernard Fagnon de la communauté de la rue Friant

Au service des bibliothèques

Depuis 10 ans Bernard Fagnon œuvre pour le “service des librairies”. Tous ceux qui ont logé dans la maison d’accueil de Friant ont vu cet homme en compagnie de son diable rouge, surchargé de sacs postaux. C’est avec joie que Bernard a envoyé jusqu’à 700 sacs de livres, dans 12 pays essentiellement africains. Quand il en parle ses yeux brillent et rient : il est très fier de sa mission unique.

 

Ayant eu, au Burkina Faso, une longue expérience d’aumônier de lycées et collèges et ayant été, par ailleurs, responsable d’une librairie paroissiale, j’ai eu alors très vite cette conviction : la bibliothèque est le support nécessaire pour un enseignement ou une formation sérieuse. C’est alors que j’ai pensé, à mon retour en France en 2000, que ce serait un service très utile pour l’Afrique que de m’engager comme agent commercial de cette librairie burkinabé. Reconnu commercial, je pourrais alors bénéficie des remises des libraires et éditeurs et soutenir par l’envoi de livres grands séminaires, universités catholiques, établissements secondaires, aumôneries de lycées et de collèges, communautés de religieux et de religieuses….

J’ai donc entrepris alors des démarches auprès de grossistes et éditeurs pour obtenir de meilleurs prix.

Les maisons d’édition

Pour les prix des livres, j’ai l’aide précieuse du Service bibliothèque des Spiritains, logé dans leur Maison mère et maison provinciale, 30, rue Lhomond, dans le Vème. Avec eux, j’obtiens 20 % sur les livres. Mais par mes demandes précises, j’arrive parfois à exaspérer le bon père responsable. à Koudougou, au Burkina Faso, par exemple une section philosophie est née il y a un an. La bibliothèque tenue par la maison des Missionnaires d’Afrique nous demande de trouver des ouvrages philosophiques. J’ai trouvé que les Presses Universitaires de France (PUF) étaient logées pas loin de notre maison de Friant, 6, avenue Reille- XIIe. Je suis donc allé les visiter, ils m’ont remis alors leur catalogue. Les éditions Karthala soutiennent beaucoup le projet en baissant les prix jusqu’à 30 % et m’ont offert des livres à 5 €; une aubaine pour Koudougou !

Expéditions par sacs postaux

Mais il fallait aussi chercher d’expédier au tarif les plus serrés. Certains ont trouvé la solution en envoyant par containers mais à partir d’associations se trouvant en province. Pour moi, à force de chercher, j’ai trouvé que les postes françaises pouvaient assurer un tarif spécial de 2,13 € le kilo pour l’expédition des livres en français à destination de l’étranger, expédition en sacs qui peuvent peser jusqu’à 25 kg. Curieusement beaucoup de bureaux de poste ignorent ce tarif ou ne veulent pas l’appliquer. J’allais au début dans un bureau de poste près de la place d’Alèsia jusqu’à ce que ceux-ci me disent : “ Nous n’avons plus de sacs postaux marqués “Librairie”, nous ne pouvons donc plus expédier vos livres.”

Heureusement, après avoir visité bien des bureaux de poste, l’un d’eux, sur le boulevard Brune, donc pas très loin de ma communauté, a accepté de continuer et, s’étant penché sur ces tarifs préférentiels, m’ont déclaré : “Nulle part, il est écrit qu’il devait impérativement être écrit “Librairie” sur les sacs, vous pouvez donc charger vos livres dans tous les sacs postaux”. Il faut donc bien connaître les tarifs ; actuellement, quand les postiers du boulevard Brune me voient arriver, ils me font confiance sur le poids et les prix que j’ai déjà calculés.

Les livres expédiés sont de deux genres : les uns sont récupérés dans des bibliothèques personnelles ou communautaires grâce à la collaboration de confrères ; le tri n’est pas toujours facile à faire. (Un grand merci à mon confrère Pierre Féderlé, bibliothécaire de Verlomme pour son soutien !).

D’autres sont commandés par des grands séminaires et centres de formation. Certains établissements secondaires, communautés de religieuses et aumôneries nous lancent un appel à l’aide pour alimenter leur bibliothèque : nous y répondons dans la mesure du possible.


Le service actif des aumôneries

Les trois aumôneries de lycées et collèges des trois principales villes du Burkina sont à la fois lieu de services et de rencontres. Ainsi l’aumônerie de Ouagadougou, la capitale du Burkina, est particulièrement attentive aux étudiants les plus défavorisés. Elle organise des cours complémentaires pour, environ, 200 candidats libres pour les classes de 3èmes et terminales. Pour ces candidats, on le comprend, pouvoir avoir accès aux livres de leur bibliothèque est essentiel ; des instructeurs accompagnent aussi ces jeunes pour leur permettre d’atteindre le niveau des diplômes qu’ils poursuivent. Les résultats sont probants ; ces lieux favorisent de plus une certaine fraternité entre jeunes musulmans et chrétiens. Par ailleurs la dimension spirituelle n’étant pas négligée, c’est pour certains l’occasion de découvrir le Christ et, parfois, une vocation sacerdotale ou religieuse.


L’Association des Amis des Pères Blancs, par deux fois, nous a apporté un financement qui nous a permis l’achat de livres et couvrir les frais d’expédition pour des établissements secondaires, foyers de lycéennes et collégiennes et aumôneries de lycées et collèges.

Ce sont pratiquement 700 sacs qui ont été expédiés depuis 10 ans, dans 12 pays dont le Burkina, le Mali, la Côte d’Ivoire, le R. D. Congo, le Sénégal… mais aussi en Terre Sainte. Les ressources financières sont maintenant très réduites alors que les besoins augmentent sans cesse. Dons de confrères, parents et amis seront les bien venus, d’avance MERCI.

Bernard Fagnon

   

 

Mardi 29 Janvier 2019 : 12 ème Lettre d'informations de la Municipalité

La municipalité vient de publier sa 12 ème lettre d'informations qui est disponible, pour ceux qui le souhaitent, en version papier à la mairie.

Au sommaire, après le traditionnel éditorial du maire :

- projet biathlon

- travaux (réseaux humides, voirie, cabanes pastorales, école...)

- numérique et téléphonie

- école (effectifs, cantine, musique, pastoralisme...)

- divers (microcentrale, camping, travaux universitaires, Pra Chiriou)

- Vie du village (pompiers, animations, exposition...)

Pour la lire :

 

- pdf : lettre janvier 2019

- flip : lettre janvier 2019

 

Dimanche 27 Janvier 2019 : Traversée du Queyras 2019, une réussite

Bilan très positif pour la Traversée du Queyras, une course d'envergure comptant pour le Marathon Tour qui s'est déroulée à Ceillac dimanche dernier. Les près de 400 concurrents qui ont participé aux différentes courses (3 km, 5 km, 10 km, 21 km et 35 km) ont fait part de leur satisfaction quant à l'organisation, aux parcours et à la qualité de la neige.

Et pourtant, ce ne fut pas simple puisqu'initialement prévue dans le Haut Guil, la décision de modifier le site de la course a été prise 15 jours seulement avant la course, en raison de conditions défavorables sur Aiguilles-Abriès.

Mais grâce à la mobilisation efficace et volontaire des bénévoles du Ski Club Queyras et des Ceillaquins, tout s'est bien passé, tant au niveau des courses qu'au niveau logistique. Que ces bénévoles soient ici chaleureusement remerciés !

Chaque course fut âprement disputée, notamment celle des 35 km hommes avec seulement 4 dixièmes d'écart entre le premier (Paul Goalabré, Ski Club Queyras) et le deuxième Thibault Mondon (Ski Nordique Oisans). Pour tous les résultats : traversee-queyras-2019.

On relèvera les très bonnes performances des 2 skieuses Ceillaquines engagées, une 4ème place pour Loane aux 10 km et une 3 ème place pour Margaux aux 5 km.

Pour finir, citons la phrase d'Anne Giraud, chef d'orchestre de cette belle journée : "On a vécu aujourd'hui une très belle traversée qui fut celle des coureurs mais aussi celle des bénévoles".

                        Il était possible de suivre la course depuis une montgolfière avec un vol captif.


  Qques dizaines de secondes après le départ (mass start), un groupe de tête se détache déjà avec notamment le futur vainqueur, Paul Goalabré du Ski Club Queyras. (ph. Monique E.)


Arrivée de Margaux sur la course des 5 km avec une très belle belle troisième place. (photo Monique E.)

 

Samedi 19 Janvier 2019 : La Traversée du Queyras, c'est demain !

La vallée de Ceillac se trouvant mieux pourvue en neige que le Haut Guil où était prévue initialement la course "La Traversée du Queyras", elle sera le théâtre ce dimanche de l'épreuve de ski nordique pour laquelle des centaines de concurrents sont inscrits.

5 parcours sont proposés aux fondeurs : 3 km, 5 km, 10 km, 21 km et 35 km (parcours comptant pour le challenge national Marathon ski tour).

Ce ne sont pas moins de 73 bénévoles qui se sont mobilisés pour un déroulement optimal de la course. Ils seront présents pour chronométrer, ravitailler, distribuer les repas, diriger les coureurs, contrôler les passages, diriger les concurrents et les visiteurs dans le village, préparer les raquettes de départ et d'arrivée, secourir...

Le tracé des parcours empruntera essentiellement le plateau du village et la vallée du Mélézet (départ de la première course à 9 heures).

Pour plus d'informations voir le site de la course (traversée du Queyras) et la vidéo synthétique tournée l'an passé.

 

Jeudi 17 Janvier 2019 : Une fratrie de skieurs passionnés...

Un article paru dans le Dauphiné Libéré du mercredi 16 janvier (un clic dessus pour agrandir).

 

Mercredi 16 Janvier 2019 : Voeux de la municipalité

Le maire  entouré des  conseillers municipaux s'est réjoui de la présence nombreuse des habitants et de quelques personnes en vacances qui avaient bravé  le froid (-15  degrés) -avant de remercier de leur présence  les conseillers départementaux Valérie Garcin Eymeoud et Marcel Cannat, Danielle Guignard  et Anne Chouvet, maires de Saint-Véran et Eygliers, Valérie Rivat, directrice du Parc du Queyras, M. Constance trésorier, du Commandant Collier (SDIS) et d'une délégation de pompiers de Ceillac, des responsables des associations du village...

Il ne s'est pas livré à l'inventaire des réalisations de l'année écoulée  puisque la 12 ème lettre d'informations du conseil municipal sera diffusée prochainement mais  la gratitude de la municipalité au personnel communal et aux bénévoles qui apportent leur concours et participent souvent dans l'ombre à la vie du village.

Et d'annoncer l'organisation à  Ceillac de la Traversée du Queyras le 30 janvier prochain et de la fête de la raquette le 2 février.

C'est autour d'un buffet que la soirée s'est poursuivie de manière tres conviviale.

 

Mardi 15 Janvier 2019 : Grenouille rousse

Depuis quelques jours, une superbe grenouille de neige et de glace, nommée Coa la Grenouilla, trône sur les abords de la route du Mélézet.

Elle est l'oeuvre de Maxime et Jérôme, deux sculpteurs hauts-alpins, sollicités par le Comité des Fêtes et qui ont pu bénéficier de l'aide de bénévoles et des services techniques de la Commune.

Ses dimensions respectables (17 m de long et 4,30 m de hauteur) ont fait naître l'idée de créer sur le dos de l'animal un toboggan pour le plus grand bonheur des enfants et notamment des petits Ceillaquins qui n'ont pas boudé leur plaisir lors de l'inauguration de la sculpture...

Génèse de la construction (photos Monique E., Arlène B. et Michel C.)

 

Coa la Grenouilla n'est pas sans rappeler le fameux Pistouflas (le ventru en patois) qui s'était installé sur la place des Chourières durant l'hiver 2003 et qui avait mobilisé l'ensemble du village dans un esprit fédérateur exemplaire.

 

Mercredi 2 Janvier 2019 : Voeux de la municipalité

Comme en chaque début d'année, Christian Grossan, maire de Ceillac, présentera les voeux de la municipalité le jeudi 10 janvier à 18 h, une occasion pour faire un point rapide sur le travail du conseil municipal...

 

Mardi 1er Janvier 2019 : Concert du Nouvel An

Comme désormais institué depuis 2 ans, l'association des Amis de Ceillac, en partenariat avec la Commune de Ceillac, propose un concert à l'occasion du Nouvel An le jeudi 3 janvier à 18 h en l'église Saint-Sébastien (entrée libre).

Ce sont quatre musiciens qui s'associeront cette année pour offrir aux spectateurs des moments de grâce : Barbara Blivet, soprano, Julie Chevalier, flûtiste, Guillaume Aubert, accordéoniste, et Julien Labergerie, saxophoniste et clarinettiste.

Le programme, intitulé "Chants et musiques d'ici et d'ailleurs" :

Kaddish :

 
une des deux mélodies hébraïques harmonisées pour chant et piano par Maurice Ravel en 1914.
Ave Maria :


 
attribué à Giulio Caccini (1551-1618) mais qui est probablement postérieur, dans une version pour soprano et flûte.
Summertime :


 
berceuse extraite de Porgy and Bess, composée entre 1933 et 1935 par Georges Gershwin, extraite de cet opéra et chantée à maintes reprises par des artistes jazz et pop.
Zeta Chansong :

  chanson d'André Minvielle (né en 1957) inspirée par la variété des langues originelles d'Amérique latine.
De dame et d'homme :


 
musique composée par le héro de l'accordéon diatonique poétique Marc Perrone (né en 1951) et mise en mots par son ami André Minvielle.
Cai cai cai :

 
chanson occitane de Michel Macias et Henri Marliangeas
Flatbush Waltz :

 
Valse lente composée par Andy Statman, clarinettiste et mandoliniste spécialiste de musique klezmer.
Tam Lin Cooley's Reel
The Fermoy Lasses :
 

trilogie de thèmes irlandais.

Antéprime :


 
est une composition personnelle qui exprime les aspects ambivalents de la nostalgie, par une basse presque continue et une mélodie en clair-obscur.
Anterne :



 
une autre composition, a été écrite par gratitude pour une montagne. Elle mêle avec des mélodies simples et consonantes des rythmiques à deux, trois et quatre temps qui se séparent et se retrouvent.

 

Samedi 21 Décembre 2018 : Ouverture de la station

Un ciel bleu propre au Queyras, une bonne couche de neige immaculée, une ambiance station-village accueillante, voilà ce qui attend les premiers visiteurs en ce début de vacances, avec des conditions parfaites pour toutes les pratiques sportives hivernales, que ce soit l'alpin, le ski nordique, la raquette, le ski de randonnée...

Qui plus est, les prévisions de Météo-France sont globalement très favorables pour les 10 jours à venir...

Que demander de plus ?

 


Photo Monique E.

 

Dernières nouvelles des années précédentes :

2018 ~ 2017

2016 ~ 2015 ~ 2014 ~ 2013 ~ 2012 ~ 2011 ~ 2010 ~ 2009 ~ 2008 ~ 2007

2006 ~ 2005 ~ 2004 ~ 2003 ~ 2002 ~ 2001 ~ 2000