Pas de périphériques, pas d'hypermarchés, pas de parcs d'attractions,

pas de casinos, pas de bennes à skieurs, pas de fast-food, pas d'illuminations laser,

pas de paillettes, pas de fluo...


Tout le monde n'est pas prêt à supporter !

 

Ceillac commence où la route s'arrête. A la source des Alpes vraies, dans le Parc Naturel Régional du Queyras. Après, il faut continuer à pied, ou à skis.

Horizon ? Rien que de la nature, verte ou immaculée : ici, on n'a pas réussi à supprimer les saisons ! A perte de vue, des forêts , des alpages, des lacs, des sommets, des chamois...

Même au village, à 1650 m, l'air est terriblement pur, l'appétit des enfants féroce, les tentations trop fortes (ah! les crêpes au miel du pays, les tourtons, les cochonnailles ...), les amitiés d'une franchise incontournable, les distractions innombrables et éreintantes : randonnées, ski de piste, de fond, escalade, parapente, vélo tout terrain ...

Du chant du coq aux sonnailles des troupeaux qui rentrent, à Ceillac, tout sonne vrai. Pour certains, ça peut être trop !

 

Ses embouteillages

Ses buildings

 

Ses drogues dures

Ses zones industrielles

 

Son rythme infernal

Ses pitbulls

 

Ceillac en quelques chiffres

Territoire s'étendant sur 9600 ha, entre 1300 et 3387 m d'altitude :

318 ha de prairies et de terres

2100 ha de forêts

7155 ha d'alpages et de rochers

13 ha de lacs

et ... 14 ha de surfaces construites ou constructibles