Le thème de l'eau est un sujet majeur aujourd'hui. Il importait que les enfants qui devront bientôt gérer au plus près cette ressource y soient sensibilisés.

Qui plus est cette année ont lieu sur la commune les travaux liés à l'assainissement (réseau de transfert, station d'épuration) et le cabinet d'études Nivéo établit un schéma directeur de l'eau. L'opportunité a donc été saisie pour effectuer une enquête approfondie... (pour lire le projet : projet-eau ceillac)

 

Début septembre, il y a eu une coupure d'eau à l'école. Cette coupure a duré longtemps et nous a inquiétés. En effet, l'eau nous est très précieuse à la maison, elle nous sert à :

- boire
- se laver, se doucher
- faire la cuisine
- faire la vaisselle
- tirer la chasse d'eau
- laver le linge

- laver le sol
- se brosser les dents
- se rafaîchir
- changer l'eau des poissons
- arroser les plantes
etc...

Dans la nature, c'est pareil, sans eau pas de vie, pas de plantes et pas d'animaux.

Nous nous sommes aperçus que nous ne savions pas d'où venait l'eau qui sortait du robinet ni où repartaient les eaux usées.

Aussi, avons-nous décidé de mener une enquête approfondie. Pour cela, nous nous sommes réparti les tâches entre la classe des maternelle-CP et la classe des CE1-CM2.

Enquêtes effectuées :

Captage du Mélézet

Recensement des fontaines

Et autrefois ?

Le lac Sainte-Anne

Poésie, charades, mime

laver l'eau

Le manteau neigeux

Le Cristillan est-il en bonne santé ?

Les glaciers

Et ailleurs ? (Arvieux)

Les olympides

Photos Yann Arthus Bertrand

Enquêtes à venir : les propriétés physiques de l'eau, la neige de culture, les métiers liés à l'eau...

 

SORTIE AU CAPTAGE DU MÉLÉZET

Début octobre, nous sommes allés voir le captage de la Cime du Mélézet, qui alimente, pour l'essentiel, le village en eau. Eugène Richard, qui a été employé communal durant plusieurs décennies, nous accompagnait et nous a donné beaucoup d'informations intéressantes.

Le captage a été construit, sous la Cube, en 1967. Le lieu n'a pas été choisi au hasard. La facilité d'accès pour les engins de terrassement et la bonne qualité de l'eau, non polluée par les troupeaux, expliquent ce choix.

Le captage est constitué d'un drain de 250 mètres, enterré à deux mètres de profondeur, avec un lit en béton. Il est prolongé par une canalisation, de 60 mètres environ, jusqu'aux bassins... Lire la suite

 

RECENSEMENT DES FONTAINES

Au village, nous avons dénombré 7 fontaines et un point d'eau. Nous les avons indiqués sur un plan. Voir le plan et les photos

 

ET AVANT ? DISCUSSION AVEC UN ANCIEN

Suite à notre visite du captage du Mélézet avec Eugène Richard, nous nous demandions comment les villageois vivaient quand le captage n’existait pas et qu’il n’y avait pas d’eau courante dans les maisons.

Nous avons alors invité Juliette Chabrand, arrière grand-mère d’Ambre, pour venir répondre à toutes nos questions. C’est bien gentiment qu’elle a accepté de nous aider...lire la suite.

 

SORTIE AU LAC SAINTE-ANNE

Début octobre, les grands de la classe de Ceillac sont allés au Lac Sainte-Anne pour effectuer une lecture de paysage.

La vallée a une forme de cuvette qui constitue un bassin versant. Une limite de ce bassin versant est la chaîne de la Font-Sancte; c’est une partie de la ligne de partage des eaux de la vallée.

Quand il pleut, l’eau ruisselle ou s’infiltre; si elle ruisselle, il ne faut que quelques heures pour qu’elle arrive au village, si elle s’infiltre, il lui faut à peu près 6 mois pour qu’elle rejoigne le village.

La neige qui tombe en hiver se transforme puis fond au printemps, en s’infiltrant et en alimentant, pour partie, les derniers glaciers rocheux.

Il y a 10.000 ans, il y avait un glacier qui a surcreusé le pied de la Fonte-Sancte et a fait des bourrelets que l’on appelle des moraines. Il a également façonné des rochers. Cela explique la présence du lac aujourd’hui... Lire la suite.

 

ÉTUDE DU MANTEAU NEIGEUX

A la fin de l'hiver, nous sommes montés en raquettes à la bergerie des Preynasses située à 2100 m d’altitude avec Christian et Eric, tous deux moniteurs de ski. Là-haut, Manu, François et Gilles, pisteurs secouristes, nous ont rejoints.

Nous avons commencé par creuser des trous jusqu’au sol, un à l’ombre, un au soleil. Le travail terminé, nous avons mesuré la hauteur de neige : 1,10 m pour les 2 trous, avec 10 cm de neige fraîche tombée l’avant-veille, 10 cm de neige croûtée formée lors de la deuxième semaine de mars, très chaude, et 90 cm de strates correspondants aux précédentes chutes de neige de l’hiver. L’examen de ce manteau permet d’avoir un historique des précipitations et de la température de l’hiver... Lire la suite.

 

GESTION DE L'EAU À ARVIEUX

Jeudi 31 mai, nous sommes allés à Arvieux pour comparer leur gestion de l'eau avec celle de Ceillac. Jean-Paul Blanc, accompagnateur en moyenne montagne, natif d'Arvieux et connaissant parfaitement sa vallée, nous a guidés et nous a fourni plein d'informations utiles.

La vallée d'Arvieux et assez ouverte et essentiellement calcaire Elle compte 380 habitants, repartis dans 13 hameaux, dont beaucoup sont habités toute l'année. Le cours d'eau principal, la Rivière, a de nombreux petits affluents. Arvieux vit essentiellement du tourisme d'été et d'hiver, avec un domaine de fond réputé et un domaine alpin, bien exposé, entre 1700 et 2100 m d'altitude... Lire la suite.

 

LE CRISTILLAN EST-IL EN BONNE SANTÉ ?

Avec Gaëtan qui travaille à la Maison de la Nature, nous sommes allés au bord du Cristillan pour vérifier la bonne santé de notre rivière.

Nous avons commencé par mesurer la température de l'eau avec un thermomètre; elle était de 8°c. C'est une température froide qu'apprécient les bactéries qui mangent les déchets... Lire la suite.

 

POÉSIE ~ CHARADES

J’aime l’eau de la baignoire
Qui me détend le soir.

J’aime l’eau de la pluie
Qui me berce toute la nuit...Lire la suite.

 

LES OLYMPIDES

Comme chaque année, 200 enfants des écoles du Queyras se sont retrouvés, l’espace d’une journée, à Aiguilles autour d’une même idée.

Si l’an passé, la rencontre avait pris la forme d’un jeu d’investigations dans l’enceinte même de Fort-Queyras, avec la présentation d’un conte mis en scène par toutes les écoles, cette année le thème fédérateur était l’eau, thème sur lequel les écoles ont travaillé depuis le début de l’année scolaire. Lire la suite.

 

LES GLACIERS

Hier, nous sommes allés au Glacier Blanc, avec Jean-Paul Blanc, accompagnateur en montagne, pour voir un glacier de près.

Au delà de 3000 m d'altitude, la neige ne fond pas entièrement. Elle s'accumule (bassin d'accumulation) et se transforme en névés. Ces derniers se transformeront en glace avec de moins en moins d'air. Elle prend successivement une couleur blanche, puis bleue et enfin grise (glace noire)... Lire la suite.

 

LAVER L'EAU

Les eaux usées sont polluantes. Il faut donc, avant de les rejeter dans la nature, les nettoyer au mieux.

Nous avons réfléchi en classe sur le processus à suivre pour ce faire puis nous sommes allés visiter un station d'épuration, à Gap afin de voir ce qui est fait en réalité...

NETTOYER L'EAU EN CLASSE : Nous avions à disposition de l'eau très sale que nous avons essayé de nettoyer le mieux possible. Nous avons procédé de la manière suivante :

- D'abord, nous avons utilisé une passoire qui a retenu les plus gros matériaux (brindilles, cailoux...) Lire la suite.

 

CONTACT : ecole@ceillac.com